ACODicon.png
"Nous régnons avec le chaos et annihilons nos adversaires."
– Zoisme[src]

Zoisme était une membre des Adorateurs de la lignée, une branche du Culte de Kosmos à l'époque de la Guerre du Péloponnèse.

Biographie

Ce qu'on sait de Zoisme la Folle relève de légendes que se racontaient les paysans et les ivrognes de Phokis. Selon l'un de ces récits, elle ligotait à des arbres les prêtres qui s'opposaient à elle et laissait ses loups les dévorer. Selon un autre, elle logeait dans des tanières d'ours, n'en sortant que pour enlever des pèlerins venus voir l'Oracle et en faire son dîner. Il s'agissait en réalité de sacrifices à Kosmos, dont l'appétit de chair était insatiable.

Après que Zoisme ait donné un prêtre à manger à ses loups, elle fut chassée de Phokis. Elle se rendit alors sur l'île de Cythère, où elle rencontra un autre membre des Adorateurs de la lignée, qui la nettoya de ses crimes.

En 431 AEC, Zoisme envoya une lettre à un autre membre de sa branche, Harpalos, dans laquelle elle se plaignait des autres membres du Culte qui se rassemblaient à Phokis, exprimant le désir de les donner à manger à ses loups.

Quelque temps après la mort d'Elpenor, la misthios Kassandra traqua Zoisme dans une tanière d'ours à Malis, où elle se lia d'amitié avec un grand ours blanc et y trouva refuge. Kassandra tua Zoisme et trouva son masque, gravé de symboles qui servaient d'indice à l'identité du Sage des Adorateurs de la lignée.[1]

Note

Journal de Zoisme

Ô Kosmos, seigneur des seigneurs, le sang durera et endurera. Je trouverai le grand ours blanc, la bête des grottes de Malis, afin de me rapprocher de toi. J'entendrai tes plaintes sortir de sa gueule. J'offrirai les impies à tes crocs sanglants. Je les entendrai hurler et implorer. Ne fais preuve d'aucune pitié, Grand seigneur de souffrance. Inflige-leur la douleur qu'ils nous font subir.
Et le sang dure et endure.
Zoisme



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .