FANDOM


Originsicon1


Peau dure est la représentation virtuelle d'une mémoire de Bayek revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek rencontre l'épouse d'un tanneur qui lui dit que son mari aurait besoin des services d'un bon chasseur.

Dialogues

Bayek arriva dans le village de Saou.

  • Homme 1: Alors, la chasse ?
  • Homme 2: Dur. Il a fallu en faire, du chemin, pour trouver de belles proies.
  • Homme 1: Oh ?
  • Homme 2: Oui. C'est au nord-est du village qu'on en a trouvé le plus.
  • Homme 1: Près du grand rocher, c'est ça, au bout de la côte ?
  • Homme 2: Oui. Mais il faut se méfier. Il y a souvent des hyènes, là-bas.

Bayek croisa deux autres hommes.

  • Homme 3: Alors, cette maison ?
  • Homme 4: Ça n'avance pas vite. Il n'est pas facile de se procurer les matériaux nécessaires à la construction.
  • Homme 3: Ah, oui je sais ce que c'est. Il m'a fallu des mois pour rassembler tout ce qu'il me fallait pour notre maison.
  • Homme 4: Tu as entendu ce qu'on raconte sur Létopolis ?
  • Homme 3: Oui, mais... Je préfère récupérer des matériaux çà et là plutôt que de pelleter pendant des semaines sous le soleil.
  • Homme 4: Tu as bien raison ! Il faut savoir laisser le désert aux dieux !

Bayek approcha d'une tannerie.

  • Bayek: Je sens une forte odeur de musc... Un tanneur habite près d'ici.

À Saou, Bayek trouva des huiles parfumées.

  • Bayek: Qu'est-ce que c'est ? Des huiles parfumées. Ça pourrait masquer l'odeur du tanneur.

Bayek vit deux femmes assises sur un banc.

  • Femme 1: Tu supporterais d'être mariée à cet homme ?
  • Femme 2: Ma foi, oui, c'est vrai qu'il sent pas bon, mais c'est un costaud qui sait travailler. Ce qui fait que ses clients le paient bien.
  • Femme 1: Tu as toujours été réaliste.
  • Femme 2: Tu devrais être gentille avec elle. Le village de Saou a de la chance d'avoir un tanneur.
  • Femme 1: Très bien. Je vais essayer.

Bayek croisa d'autres habitants.

  • Femme 3: Comment vas-tu, aujourd'hui ?
  • Homme: Très bien, merci, (femme). La vie n'est pas facile, ici, mais au moins, nous travaillons pour nous. Pas sous la crainte du fouet, ni pour remplir les coffres de Sefetou.
  • Femme 3: C'est vrai ! Notre labeur profite à nos famille et à nos amis.
  • Homme: Le Brandon de Sefetou a fait tant de mal qu'Ammout la Dévoreuse se repaîtra de son cœur lorsqu'il mourra.
  • Femme 3: Qu'il en soit ainsi.

Bayek parla à la femme du tanneur.

  • Femme 2: Oh, honte à moi, (homme). Mon mari est le tanneur du coin. Il rapporte cette puanteur chez nous depuis son campement.
  • Bayek: Il est chez vous, maintenant ?
  • Femme 2: À l'odeur, oh oui, on pourrait le croire ! Mais c'est encore pire quand il est là !
  • Bayek: Ne t'en fais pas, (femme). Un travail nécessaire n'est pas toujours agréable.
  • Femme 2: Ça, c'est vrai. Mon mari travaille très dur. Malheureusement, ça ne suffit pas à satisfaire à la demande. On dit que les medjaÿ n'ont pas leur pareil à la chasse. Si tu veux gagner un peu d'argent, n'hésite pas à aller le voir. Il sera ravi que tu lui viennes en aide.
  • Bayek: Mmh, je vais y réfléchir. Où peut-on le trouver ?
  • Femme 2: Il est parti à la chasse... au nord et à l'ouest de Saou. Il y tannera des peaux pendant quelques jours. Si seulement il parvenait à se débarrasser de cette puanteur.

Lorsque Bayek trouva le tanneur, ce dernier se faisait attaquer par un crocodile.

  • Tanneur de Saou: Quelqu'un ! À l'aide ! Par pitié ! Non ! Laisse tes crocs où ils sont ! Arrière, monstre ! Par Sarapis, d'où tu sors, toi ? Arrière ! Arrière, monstre ! Je vais t'arracher le cuir !

Bayek triompha du reptile et parla au tanneur.

  • Tanneur de Saou: Merci, voyageur. Je ne m'attendais pas à ce que les dieux aient la bonté de m'envoyer de l'aide. J'ai eu peur que cette bête veuille me dévorer, histoire de se venger de mon métier. Qu'est-ce qui t'amène ici ?
  • Bayek: Ta femme, que j'ai vue à Saou, m'a dit qu'un chasseur te serait utile.
  • Tanneur de Saou: Ah ça, oui. J'ai trop de demande et pas assez de peaux. Je suis prêt à te payer grassement pour les peaux dont j'ai besoin. Et bien sûr pour les risques que tu prendras.
  • Bayek: Je t'écoute.
  • Tanneur de Saou: Il me faut des oreilles de hyènes, des œufs de crocodiles et des crânes de vautours.
  • Bayek: À quoi te servent les crânes de vautours ?
  • Tanneur de Saou: Bien des prêtresses s'en servent pour agrémenter leurs coiffures. Elles paient bien.

Bayek rapporta une partie de son butin de chasse.

  • Tanneur de Saou: Ah, alors, qu'est-ce que tu m'as ramené ?
  • Bayek: Mmh, je n'ai pas tout ce que tu m'as demandé.
  • Tanneur de Saou: Peu importe. J'ai largement de quoi m'occuper jusqu'à ce que tu reviennes avec le reste.

Bayek rassembla les ressources et les remit au tanneur.

  • Tanneur de Saou: Ah, alors, qu'est-ce que tu m'as ramené ?
  • Bayek: Tout ce que tu m'as demandé.
  • Tanneur de Saou: Ah, oui ! Bien, bien ! Et en très bon état. Ça fera l'affaire. Voilà pour toi.

Bayek donna au tanneur l'huile parfumée qu'il avait trouvée.

  • Bayek: Tiens, prends ceci... Ne le prends pas mal, mais j'ai trouvé ces huiles parfumées. J'ai pensé qu'elles pourraient être utiles.
  • Tanneur de Saou: Je ne te ferai pas l'injure de refuser, ne serait-ce que par égard pour ma femme. Prends donc ceci en remerciement.

Conséquences

Bayek chasse pour le tanneur de Saou.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+