ACODicon.png
"En désignant l'élu de notre loyauté, il nous faut concevoir l'issue."
– Skylax le Juste[src]


Skylax était un membre de la Ligue du Péloponnèse, une branche du Culte de Kosmos à l'époque de la Guerre du Péloponnèse. Il était également le dirigeant des Îles d'Abantis.

Skylax connaissait une chose dont d'autres membres de la ligue du Péloponnèse n'avaient pas conscience : là où la force échouait parfois, les drachmes l'emportaient toujours. Son immense fortune lui permit ainsi d'acheter les dirigeants cupides de la ligue. En remerciement, Skylax demanda à Kosmos de lui rendre l'épouse et les enfants qu'il avait perdus, mais cette prière demeura sans réponse.

Biographie

Avant la guerre du Péloponnèse, Skylax était général dans l'armée spartiate et était marié à une femme et avait deux enfants. Après leur mort dans un accident, Skylax fut approché par le roi de Sparte, Pausanias, qui était secrètement un sage du Culte de Kosmos. Pausanias recruta Skylax dans le Culte, le nommant à la tête des Îles d'Abantis, un groupe d'îles sous le contrôle de Sparte. En signe d'allégeance et de loyauté, Skylax portait une marque de royauté du Péloponnèse sur son pectoral.[1]

Au cours de la guerre, Skylax fut finalement poursuivit et tué par la misthios spartiate Kassandra au cours de sa quête pour détruire le culte.[2]

Personnalité

Bien que Skylax fut charismatique et suffisamment généreux pour les personnes qu'il dirigeait durant la guerre, Skylax lui-même fuit la bataille. Il utilisa son immense fortune pour soudoyer ses ennemis à la capitulation ou rendre compte à ses alliés de la Ligue. Il ferait même des dons au fort militaire Xerxès à Lokris, en leur donnant de grosses sommes d’argent et diverses caisses de vin en échange de leur alliance avec Sparte.

Note

Message de don

Skylax, gracieux dirigeant des îles d'Abantis, a fait don de sa fortune personnelle et de sa cave à vin à notre effort de guerre en Lokris. Dès aujourd'hui, nous prêtons allégeance à Lokris en tant que nation soeur.

Galerie


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.