FANDOM


Originsicon1


Sarapis Unites est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Un prêtre de Sarapis cherche de l'aide afin de faire libérer son tambour, qui a été injustement emprisonné par les phylakitai.

Dialogues

Bayek se rendit au Sarapeion d'Alexandrie.

  • Femme 1: (L'esprit) n'est plus ! Si peu d'Égyptiens viennent au temple ! Où sont mes seni et senou !
  • Femme 2: Quelle tristesse de voir le Sarapeion si calme !

Bayek pria Sarapis.

  • Bayek: Grand Sarapis. Es-tu aussi clément qu'Amon ?

Un prêtre aborda Bayek.

  • Prêtre de Sarapis: Bienvenue, frère.
  • Bayek: Merci, prêtre.
  • Prêtre de Sarapis: Cela fait plaisir de voir revenir des Égyptiens. Depuis que mon tambour est en prison, c'est calme.
  • Bayek: Ce silence est impressionnant.
  • Prêtre de Sarapis: Un tanneur a accusé mon tambour. Il lui reproche d'avoir volé une peau de lion nubien dans les cuves de teinture. Le pauvre avait pourtant travaillé pour lui. Une tragédie. C'est un honnête homme.
  • Bayek: Laisse-moi me charger de ça, prêtre.
  • Prêtre de Sarapis: Medjaÿ ! Mon tambour est à l'arsenal de Kibotos, près de la bibliothèque. Que Sarapis t'accompagne.
  • Bayek: Toi aussi, prêtre.

Bayek infiltra l'arsenal de Kibotos et y trouva le tambour.

ACO Sarapis Unites 1

Bayek et le tambour à l'extérieur de l'arsenal

  • Tambour: Toi ! Oui, le grand ! Tu as l'air d'un homme qui sait soulever des poids. Comme... moi. Et mon pied est blessé.
  • Bayek: Je suis ici à la demande du prêtre, tambour.
  • Tambour: Alors, sors-moi d'ici, Medjaÿ.

Bayek libéra le tambour de sa cage et le prit sur ses épaules.

  • Bayek: Je te trouve bien joyeux pour un homme qui ne peut plus marcher.
  • Tambour: Tu veux rire ? C'est le plus beau jour de ma vie. Mon pied va coûter cher à ce tanneur !
  • Bayek: Ta santé vaut sûrement plus que ça.
  • Tambour: Si je ne pouvais rien prouver, tu aurais raison. Mais c'est là que tu interviens, mon ami.

Bayek déposa le tambour en sécurité à l'extérieur de l'arsenal.

  • Bayek: Que puis-je faire, d'après toi ?
  • Tambour: Trouver les crétins qui l'ont volée. Rapporter cette peau et laver mon honneur !
  • Bayek: Qui l'a volée, cette peau de lion ?
  • Tambour: J'ai quitté des yeux cette peau de lion un instant et un voleur s'en est emparé et a filé. Je l'ai perdu dans la foule. C'est arrivé dans le quartier égyptien. Naturellement, les gardes m'ont accusé. C'est dur d'être Égyptien à Alexandrie.
  • Bayek: Je vais aller les trouver.
  • Tambour: Vas-y ! Va chercher cette peau ! Ça va aller. Il suffit que je repose ma jambe. Ensuite, j'irai voir le prêtre. Allez, va laver mon honneur !

Bayek s'aventura dans le quartier égyptien.

  • Homme 1: Oiseau. Papyrus. Pied. Horus... enfin je crois. Œil. Lion. Ces Grecs ne maîtrisent pas encore les hiéroglyphes.
  • Homme 2: Je crois que ça signifie Vive Ptolémée, Horus... dromadaire. Non, rien.
  • Homme 1: Je ne sais pas ce que veut dire ce message, mais si tu as des doléances, le pharaon accorde des audiences au palais.

Bayek localisa les bandits.

  • Soldat égyptien 1: Le tanneur a menti à propos de cette peau. Elle ne vaut presque rien.
  • Soldat égyptien 2: Tu connais les Grecs.
  • Soldat égyptien 1: Ce n'est pas difficile de le voler. Il passe sa vie à tanner.
  • Soldat égyptien 2: C'est toujours mieux que pêcher. J'ai encore l'odeur des crocodiles dans le nez.
  • Soldat égyptien 1: Je me demande sur quelle peau ce tanneur va travailler, ensuite ?
  • Soldat égyptien 2: La sienne. Son visage est déjà du cuir. Ça ne pourrait que l'améliorer.

Bayek affronta les bandits.

ACO Sarapis Unites 2

Bayek affrontant les bandits

  • Soldat égyptien 1: Regarde ! Celui-là a un insigne de medjaÿ ! Les morts devraient le rester.
  • Soldat égyptien 2: Tu te crois fort ? Je vais te montrer, moi !
  • Soldat égyptien 1: Regarde-moi cette épée ! Tu as beau être grand, je vais te la prendre. Je m'en voudrais trop si tu te blessais.
  • Soldat égyptien 2: Il faut le tuer !
  • Soldat égyptien 1: On ne fait rien de mal, Medjaÿ ! Je le jure sur Sarapis.
  • Soldat égyptien 2: Pourquoi t'en prendre à nous ? On n'a rien fait de mal. Enfin, presque rien.

Bayek triompha des bandits et récupéra la peau de lion sur leur chef.

  • Bayek: C'est la peau ? Oh, pauvre bête. Bleu, ce n'est pas une couleur pour un lion.

Bayek retourna au Sarapeion.

  • Tanneur: Cet homme est un voleur !
  • Prêtre de Sarapis: Assez, Theon ! Il affirme qu'il n'a rien volé. Tu veux attirer sur toi la colère de Sarapis ?
  • Tanneur: Non.
  • Tambour: Je vais te faire un procès pour ma jambe cassée, (pourriture).
  • Prêtre de Sarapis: Là, tu ne nous aides pas.
  • Tanneur: Je savais que les Égyptiens étaient tous les mêmes ! Voilà ce que je gagne à vous embaucher ! Tous des voleurs !
  • Prêtre de Sarapis: Mon meilleur homme s'en occupe. Nous allons régler ça.

Bayek fit remarquer sa présence aux trois hommes.

  • Tanneur: C'est moi, la victime, ici ! On m'a volé ma peau.
  • Bayek: Si tu veux la récupérer, tu paieras pour ses souffrances. Et tu te rachèteras à genoux devant Sarapis.
  • Homme: C'est ça, ta réponse, prêtre ? L'extorsion ?
  • Prêtre de Sarapis: Je crains que le chemin soit loin pour Sarapis et moi. Que ton voyage soit béni, frère.

Conséquences

Bayek libéra le tambour et le défendit face au tanneur.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+