FANDOM


MondeRéelAC2iconACBiconACRiconLfilmiconRNbookicon


Palaisdesdoges02

Palais des Doges

Le palais des Doges ou palais Ducal (it: Palazzo Ducale) est un palais vénitien de styles gothique et Renaissance jouxtant la basilique Saint-Marc.

Ce bâtiment fut la résidence officielle des doges de la République de Venise, ainsi que le lieu de représentation de ses institutions majeures.

Histoire

Construction

Le palais fut bâti entre 1309 et 1424 dans un style gothique et servit de résidence aux doges, pour ne pas dire de prison : une fois élus, ceux-ci étaient rarement autorisés à mettre le nez dehors.

Le doge représentait le plus haut magistrat de Venise, une dignité conférée à vie. En 1172, le mode d’élection imposa une majorité de voix sur un collège de quarante électeurs (les Quarante), tous choisis par le Grand Conseil vénitien.

Venise était attachée à son statut de République et à l’idée que les citoyens puissent prendre part aux décisions. Avant de prendre ses fonctions, le doge était présenté au peuple par ces mots : "Voici votre doge, s’il vous plaît !". Dans les faits, les Quarante nommaient les membres du Grand Conseil, qui en retour nommaient les Quarante.

Assassinat du doge

En 1485, l'Assassin Ezio Auditore da Firenze réussit à pénétrer à l'intérieur de ce palais grâce à la machine volante inventée par Léonard de Vinci, atterrissant sur le toit du palais, seul point d'accès du bâtiment. Son but était d'empêcher l'empoisonnement du doge Giovanni Mocenigo, mais il arriva trop tard : Carlo Grimaldi, proche du doge et Templier, l'avait déjà empoisonné et il mourut. Ezio put néanmoins supprimer Grimaldi puis s'échappa par la porte, cette fois-ci.[1]

Suite à la mort de Mocenigo et de son successeur, Marco Barbarigo, Agostino Barbarigo fut nommé doge à son tour, et élut domicile au palais.

Notes

  • Bien que réputé impénétrable sans l'utilisation de la machine volante, il est possible de rentrer dans le palais des Doges en exploitant un bug d'escalade.
  • Dans Assassin's Creed: Lineage, Giovanni Auditore da Firenze parvint à entrer dans le palais sans difficulté.

Galerie



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .