FANDOM


Originsicon1


Les secrets des premières pyramides est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa, revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek rencontre un lettré à la recherche d'un crypte perdue qui se trouverait parmi les premières pyramides.

Dialogues

À Memphis, Bayek trouva Merkes le lettré, poursuivi par des soldats égyptiens. Ces derniers le menèrent aux environs de la pyramide de Meïdoum où ils furent attaqués par des hyènes.

  • Merkes: Ah ! Par les dieux ! Cette bête aura ma peau !
  • Soldat égyptien: Coupez-lui la route ! Il ne doit pas s'enfuir ! Donne-nous la relique et on promet de te laisser la vie sauve !
  • Merkes: Que les dieux me gardent de ces bandits et de ces maudits bestiaux !

Bayek tua les assaillants de Merkes et alla au-devant de lui.

  • Merkes: Par les dieux, quel guerrier ! Bien, bien. Mais de justesse, non ? C'est un insigne de medjaÿ ? Incroyable. Je croyais qu'il n'en existait plus. Tu fais honneur à leur réputation.
    Tu as été extraordinaire. Je te félicite. Qui t'envoie ? Le gros Kition ou le petit Héraclide ? Ils ont cru que je ne m'en sortirais pas tout seul, mais on leur a montré qu'ils se trompaient, pas vrai ?
  • Bayek: Vraiment ? Qu'est-ce que tu fais ici ?
  • Merkes: Est-ce que tu veux rire, (homme) ? Nous cherchons la crypte perdue du grand roi Snéfrou, le fondateur de l'âge d'or de l'Ancien Empire !
  • Bayek: Et comment tu comptes t'y prendre ?
  • Merkes: Non mais dis-moi, ils ne t'ont rien dit avant de t'envoyer me chercher ?
  • Bayek: Rafraîchis ma mémoire.
  • Merkes: Selon mes dernières recherches, Snéfrou a dissimulé trois artefacts dans ses pyramides. L'un à Meïdoum, dans sa première pyramide, qu'il a mal construite. Un autre dans la pyramide rhomboïdale, dont il a dû modifier la conception après l'effondrement de Meïdoum. Et un dans le chef-d'œuvre final, son tombeau, la pyramide brillante. J'ai l'un de ces artefacts, mais ces crapules de bandits m'en ont volé un autre. Il faut que tu le leur reprennes !
  • Bayek: Et où sont-ils ?
  • Merkes: Ils campent sur les hauteurs, à l'ouest de Memphis. Pour les trouver, il suffit de suivre le ruisseau. Tu vas aussi devoir réussir à entrer dans la pyramide brillante pour récupérer le dernier artefact. Je pense qu'il y a une ouverture en haut, mais l'ascension est ardue. Dans ma jeunesse, j'y serais parvenu, mais...
  • Bayek: J'irai voir. Il y avait combien de bandits ?
  • Merkes: Je crois qu'ils étaient tous là.
  • Bayek: Qu'est-ce qui te fait croire que le troisième artefact est dans la pyramide brillante ?
  • Merkes: Chacun des trois tombeaux en contient un, enfin d'après mes découvertes. Ces pyramides ont été bâties par le pharaon Snéfrou pendant son règne ; vois-tu. Il a repris ce qu'avait conçu Imhotep pour le pharaon Djéser et il l'a amélioré. La pyramide de Meïdoum fut la première, mais un regrettable défaut de conception la fit s'effondrer. Ensuite, il y a eu la rhomboïdale. Elle doit sa forme à une ingénieuse modification qui lui a évité de connaître le même sort que son aînée. J'ai réussi à percer les secrets de celle de Meïdoum et de la rhomboïdale. Dans chacune, j'ai trouvé des artefacts mentionnés dans l'Aegyptiaca de Manetho. Tu l'as sans doute lu ?
  • Bayek: Mmmh...
  • Merkes: Donc tu sais comme moi que ce troisième artefact est censé se trouver à l'intérieur de la pyramide brillante, son chef-d'œuvre. Mais bien entendu, c'est aussi la seule pyramide qui m'a résisté jusqu'ici.
  • Bayek: La pyramide brillante ?
  • Merkes: Oui. Celle de Snéfrou, dont la lumière brille à jamais. Pour l'éternité.
  • Bayek: Je vois.
  • Merkes: Je vais retourner au campement pour tenter de résoudre ce mystère. Mon campement est à l'ombre de la dernière pyramide. Rejoins-moi au tombeau de Snéfrou quand tu auras trouvé les autres artefacts.

Bayek récupéra l'artefact de la pyramide rouge.

  • Bayek: Mmh... Cet artefact d'apparence quelconque doit avoir une valeur cachée pour qu'on l'ait mis avec de tels trésors.

Bayek récupéra l'artefact du repaire d'Hougros.

  • Bayek: C'est sûrement l'artefact que les bandits ont volé à Merkes. Très étrange.

Bayek se mit en route pour retrouver Merkes.

  • Bayek: Il est temps d'aller voir Merkes et découvrir l'usage de ces trois artefacts.

Bayek retourna auprès de Merkes.

  • Bayek: J'ai récupéré les deux autres artefacts.
  • Merkes: Ha ha ! Ça confirme mes hypothèses ! Par  ! C'est ça ! Les artefacts forment un dessin, mais il en manque une partie. Impossible de les relier. Sauf qu'il y a un passage dans l'Aegyptiaca qui dit : "La voie est libre sur la pointe brillante." Et les inscriptions de cet artefact doivent faire référence au pyramidion du tombeau de Snéfrou, la pyramide brillante. Je suis sûr que la clé du mystère se trouve là-haut. Que dirais-tu d'aller y jeter un coup d'œil ?
  • Bayek: Tu peux me dire ce que tu espères trouver ?
  • Merkes: Les inestimables trésors de Snéfrou sont perdus si longtemps... Ceux qui les révéleront à la lumière du jour seront considérés comme des héros.
  • Bayek: Je ne suis pas un pilleur de tombes.
  • Merkes: Non, non, non, bien sûr que non. Je t'assure... Tu as ma parole, tu ne perturberas personne dans les Champs de roseaux.
  • Bayek: Mouais... Je vais grimper et je vais voir ce que je peux trouver.
ACO Les secrets des premières pyramides 1

Bayek au sommet de la pyramide brillante

Bayek grimpa au sommet du tombeau de Snéfrou.

  • Bayek: Le sommet du tombeau de Snéfrou. Avec des fentes assez étranges... Mmh, peut-être si je...

Bayek plaça les trois artefacts dans les fentes correspondantes.

  • Bayek: Ces trois artefacts s'insèrent parfaitement dans les fentes du pyramidion. C'est un dessin... D'ici, sur la pyramide brillante, cela semble pointer en direction de ces ruines, à l'est. C'est là qu'on trouvera la crypte.

Bayek retourna auprès de Merkes.

  • Merkes: Alors ? Qu'est-ce que tu as trouvé ? J'avais vu juste ? Ne me fais pas languir, s'il te plaît. Tu as trouvé quelque chose ?
  • Bayek: J'ai apprécié la vue. Les éléments prennent place dans le pyramidion et forment un dessin complet.
  • Merkes: Tu es extraordinaire ! Et... dis-moi, est-ce que ça résout l'énigme des récits ? Sur l'endroit où se trouve la crypte ?
  • Bayek: Mm-mmh. Je pense que ça désigne quelque chose à l'est. J'ai pu distinguer ce qui ressemble aux ruines d'un temple.
  • Merkes: Suis-moi ! Je vais nous conduire là-bas !
  • Bayek: Pas d'autres ennuis, d'accord ?
  • Merkes: Avec toi à mes côtés ? Aucun risque !

Bayek accompagna Merkes à dos de dromadaire jusqu'aux ruines du temple.

  • Bayek: Comment as-tu croisé le chemin de ces bandits ?
  • Merkes: Mmmh ? Oh, j'avais fait appel à eux pour trouver les artefacts.
  • Bayek: Quoi ? Ils travaillaient pour toi ?
  • Merkes: Eh bien... leur chef, Belloush, prétendait connaître le désert mieux que quiconque. Je ne pensais pas qu'ils me trahiraient ainsi. Je ne pensais pas qu'ils étaient ce genre de bandits.
  • Bayek: Il n'existe qu'une sorte de bandits : ils pillent et tuent pour de l'argent.
  • Merkes: Tu as raison, ils paraissaient déterminés à faire les deux : après m'avoir volé un artefact, ils voulaient me tuer pour avoir l'autre.
  • Bayek: Tu vas finir par te faire tuer.
  • Merkes: Oh, on me l'a déjà dit...

Bayek et Merkes arrivèrent au temple.

  • Merkes: Nous y voilà ! L'entrée est cachée, bien entendu.

Bayek examina les statues gardant le temple.

  • Bayek: Ces statues ont résisté au temps.
  • Merkes: Elles sont semblables à celles mentionnées dans les écrits de Manetho... C'est fascinant. Mais que signifient-elles ?

Bayek examina des ruines.

  • Bayek: Qu'est-ce que tu vois, mmh ?
  • Merkes: Cette statue en ruine, le gardien, était censée regarder en direction de l'entrée. Mais là, j'avoue que...

Bayek examina un amas de sable.

  • Bayek: Le sol semble meuble, ici. Voyons ce qui se cache sous le sable.

Bayek déterra l'entrée, encore barricadée.

  • Merkes: Le dernier obstacle dangereux...

Bayek détruisit la barricade.

  • Merkes: Je t'avais dit qu'il n'y avait pas à s'inquiéter.

Bayek accompagna Merkes dans la crypte.

  • Merkes: Allez. Par ici. Euh, après toi. Nous sommes les premiers à entrer ici depuis plus de deux mille ans ! Ce lieu doit regorger de trésors...

Bayek se défit des quelques cobras qui leur barraient la route.

  • Merkes: Espérons que Ouadjet ne nous en voudra pas. Il n'y a pas à s'inquiéter. Tu as fait exactement ce que je t'aurais dit si tu avais été moins rapide.

Le duo arriva dans la crypte.

  • Merkes: Oh ! Ça alors ! Par Rê... Oh ! C'est d'une beauté divine. Est-ce que tu vois la même chose que moi ?
  • Bayek: Cette salle a été parfaitement conservée.
  • Merkes: Intacte depuis le règne de Snéfrou !

Bayek examina le pyramidion doré.

  • Bayek: Un pyramidion parfaitement conservé. Une relique des dieux, et l'origine de toute bonne chose. Les premiers rayons de Rê l'ont illuminé... Ils ont éclairé le vol de l'oiseau Bénou, qui a survolé les eaux de Noun.

Bayek reparla à Merkes.

  • Bayek: C'est ici ? Cet endroit ne contient que de vieux rouleaux... Il n'y a pas d'or.
  • Merkes: Quelle merveille ! Quel trésor historique ! Kition et Héraclide en resteront sans voix. Je vais être célèbre. Nous allons l'être. Dès que j'aurais catalogué nos découvertes, je les apporterai en chariot à la bibliothèque d'Alexandrie, où elles seront étudiées et conservées.
    Une fois en sûreté à la bibliothèque, elles seront protégées du temps et des éléments.
    Nous allons enfin redécouvrir comment Imhotep et Snéfrou ont bâti les pyramides.
    Tant de merveilles oubliées et perdues...
    Mmh. Je dois demander à Roussis de m'aider à rapporter tous ces documents à Alexandrie.
    Comment rapporter tout ça à Alexandrie ?

Conséquences

Bayek et Merkes découvrirent la crypte de Snéfrou, et l'érudit songea à déplacer son contenu à la bibliothèque d'Alexandrie.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .