Originsicon1.png

Le tombeau de Battos était un tombeau situé dans la ville grecque de Cyrène. Il servit de lieu de repos final de Battos Ier de Cyrène, le fondateur de la ville ainsi que de toute la colonie de Cyrénaïque.

Histoire

Lorsque la Cyrénaïque devint une province romaine au Ier siècle avant notre ère, la tombe fut délaissée. En 47 avant notre ère, deux des artefacts de la tombe, un arc et un médaillon ayant appartenu à Battos furent volés par Cassius Albus, un centurion romain qui portait le médaillon et cacha l'arc dans l'Acropole romaine derrière la tombe.

Pour couvrir le vol, Cassius Albus fit fermer la tombe, ce qui provoqua des protestations des Grecs. Le prêtre Iakchos tenta de dissuader la foule et demanda l'aide du Medjaÿ Bayek de Siwa pour enquêter. Poursuivant les voleurs jusqu'à l'Acropole, Bayek récupéra finalement les artefacts, donnant le médaillon à Iakchos et gardant l'arc pour lui-même.[1]

Bayek trouva également l'une des énigmes de papyrus dans la tombe.[2]


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .