ACODicon.png

Myrrine était la femme de Nikolaos et la mère du Misthios. Fille du roi de Sparte Léonidas, elle confia à son enfant la lance brisée de Léonidas, un artefact de la Première Civilisation et un héritage de famille.

Myrrine fuit Sparte peu après la naissance de son enfant cadet afin de sauver sa vie lorsqu'il fut condamné à être exécuté pour éviter la chute prophétisée de Sparte. Après un long voyage riche en histoire, Myrrine se rendit finalement sur l'île de Naxos, où elle régna jusqu'en 429 avant J.-C., sous le nom de « Phoenix » lorsque son enfant, le misthios, supposé mort, la retrouva.

Ensemble, Myrrine et le misthios retournèrent à Sparte et gagnèrent leur maison familiale ainsi que le droit de vivre à Lakonia.

Biographie

La biographie mentionne Kassandra en tant que misthios, étant donné qu'elle est le personnage canon du jeu.

Jeunesse

Myrrine fut la fille unique du roi Léonidas Ier de Sparte. Son bras était orné de taches de naissance formant la constellation de l'Aquila.[1] Après la mort de son père à la bataille des Thermopyles en 480 av. J.-C., Myrrine hérita de sa lance récupérée sur le champ de bataille par les soldats spartiates. À un moment donné, elle rencontra le célèbre philosophe Pythagore, dont la possession du bâton d’Hermès Trismégiste lui permit de vivre longtemps. De leur relation naquit Kassandra. Cependant, l'obsession de Pythagore dans ses recherches sur la Première Civilisation le conduisit à quitter Myrrine, en s'isolant sur l'île de Thera. Myrrine fut contrainte d'élever Kassandra seule, en gardant secrète l'identité du père de l'enfant.[2]

Des années plus tard, Myrrine rencontra et épousa le général spartiate Nikolaos, qui reconnut Kassandra comme étant sa fille. Kassandra fut alors formée dès son plus jeune âge afin de se montrer à la hauteur de son grand-père Léonidas.[2] Au cours d'une session de formation, Myrrine remit la lance de Léonidas à Kassandra comme héritage.[3]

Incident sur le mont Taygetos

"Nikolaos, regarde-moi ! Non ! Ne l'écoute pas, Nikolaos ! Ne l'écoute pas !"
– Myrrine à Nikolaos lorsque ce dernier s'apprêtait à jeter Alexios du hait d'une falaise, en 446 av. J.-C.[4][src]

Myrrine et Kassandra retenues par les gardes

En 446 av. J.-C., Myrrine était présente lorsque son fils Alexios fut choisi comme sacrifice et devrait être jeté du mont Taygetos, afin d'éviter la chute de Sparte, selon la Pythie. Kassandra essaya d'arrêter le prêtre pour sauver son frère mais ne fit qu'empirer les choses en les poussant tous les deux par inadvertance. En guise de punition, Nikolaos jeta leur fille de la montagne, mais ses supplications ne réussirent pas à arrêter son mari.[4]

Myrrine réussit à récupérer Alexios, qui s'accrochait encore à la vie. Ne trouvant aucun signe de Kassandra, elle fut alors présumée morte. Myrrine se rendit seule à Argolis, où elle rencontra un jeune Hippocrate, qui lui ordonna de chercher les prêtres au sanctuaire d'Asclépios. Là, Myrrine reçut un abri, de la nourriture et un bain, mais on lui dit qu'Alexios ne pouvait pas être sauvé.[5] Cependant, la prêtresse Chrysis enleva alors Alexios, consciente qu'il survivrait et l'éleva pour les fins néfastes du Culte de Kosmos.[6]

Errance dans le monde Grec

Le cœur brisé pour avoir perdu ses deux enfants, Myrrine quitta Sparte après avoir renoncé à son nom et à sa citoyenneté spartiate,[2] pour finalement se rendre à Corinthe, où elle fut hébergée par l'hétaïre Anthousa après l'avoir trouvée dormant dans les rues pendant une forte pluie. Pendant son séjour à Corinthe, Myrrine resta souvent cloîtrée, refusant de révéler son passé à Anthousa et à qui ce soit d'autre. À un moment donné, elle rencontra Le Maquignon, un membre du Culte qui allait plus tard prendre le contrôle de Corinthe. Finalement, elle gagna un navire, le Chant de la sirène, dans un jeu de dés et quitta Corinthe.[7]

Myrrine faisant ses adieux à Xenia

Après avoir adopté le nom de « Phoenix », Myrrine navigua pendant un certain temps avant de rencontrer la reine pirate Xenia. Elle devint alors membre de son équipage, se liant d'amitié avec Xenia, qui la considérait comme une excellente pirate. Cependant, Myrrine informa après un certain temps son amie que la vie de pirate n'était pas sa véritable vocation et quitta les pirates.[1]

Après avoir passé un certain temps à naviguer, Myrrine arriva sur l'île de Naxos, qui était en guerre avec l'île de Paros. Voyant que l'État avait besoin d'un chef, Myrrine décida de rester sur l'île et en devint la dirigeante. Le Culte de Kosmos, après l'avoir retrouvée, envoya Silanos à Paros et le plaça comme dirigeant de l'État rival pour éliminer Myrrine. Lorsque les Pariens firent une alliance avec Athènes, Myrrine n'eut pas d'autre choix que de se ranger aux côtés de Sparte pour recevoir leur soutien. Lors de la guerre du Péloponnèse, Myrrine avait un certain nombre de généraux sous ses ordres, dont Chersis, Énéas, Hektor et Timo.[8]

Retrouvailles avec Kassandra

Réunion entre mère et fille

En 429 av. J.-C., Kassandra retrouva sa mère, grâce aux renseignements d'Aspasia. Cependant, leurs retrouvailles furent écourtées lorsqu'un certain nombre de soldats de Paros lancèrent une nouvelle attaque. Avec l'aide de sa fille et de ses généraux, Hektor et Timo, Myrrine réussit à repousser l'attaque, ce qui lui permit de rattraper sa fille. Après avoir discuté d'Alexios et du Culte, Myrrine fit faire le tour de l'île à Kassandra pour lui montrer le processus de reconstruction de celle-ci. Lorsque les deux femmes arrivèrent à la villa, Myrrine envoya sa fille pour localiser et secourir son amiral Énéas, tandis qu'elle assistait à un symposium qui se tenait au temple de Dionysos.[8]

Myrrine acceptant de retourner à Sparte

Lors de ce symposium, Myrrine retrouva Aspasia, qui l'informa que le Culte avait l'intention de l'éliminer et qu'il fallait donc éviter qu'elle se montre au publique mais Myrrine ignora les avertissement de l'athénienne déclarant qu'elle devait être présente en public en raison de son rôle de dirigeant de l'État. Les deux femmes furent ensuite rejointes par Kassandra, qui accepta de localiser les assassins et de les éliminer. Bien qu'elles croyaient que les assassins furent envoyés par Silanos, elles comprirent par la suite qu'ils furent envoyés par l'un des Rois de Sparte. Stupéfaite et motivée par cette révélation, Myrrine accepta de retourner à Sparte.[9]

Avant cela, Myrrine chercha à s'assurer que Naxos serait en sécurité sans elle, en éliminant Silanos et la flotte de Paros. Avec l'aide de Kassandra, Myrrine et la flotte de Naxos réussirent à vaincre la flotte adverse, ainsi que Silanos.[10] Paros neutralisée et Naxos en sécurité, Myrrine décida de partir pour Sparte,[11] elle révéla à Kassandra des informations sur son père biologique, mais pas son identité. Myrrine laissa Naxos aux mains d'Aspasia, qui prit le rôle d'archonte de l'île. Myrrine accompagna ensuite sa fille à bord de l'Adrestia jusqu'à Sparte. Elles rencontrèrent une tempête en chemin, mais Barnabas et son équipage la surmontèrent.[12]

Retour aux sources

Myrrine et Kassandra de retour en Lakonia

En 428 av. J.-C., Myrrine retourna à Sparte avec Kassandra et se tinrent toutes deux devant leur ancienne maison, où Brasidas les accueillit. Il les informa que l'État avait réclamé leur maison après les événements de Megaris et qu'ils devraient convaincre les deux rois, Archidamos et Pausanias, de la leur rendre. Brasidas leur suggéra également de leur apporter un « cadeau », en mettant fin à une rébellion locale des Hilotes.[13]

Plus tard, Myrrine se rendit au tombeau de Léonidas, où Kassandra la rejoint. Elles discutèrent de son héritage et, grâce à la puissance de leur sang et à la lance de Léonidas que Kassandra détenait, elles purent avoir une vision de son passé, lorsque Léonidas affronta le Culte de Kosmos dans le temple d'Apollon à Delphes et avait défié les « ordres » de la Pythie qui voulait permettre à Xerxès Ier de conquérir la Grèce. La vision se termina par l'ordre donné par Léonidas à ses hommes de se rendre aux Thermopyles. À ce moment, Pausanias s'approcha et salua les deux femmes. Il leur présenta ses condoléances pour la tragédie qui avait déchiré leur famille et suggéra à Kassandra de s'occuper de la krypteia qui attisait les flammes de la rébellion des Hilote.[3]

Myrrine discutant avec les rois de Sparte

Après leur audience tendue avec les deux rois, Kassandra fut chargée de livrer le champion de Sparte aux Jeux Olympiques d'Elis, ainsi que de vaincre les forces athéniennes occupant la Béotie et de revendiquer la région pour Sparte, afin d'apporter la gloire à la ville et de racheter leur famille aux yeux des dieux. Myrrine, quant à elle, se rendit avec Brasidas en Arkadia pour traquer un autre memebre du Culte. Kassandra les rejoignit finalement et releva qu'ils s'agissait de Lagos. Brasidas et Myrrine n'étaient pas d'accord sur la façon de le traiter. En effet, Brasidas voulait le convaincre de quitter le Culte, car sa mort apporterait le chaos, tandis que Myrrine voulait planter sa tête sur un pique comme message au Roi de Sparte qui est membre du Culte.[14]

Myrrine supplie Kassandra de ramener Alexios en vie

Quelles que soient la méthode employée, leur travail fut achevé et les deux femmes retournèrent à Sparte pour démasquer et affronter le roi Cultiste. Myrrine convoqua les éphores, les cinq citoyens spartiates qui détenaient le pouvoir même sur les deux rois et à la fin de la journée, Pausanias fut démasqué en tant que membre du Culte et éliminé. Archidamos, aujourd'hui le seul souverain de Sparte, restaura finalement les terres et les droits d'aînesse des femmes d'Agiades. Alors qu'elles rentraient chez elles, Brasidas entra et leur dit que Deimos combattait aux côtés des forces athéniennes à Pylos, décimant les troupes spartiates. Kassandra partit pour leur porter secours, mais pas avant que Myrrine ne la supplie de libérer son frère du contrôle du Culte et de le ramener à la maison.[15]

Héritage

En 2018, lorsque Layla Hassan reviva les souvenirs de Kassandra grâce à un échantillon génétique dégradé trouvé sur la lance de Léonidas en utilisant à l'aide de l'Animus, elle simula une autre version des événements. Myrrine y disait à Kassandra de rechercher son père beaucoup plus tôt, après le blocus de Paros.[10] Myrinne n'avait pas non plus accompagné sa fille à Sparte, mais voyagea séparément et arriva la première.[13]

Notes

  • Son nom est dérivé du mot grec μύρρο (mýrro), qui signifie « myrrhe ».
  • Le phénix est un oiseau de feu mythologique associé au soleil. Chaque fois que l'oiseau semble mourir, il s'enflamme et renaît de ses cendres. On peut dire la même chose de Myrrine, qui est « morte » en tant que mère après avoir cru à tord d'avoir perdu ses enfants, pour ensuite ressusciter avec un nouveau but.
    • Le trophée pour l'achèvement de l'épisode 5 s'appelle « Des cendres » en référence à Myrrine et au thème du chapitre qui consiste à recueillir des informations la concernant.
  • Myrrine est née avec plusieurs taches de naissance sur le bras, formant la constellation de l'Aquila. En la cherchant, Kassandra utilisa ce signe d'identification lors de sa conversation avec Xenia à Keos.[1]
  • Timo se teint toujours aux côtés de Myrrine et semblait avoir tissé un lien avec elle. La profondeur de ce lien, ou sa nature exacte, ne fut jamais expliquée.

Galerie



  1. 1,0 1,1 et 1,2 Assassin's Creed: OdysseyÎle d'infortune
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Assassin's Creed: Odyssey
  3. 3,0 et 3,1 Assassin's Creed: OdysseySouvenirs éveillés
  4. 4,0 et 4,1 Assassin's Creed: OdysseyLa percée
  5. Assassin's Creed: OdysseyGravé dans la pierre
  6. Assassin's Creed: OdysseyDes cendres
  7. Assassin's Creed: OdysseyMaquignon abattu
  8. 8,0 et 8,1 Assassin's Creed: OdysseyLes prières d'une mère
  9. Assassin's Creed: OdysseyMort et désordre
  10. 10,0 et 10,1 Assassin's Creed: OdysseyLe blocus de Paros
  11. Assassin's Creed: OdysseyFront uni
  12. Roman d'Assassin's Creed: Odyssey – Chapitre 12
  13. 13,0 et 13,1 Assassin's Creed: OdysseyDoux foyer
  14. Assassin's Creed: OdysseyTuer ou ne pas tuer
  15. Assassin's Creed: OdysseyFestivités sanglantes

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.