FANDOM


ACBiconBHbookiconRVbookiconAfilmicon
"Pantasilea: Tu es mon prince.
Bartolomeo: Je vais devoir mériter ce titre.
"
– Pantasilea et Bartolomeo parès son sauvetage des mains du baron, [src]

Pantasilea Baglioni (1476 – 1537) était la femme de l'Assassin et condottiero Bartolomeo d'Alviano.

Elle rencontra Ezio Auditore lorsque celui-ci rendit visite à Bartolomeo afin d'établir des relations avec les diverses guildes, et elle aida ensuite l'Assassin à s'occuper de divers contrats d'assassinats à Rome.

Biographie

Jeunesse

Pantasilea est issue d'une longue lignée de farouches guerriers. Les Baglioni, souverains de Pérouse, étant en guerre perpétuelle avec la famille Oddi, les escarmouches étaient quasi quotidiennes dans la ville. Même la cathédrale fut réquisitionnée pour servir de caserne. En 1500, les Oddi passèrent à l'attaque pendant le mariage d'Astorre Baglioni, tuant le jeune marié et plusieurs convives. Les Baglioni contre-attaquèrent, et plusieurs membres du clan Oddi furent assassinés. La noce se transforma en un véritable carnage.

C'est dans cet environnement que s'est forgée la personnalité de Pantasilea : intelligente et courageuse, elle savait aussi faire preuve de tact.

Bataille contre les Borgia

"Je vais aller droit au but. Ce conflit dégénère. Nos défenses s'étirent sur deux fronts : les Borgia d'un côté, les Français de l'autre. Mais rien n'est perdu, la position des Borgia est faible."
– Pantasilea à Ezio, 1500[src]


En 1500, Pantasilea aidait son mari à gérer les mercenaires depuis leur quartier général, les Baraquements d'Alviano, à Rome. Tandis que son mari passait le plus clair de son temps à parier sur les combats qui se déroulaient à la cave des baraquements, Pantasilea restait dans la pièce principale, gérant les comptes et les occupations quotidiennes.

Elle prouva sa connaissance de la guerre lorsqu'elle rencontra Ezio pour la première fois la même année où, malgré les exclamations enthousiastes de Bartolomeo quant à l'issue du combat, Pantasilea révéla à l'Assassin ce qui se passait vraiment.

Elle lui confia que leurs forces s'amenuisaient, pris sur deux fronts par les Borgia et les Français, et suggéra à Ezio qu'il brûle une tour Borgia située non loin afin de réduire la pression sur les mercenaires. L'opération fut un succès, et permit aux troupes de Bartolomeo de se concentrer sur le front Français.

Peu après, Pantasilea affirma à Ezio que, selon elle, la stratégie était toute aussi importante que la force brute, et lui conseilla de vérifier les messages laissés aux pigeonniers, Niccolò Machiavelli fournissant régulièrement les noms de Templiers importants dont la mort servirait la cause. Elle affirma ainsi que tuer ces Templiers aurait plus d'effet qu'une bataille.

Conflit avec les Français

"Mon mari va vous massacrer, jusqu'au dernier."
– Pantasilea s'adressant aux Français, 1503[src]
ACB Portier 4

Pantasilea retenue par les Français

En 1503, Pantasilea fut enlevée par le baron de Valois, qui cherchait ainsi à précipiter la capitulation de Bartolomeo. Cependant, Ezio et Bartolomeo, accompagnés de trente mercenaires, infiltrèrent le quartier général des français, en se faisant passer pour une patrouille française ayant capturé d'Alviano.

S'ils parvinrent à pénétrer les défenses, ils durent éventer leur couverture lorsque le Baron menaça de tirer sur Pantasilea, malgré la reddition de Bartolomeo.

Dans le chaos qui s'ensuivit, le Baron s'enfuit jusqu'à une petite cour, et pointa son arme sur la tête de Pantasilea, menaçant de tirer au moindre signe de danger. Ezio parvint néanmoins à assassiner le baron depuis les airs avant qu'il ne puisse tirer. Quand Ezio nota que le plan était l'idée de Bartolomeo, alors que c'était la sienne, Pantasilea enlaça son marie et l'appela "son prince".

Le couple s'installa plus tard à Ostie, d'où ils devaient surveiller les activités d'irréductibles Borgia dans la région.

Pantasilea mourut en 1537.

Personnalité et caractéristiques

"Quand cette fille rencontre une résistance, elle fait comme les eaux du Tibre : elle change de trajectoire jusqu'à obtenir ce qu'elle est venue chercher."
Agostino Barbarigo dans une lettre à Bartolomeo, 1498[src]
ACB Cruel dilemme 4

Pantasilea révélant la véritable situation à Ezio

Pantasilea était une stratège, qui insistait régulièrement sur le fait que la stratégie avait autant d'importance – si ce n'est davantage – que la force brute.

Malgré les opinions très différentes qu'elle et son mari partageaient à propos de la guerre, leurs personnalités respectives se complétaient. Quand elle fut enlevée, Bartolomeo sembla complètement dépassé et perdu, ne sachant pas quoi faire pour la sauver, et notant que "Pantasilea saurait quoi faire".

Pleine d'humour, Pantasilea charriait souvent son mari lorsqu'il faisait preuve de courage bête et qu'il affirmait que tout était sous contrôle alors que c'était tout le contraire.

Notes

  • Le condottiero et son épouse eurent quatre enfants, trois fils et une fille[1].
  • Pantasilea est une variante du nom grec Penthesilea dont le porteur le plus célèbres est la reine des Amazones, qui combattirent et moururent durant la Guerre de Troie. C'est une référence à la personnalité guerrière de Bartolomeo.
  • Lorsque Bartolomeo voulut présenter sa femme à Ezio, celui-ci eut la remarque: "As-tu regardé sous la table ?". C'est une référence à l'épée de Bartolomeo, Bianca.
  • On remarque aussi que lorsqu'Ezio est introduit à Pantasilea, il se dit enchanté, comme lorsqu'il voit Bianca pour la première fois.
  • Elle apparaît brièvement dans le court métrage Assassin's Creed: Ascendance.
  • Ses yeux étaient sensés avoir deux couleurs différentes, le bleu et le marron.

Galerie

Apparitions


  1. Assassin's Creed: Revelations (roman)

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .