FANDOM


Originsicon1


Père fondateur est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa, revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Lorsque le tombeau de Battos Ier, le fondateur de Cyrène, est soudainement fermé sur ordre de l'armée romaine, le prêtre Iakchos demande à Bayek d'enquêter.

Dialogues

Une foule s'attroupa au pied du tombeau de Battos.

  • Iakchos: L'agitation ne peut rien apporter de bon ! Zeus protégera notre fondateur.
  • Iakchos: Phylakitai, je t'en prie ! Es-tu un protecteur ? Peux-tu m'accorder un moment… Il en va du sort de notre fondateur !
  • Bayek: Je ne suis pas un phylakitai. Je suis un medjaÿ.
  • Iakchos: Oh, oui, bien sûr. J'aurais dû le remarquer. Ces gens ne comprennent pas que nos "amis" romains apprécient peu la désobéissance civile.
  • Bayek: Pourquoi protestent-ils ?
  • Iakchos: Ils craignent qu'on ait mis à mal le grand Battos, notre fondateur. Le centurion a fermé son tombeau. Certains disent qu'il a profané les morts et qu'il a laissé un message sur la porte avant de regagner l'acropole. Je t'en prie, il faut que quelqu'un enquête, sans alerter les Romains. Et si ce quelqu'un trouvait quelque chose, il pourrait me retrouver ici. Je serais ravi de l'aider.
    Les Romains n'ont aucun respect ! Tu as trouvé quelque chose ?

Bayek lut le message placardé sur la porte du tombeau.

Sur ordre du proconsul

Le tombeau de Battos est fermé sur ordre du peuple romain. Quiconque tentera d'y entrer sera sévèrement puni.
Centurion Cassius Albus.

Bayek accéda au tombeau par le toit.

  • Bayek: Les Grecs honorent fidèlement leurs morts. Aujourd'hui ils souffrent comme les Égyptiens.

Bayek s'intéressa à l'histoire de Battos, gravée dans une stèle.

Sur Battos Ier

L'Oracle de Delphes a transmis au peuple de Thera une prophétie l'enjoignant, par ordre d'Apollon, de se créer un nouveau foyer en Libye. Mais le peuple n'a pas appliqué la prophétie et, en conséquence, pas une goutte de pluie n'est tombée pendant sept ans. Aristoteles Battos Ier, le père de la dynastie des Battiades, rendit de nouveau visite à l'Oracle, qui lui dit : "Mène les habitants de Thera à l'endroit où il y a un grand trou dans le ciel. C'est le jardin de Zeus. Un lieu de grande prospérité et d'abondance." Et Battos Ier emmena ses compagnons les plus fidèles pour entamer une nouvelle vie à Cyrène.

Bayek trouva un vase brisé.

  • Bayek: Le tombeau a été mis à sac. Les Romains cherchaient quelque chose.

Une amphore et des coupes traînaient sur une table.

  • Bayek: Vide ! Bêtise et ivresse font un terrible mélange.

Bayek examina un premier piédestal.

Arc de Battos

Ici repose le roi Battos. Avec son arc, il a vaincu nos ennemis et tous les ennemis du dieu soleil. Et Apollon l'a récompensé en lui offrant un arc si tendu qu'il pouvait abattre les aigles dans le ciel.

  • Bayek: Le fondateur a dû être enterré avec ces trésors.
Médaillon de Battos

Avec cet insigne, il a apporté la paix et l'ordre à notre ville. Qui détient ces reliques a entre les mains le sort de notre splendide ville.

  • Bayek: Les reliques ont disparu.
ACO Père fondateur 2

Bayek explorant le tombeau de Battos

Le sarcophage de Battos avait été pillé.

  • Bayek: Les Romains n'ont vraiment aucun respect pour les morts ?

Bayek arriva au terme de son enquête.

  • Bayek: L'arc et le médaillon ont disparu. Les Romains ne valent pas mieux que les pilleurs de tombes ! Les Grecs découvrent ce que c'est qu'être Égyptien : tes terres, tes dieux, tes morts et tes reliques sont profanés par des envahisseurs.

Bayek infiltra l'Acropole romaine de Cyrène et finit par trouver l'arc de Battos.

  • Bayek: Ça doit être l'arc de Battos.

Bayek reprit le médaillon à un soldat romain.

  • Bayek: Le médaillon de Battos.

Bayek récupéra les deux reliques.

  • Bayek: Le prêtre sera heureux de revoir ces reliques.

Bayek rapporta les reliques à Iakchos.

  • Bayek: Tes soupçons étaient justifiés. Les Romains ont pris le trésor de Battos.
  • Iakchos: Tu as les reliques ?
  • Bayek: Oui, mais on ne leur a pas accordé le respect qu'elles méritent.
  • Iakchos: Les immondes profanateurs ! Je vais protéger le médaillon de Battos. La légende raconte que s'il quitte la ville, le malheur s'abattra sur nous.
  • Bayek: Et l'arc ?
  • Iakchos: Il vibre de servir à nouveau la Cyrénaïque. Je t'en prie, garde-le. Et sers-t'en pour apprendre aux Romains qu'on ne profane pas les morts.
  • Bayek: Avec plaisir.
  • Iakchos: C'est le fondateur qui t'a envoyé. Bonne route, Medjaÿ.

Au gré de ses voyages, Bayek recroisa Iakchos à Cyrène.

  • Iakchos: Medjaÿ ! Il paraît que tu te sers de l'arc de Battos ! Le médaillon a regagné la main du fondateur. Merci encore, Medjaÿ.

Conséquences

Bayek mit les reliques de Cyrène en sécurité, et garda l'arc de Battos comme récompense.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+