MondeRéel.pngACMicon.png
Smallwikipedialogo.png

La première guerre des Barons était une guerre civile qui frappa le royaume d'Angleterre de 1215 à 1217 dans laquelle participèrent les Assassins et les Templiers.

Histoire

Après plusieurs batailles frontalières entre le royaume de France et le royaume d'Angleterre, un groupe de barons anglais, excédés par les demandes militaires et financières du roi et par les échecs répétés en France, se rebellèrent lorsque le roi Jean sans Terre refusa d'accepter la Magna Carta, un document conçu pour garantir, notamment, le droit des hommes libres du royaume.[1]

Les Barons, soutenus par l'armée française et Robert Fitzwalter, allié des Assassins, se battirent contre Jean sans Terre qui était soutenu par les Templiers ainsi que par le maître Assassin William de Cassingham, préférant les méthodes du roi à celle des barons rebelles.[1]

Bien que Louis VIII de France ait réussi à s'emparer de plusieurs villes anglaises pendant la guerre, ses barons firent finalement défection du côté anglais après la mort du roi Jean, laissant Louis sans soutien et incapable de sécuriser son emprise sur l'Angleterre. Le 11 septembre 1217, Louis abandonna le terrain qu'il avait gagné pendant la guerre et retourna en France, le conflit se terminant sur un statu quo.[1]


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.