FANDOM


TempliersACBiconACPLicon

Silvestro Sabbatini (1472 – 1502) était un esclavagiste, et un membre de l'Ordre des Templiers loyal à Cesare Borgia. Se prétendant noble, Silvestro n'était en réalité qu'un lèche-bottes pitoyable, usant de tous les moyens possibles et imaginables pour grimper dans l'échelle sociale[1].

En 2012, Abstergo Industries récupéra les données de ses aptitudes pour les utiliser dans le Programme d'entraînement Animus pour ses recrues sous le profil Le Noble[2].

Biographie

Travail pour les Borgia

Membre de la famille Sabbatini, cousin d'Andrea Sabbatini (élève de Raphaël), Silvestro travailla au service des Borgia en échange d'un titre plus prestigieux. Lui reprochant d'avoir "déçu" Cesare au cours d'une mission impliquant des courtisanes, Micheletto lui coupa l'avant-bras[1].

Toutefois, Cesare ayant encore besoin de lui, il fit concevoir un bras métallique par son ingénieur personnel pour lui offrir une seconde chance. Fiora Cavazza lui apporta ce bras. Se plaignant que le bras ne soit pas suffisamment noble, manquant de bijoux et d'ornements. Mais lorsque Fiora s'apprêtait à partir pour en parler à Cesare, Silvestro s'en équipa [1].

Silvestro dédaigna d'abord l'instrument pour son manque d'ornementations ou de bijoux, réclamant des objets de valeurs et des métaux précieux. Mais quand Fiora proposa de le rendre à Cesare, Silvestro lui arracha des mains et le fixa à son moignon[1].

Dès lors, il travailla en tant que marchands d'esclave sur la colline du Palatin, kidnappant des femmes, des hommes et des enfants et les expédiant hors de la ville en bateau. Malgré cette seconde chance offerte, Silvestro fut affecté d'avoir perdu son membre[2].

Mort

Il fut éliminé en 1502 par l'Assassin Ezio Auditore, qui avait remarqué un enfant pleurant sur les quais et qui lui révéla que sa mère avait été emmené par un homme terrifiant. Il suivit Silvestro jusqu'à cette colline où, à l'aide de ses recrues, il le supprima et libéra ses esclaves[2].

Notes

Portrait de Silvestro

Portrait de Sabbatini visible à Portobelo

  • Juste avant de se faire tuer par Ezio, Silvestro s'adresse à une certaine Valencia, qui semble être sa compagne. Elle ignore cependant tout de son allégeance aux templiers.
  • Dans le multijoueur, Silvestro se bat en utilisant son bras métallique comme une arme alors que lorsqu'il affronte Ezio, il sort une dague qu'il manie avec sa main valide.
  • Quelques portraits de lui sont disséminés à travers les cartes multijoueur, tel que dans le Passage du Nord-Ouest de Assassin's Creed III ou Portobelo et la Prison de Assassin's Creed IV: Black Flag.
  • Silvestro est la forme italienne du prénom Sylvestre.

Galerie



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .