Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
Templiers.pngAC Fragments-icon.png


William Lloyd (NC - 1868) était un membre du Rite britannique de l'Ordre des Templiers en poste au Japon, en tant que bras droit du consul britannique Harry Parkes.

Biographie

Bras droit du consul Parkes

L'Ordre des Templiers, et plus précisément son rite britannique, avait tout fait pour que William Lloyd obtienne le rôle de bras droit du consul Harry Parkes en poste Japon, pour que celui-ci puisse, au nom des Templiers, influencer la politique de l'Empire du Japon. Lloyd se retrouva donc bras droit du consul Parkes. En poste auprès du consul à Edo depuis 1856, il était l'un des rares étrangers à avoir l'insigne honneur de pouvoir porter un katana et d'avoir été formé à la voie du budo. Pour beaucoup de membres de la cour impériale, il avait sûrement passé un marché avec un oni pour être aussi redoutable durant les duels.[1]

À la suite du meurtre de soldats britanniques dans la ville de Nagasaki, en été 1867, Lloyd convainquit le consul d'exiger de l'Empereur Mutsuhito des actions pour trouver les responsables afin d'éviter que ce type de crime ne se reproduise. Sans pour autant que cela dégénère en guerre, persuadé que les français en s'alliant aux ennemis de l'empereur seraient vainqueurs.[1]

Un soir, alors qu'il se trouvait dans le château d'Edo, il entendit le consul Parkes appeler à l'aide. Il se rua dans le bureau du consul qu'il plaqua au sol derrière son bureau pour le sauver, envoyé par l'intrus. Il se releva et engagea le combat avec celui qu'il reconnu être l'Assassin Issa. Lors du combat, il fut empoisonné mais pas assez pour en mourir. Alors qu'il pensait avoir gagné, son ennemi étant à terre, le consul tira sur le shinobi avec son Colt Navy 1861, alors que ce dernier était en train de se relever pour empoisonner mortellement le Templier.[2]

Guerre de Boshin

Durant la guerre de Boshin, le britannique recruta neuf ronins, dont l'assassin Matsuo sous l'identité de Masajiro en faisait partit. Il souhaitait que les neuf ronins l'aident à voler un katana, Masumune, des mains du daimyo Saigo Kayano, membre de l'armée shogunale alliée aux français, pour le compte des Templiers. Lloyd, en revanche ne révéla pas aux ronins que se katana avait appartenu au légendaire samouraï Miyamoto Musashi, de peur qu'ils veuillent se l'approprier eux-même.[3]

Lloyd et son équipe lancèrent leur attaque sur le camp où se trouvait le daimyo Kayano durant sa construction à l'issue de la marche de la journée. Ils se dirigèrent vers le camp en marchant, accompagnés de 20 soldats pour faire diversions. Une fois dans le camp, ils arrivèrent aux tentes des officier et, démasqués, ils lancèrent enfin l'attaque, Lloyd tua le soldat qui les avait arrêtés. Lloyd et les samouraïs se précipitèrent vers la cible, les soldats, eux, combattirent sur place.[4]

Une fois à l'intérieur de la tente, Lloyd et une partie des samouraïs tuèrent les samouraïs protégeant Kayano, Lloyd quant à lui tua Kayano, prit son Katana et s'enfuit. Dans sa fuite, il tomba sur Shiba Ibuka, tétanisé, qui fut jeté or de la tente, il essaya de le tuer, mais en vain puisqu'il préféra continuer sa fuite. Alors qu'il montait à cheval, Shiba Atsuko se jeta sur lui, mais il la repoussa et partit au galop vers Edo sans se préoccuper du reste de son équipe. Hélas, une fois assez loin du camp, il se rendit compte qu'il avait perdu le katana.[5]

De retour à Edo sans le katana, Lloyd retrouva dans son bureau, sans s'y attendre, un haut gradé de l'Ordre du Temple pour son rapport de mission sur la récupération du Masamune.[6]

Lloyd participa au siège d'Aizu, il se prépara à la bataille finale dans une tente en présence du consul Parkes sur le point de repartir pour Edo. Durant la bataille, il affronta Atsuko qu'il blessa gravement puis assomma avec le manche de son katana et la laissa inconsciente.[7]

Ensuite, il alla affronter le daimyo Matsudaira Katamori, nouveau détenteur du katana Masamune le vaincu. Mais c'est Shiba Ibuka qui récupéra le sabre, les deux combattant s'affrontèrent. Lloyd blessa mortellement ce dernière et persuadé d'avoir gagné, Lloyd fut vaincu et décapité par un Ibuka qui avait retrouvé son courage se sachant mort.[8]


  1. 1,0 et 1,1 Assassin's Creed Fragments: La lame d'Aizu - Chapitre 2
  2. Assassin's Creed Fragments: La lame d'Aizu - Chapitre 4
  3. Assassin's Creed Fragments: La lame d'Aizu - Chapitre 4
  4. Assassin's Creed Fragments: La lame d'Aizu - Chapitre 9
  5. Assassin's Creed Fragments: La lame d'Aizu - Chapitre 10
  6. Assassin's Creed Fragments: La lame d'Aizu - Chapitre 11
  7. Assassin's Creed Fragments: La lame d'Aizu - Chapitre 21
  8. Assassin's Creed Fragments: La lame d'Aizu - Chapitre 22