FANDOM


Originsicon1


Les larmes de Sobek est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Le crocodile albinos du temple de Sobek est pris d'un accès de rage lors de la cérémonie du repas. Son soigneur y voit un signe du dieu. Bayek en est moins sûr.

Dialogues

Bayek visita le temple de Sobek et son grand bassin, dans lequel vivait le crocodile albinos Petsuchos. Un prêtre apporta des offrandes au reptile divin, mais ce dernier manqua de le dévorer. Des visiteurs réagirent à la scène.

ACO Les larmes de Sobek 1

Sehetep et de soigneur donnant des offrandes à Petsuchos

  • Femme: Hé ! C'est un mauvais présage ! Sobek est malade !
  • Homme: Petsuchos est en colère ! L'image de Sobek montre la volonté du dieu ! Qu'allons-nous faire ?
  • Sehetep: Je vais guérir Sobek ! Continuez à prier !

Bayek approcha de l'entrée du temple.

  • Femme: Tu as vu ses yeux ? C'est pas normal. Nous sommes maudits !
  • Homme: C'est un mauvais présage, c'est sûr ! Il va se passer quelque chose d'affreux ! Ô Sobek, pardonne-nous !
  • Femme: Qu'est-ce qu'on peut faire ? Nos offrandes ne suffisent pas ?
  • Homme: J'ai déjà donné la moitié de mon grain et cent fleurs ! Il vaudrait mieux de l'or ?

Bayek parla au soigneur de Petsuchos.

  • Bayek: Je croyais que les crocodiles sacrés étaient apprivoisés.
  • Soigneur: Je ne sais pas ce qui s'est passé ! Petsuchos n'avait encore jamais attaqué personne. Ses yeux sont devenus rouges ! Est-ce que Sobek nous châtie ?
  • Bayek: (Bon sang) ! Même les dieux tournent le dos au peuple. Où est Petsuchos ?
  • Soigneur: Sehetep, notre prêtre, a ramené le dieu dans le bassin du temple. Je ne l'avais jamais vu comme ça !

Si c'est la première fois que Bayek entend parler de Sehetep.

  • Bayek: Mmh, quelque chose ne va pas. Il faut que j'aille voir l'enclos de ce crocodile.

Si Bayek est au courant des agissements suspects de Sehetep.

  • Bayek: Sehetep ? Ça n'est sûrement pas une coïncidence. Quelque chose ne va pas. Je vais aller voir l'enclos de ce crocodile.

Bayek pénétra dans l'enclos de Petsuchos.

  • Bayek: Aucune trace du prêtre. Petsuchos a l'air agité. Je vais essayer de me faire discret.

Si Bayek agressait Petsuchos.

  • Bayek: Je ne peux pas tuer cette créature sacrée. Je dois l'éviter.

Bayek trouva les restes d'un animal.

  • Bayek: Une carcasse. Elle a été mâchée, mais pas mangée.

Bayek trouva un pot abandonné dans le bassin.

  • Bayek: Un liquide malodorant. Rah, la puanteur me brûle les yeux. Argh, (bon sang) !

Bayek remarqua des traces de sang maculant les marches du bassin.

  • Bayek: Quelqu'un a été blessé dans l'enclos. Ils ont monté l'escalier.

Bayek remonta la piste sanglante à un puits, qui le mena à un passage souterrain débouchant sur les canaux de Krokodilopolis. Il y trouva des vêtements ensanglantés.

  • Bayek: Une tenue de prêtre abandonnée, et couverte de sang. Son porteur a été grièvement blessé. Les traces mènent à l'extérieur.

Au bord de l'eau, il trouva le corps déchiqueté d'un soldat.

  • Bayek: Massacré par les crocodiles. Qu'est-ce qu'il faisait là ?

Bayek fouilla le corps et y trouva une note.

Note au soldat de Ptolémée

- Poison pour les crocodiles (pourquoi avoir choisi des dieux crocodiles ?), mélanger une fiole brune et une fiole noire dans des fioles propres. Une seule fiole par crocodile, dans sa nourriture. Attention, trop de substance tuerait l'animal. Le but est de le rendre malade.
- Choisis le gros crocodile. Les autres viennent en bonus.
- Ne pas toucher avec les mains (noircit la peau et brûle atrocement)
- Le travail effectué, retrouve l'empoisonneuse sur les quais sud. Melina l'Hibiscus, comme la fleur. Et souviens-toi bien de son nom ! Elle a tué des gens qui s'étaient trompés.

  • Bayek: C'est l'homme qui empoisonnait les crocodiles. Il tenait ses ordres de Melina l'Hibiscus. Joli nom pour une tueuse. Elle est à l'arsenal naval de Neorion, au sud. Qui ose s'en prendre à un dieu de l'Égypte ? Je vais traquer cette blasphématrice.

Bayek infiltra l'arsenal de Neorion.

  • Bayek: C'est ici. L'Hibiscus n'est sûrement pas loin. Trouver une femme parmi des soldats ne devrait pas être trop difficile.

Bayek trouva Melina l'Hibiscus, en train d'inspecter les cadavres de ses sujets d'expérience.

ACO Les larmes de Sobek 2

Bayek guettant l'Hibiscus

  • Bayek: Ce doit être Melina. Un habit pourpre. Comme la fleur de l'hibiscus.
  • Melina l'Hibiscus: (fredonnant pour elle-même) Mmh. Ceux-là se sont détériorés plus vite que mes sujets d'expérience précédents. Pupilles dilatées. Vomissements. Ce serait la plus forte dose de ciguë ? D'ellébore ? Des deux ? Bien sûr que ce sont les deux ! C'est sûrement très douloureux. Je pourrais ajouter de la mandragore pour atténuer la douleur. Il faut que je parle au commandant. Je suis à court de sujets d'expérience et il reste de nombreuses décoctions à essayer.
    Les crocodiles ne sont pas des chiens, tu sais.
    (fredonnant pour elle-même) Il est facile de les tuer. Les garder en vie est bien plus difficile. Le plus compliqué a été de les faire saigner des yeux. Il a fallu du talent et des années de travail.
  • Soldat grec: Je ne vois pas ce que tu as contre les chiens.
  • Melina l'Hibiscus: Quoi ? Je les adore ! Ils sont loyaux tant qu'on leur donne à manger. Et parfaits pour se faire la main. Mais il ne faut pas leur donner de fleurs. Tu sais que c'est de là que vient mon nom.
  • Soldat grec: Je sais. Tu as empoisonné ton propre chien en lui donnant des fleurs d'hibiscus.
  • Melina l'Hibiscus: C'était un accident. Elles étaient si belles, j'ai cru qu'elles auraient bon goût, qu'il apprécierait. Mes autres chiens… d'accord, ils ont servi pour mes expériences.

Melina observa le lac Moéris, songeuse.

  • Melina l'Hibiscus: Mais Sehetep sera satisfait. Les gens étaient terrifiés ! Les crocodiles vont se remettre miraculeusement et il aura ses offrandes. Ce prêtre est l'homme de foi le plus cupide que je connaisse. S'il ne croyait pas à ses mensonges, je pourrais l'admirer. Mon agent devrait être revenu. J'espère qu'il ne s'est pas fait prendre. Sinon, il risque de tomber mystérieusement malade.
  • Bayek: Des prêtres de Sobek complotent avec des soldats et des empoisonneurs ? Qu'est-ce qu'ils préparent ?

Bayek assassina Melina l'Hibiscus et trouva une lettre sur son cadavre.

Lettre de Sehetep

Tes cibles sont les crocodiles du temple. Prends soin de t'occuper de Petsuchos, le grand. Les autres sont moins importants.
Ne tue aucun d'eux si tu ne veux pas connaître le même sort ! Rendez-les simplement malades, de préférence en trouvant un moyen qui affecte leurs yeux et soit spectaculaire.
Veille à ce que le poison soit indétectable. Le capitaine te paiera, comme d'habitude.
Ne bâcle pas ce travail.
- Sehetep

  • Bayek: Une fleur vénéneuse. Douée, mais folle.
    Sehetep. C'était le prêtre du temple. Par les dieux, l'argent pourrit tous les prêtres ?
    Le poison n'était qu'une mise en scène. Au moins, les crocodiles du temple ne mourront pas. Je dois le dire à leur soigneur.

Bayek retourna auprès du soigneur.

  • Bayek: Gardien de Sobek, cette maladie n'était pas un présage des dieux. Tes crocodiles ont été empoisonnés, mais ils s'en remettront.
  • Soigneur: Empoisonnés ? Par qui ? Ces chiens le paieront de leur vie !
  • Bayek: Le responsable est Sehetep, ton prêtre. Il le fait pour soutirer plus d'offrandes aux fidèles.
  • Soigneur: Quoi ? Sehetep est le bras droit de Sobek ! Il ne ferait jamais ça ! Tu es en train de blasphémer !
  • Bayek: Rah, vous les prêtres ! Toujours aveuglés par vos superstitions. Je t'ai dit la vérité. Fais-en ce que tu veux, les dieux jugeront.

Conséquences

Bayek assassina Melina l'Hibiscus et en apprit davantage sur les agissements de Sehetep.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+