FANDOM


Originsicon1


Le repos de Shadya est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa, revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Après avoir tué le Crocodile, Bayek retourne voir ses amis endeuillés Hotephrès et Khenout. Il les trouve amers et brisés. Ils ont besoin de son aide.

Dialogues

Bayek alla voir Hotephrès à la ferme de Philadelphie. Celui-ci était ivre et en compagnie d'une femme.

  • Bayek: Hotephrès ? Qu'est-ce qui se passe ?
  • Hotephrès: Mon ami, tu es venu. J'en suis heureux.
  • Bayek: Qui est-ce ? Où est Khenout ?
  • Hotephrès: Ma femme est… où elle a envie d'être. Renfermée, froide. Elle, c'est… c'était hier. Elle allait partir.
  • Femme: Tu n'es qu'un porc. De toute façon, je m'ennuyais. Merci pour le vin.
  • Hotephrès: Khenout est probablement près du lac. Je vais te conduire à elle. Dis-moi quand tu seras prêt à partir.

Bayek suivit son allié.

  • Bayek: Qu'est-ce qui te prend, Hotephrès ? Qu'est-ce que tu fais ? Tu vas tout gâcher.
  • Hotephrès: Je sais, je sais. Je ne suis bon à rien, en ce moment.
  • Bayek: Tu n'es pas bon à rien. Révolte-toi. Prends ton épée et va combattre.
  • Hotephrès: Ça fait longtemps que j'ai rangé mon épée. Si j'ai agi, c'est seulement parce qu'Apollodorus a insisté. Il croyait qu'un grave complot nous menaçait tous. Et maintenant, Shadya est morte.
  • Bayek: Il se passe vraiment quelque chose. Tu as eu raison d'agir.
  • Hotephrès: J'ai été idiot ! Je ne voulais pas. Mais Khenout a insisté, elle a dit que c'était notre devoir. Si je ne l'avais pas écoutée, Shadya serait toujours en vie.

Hotephrès s'arrêta au bord près d'une ferme au bord du lac Moéris.

  • Hotephrès: Elle est sûrement là-bas. On a construit un autel au bord de l'eau. Shadya adore l'eau. On y donne à manger aux poissons. Enfin… Elle… aimait l'eau.

Khenout pleurait devant un autel.

  • Bayek: Khenout. Je suis content de te voir… Khenout ?
  • Hotephrès: Elle est comme ça, maintenant.
  • Bayek: Quelque chose pourrait vous aider. À Siwa, nous accomplissons un rite à la mort d'un proche. Je peux ?
  • Hotephrès: Vas-y.
  • Bayek: Ce rite nécessite un objet. Faites-moi confiance.

Bayek s'en alla.

  • Bayek: Je devrais les laisser faire leur deuil. J'ai besoin d'une plume pour le rite. Il y a un marais près d'ici. J'y trouverai des oiseaux.

Bayek chassa un héron.

  • Bayek: J'ai ce qu'il me faut.

Bayek apporta la plume de héron à l'autel de Shadya. Derrière eux, un soldat malmena un paysan.

ACO Le repos de Shadya 2

Le capitaine grec menaçant le paysan

  • Soldat grec: Tu feras ce qu'on te dit, espèce de petite larve. Si tu veux plus de grain, cultives-en plus. Ce n'est pas mon problème.

Khenout se leva et tint tête au soldat.

  • Khenout: Capitaine !
  • Hotephrès: Khenout, non ! On ne peut pas.

Hotephrès

  • Khenout: Je sais que tu n'extorques pas de grain à ce paysan. Parce que tu es conscient que tu enfreindrais plusieurs lois égyptiennes. En tant qu'autorité du Fayoum, tu le sais comme moi. N'est-ce pas ?
  • Soldat grec: Nous nous reverrons, sois-en sûre.

Le soldat s'en alla.

  • Khenout: Mon cher époux, il nous faut oublier notre deuil. On ne peut pas laisser souffrir les autres. Pas si on peut agir. Tu t'es battu, autrefois. Il est temps pour toi de reprendre les armes. Tu as été témoin de la corruption. Il n'y a personne pour protéger le peuple. Rien n'est terminé.

Bayek traqua le capitaine.

  • Soldat grec 1: Pourquoi on n'a pas tué cette sale Égyptienne ?
  • Soldat grec 2: Oh, ne t'en fais pas. Le commandant lui réserve une de ses spécialités. Je connais le genre : fière et arrogante. Elle se croit intouchable. On verra si elle sera toujours aussi fière quand on lui arrachera la langue. Si on revenait ce soir lui ouvrir le ventre. Qu'est-ce que tu en dis, hein ?

Le capitaine et ses hommes rejoignirent le quai d'Hephaistias. Bayek l'y assassina et récupéra un objet sur son cadavre.

  • Bayek: Un insigne ! Que je ne connais pas… Hotephrès en sait peut-être plus. Il ne manquera à personne, mais il a parlé d'un commandant. Les ordres viennent de quelqu'un d'autre. Ça n'est pas fini.

Bayek rentra parler de ses découvertes à Hotephrès et Khenout.

ACO Le repos de Shadya 3

Bayek procédant au rituel

  • Hotephrès: Tu es en vie.
  • Bayek: Ils voulaient la mort de Khenout. La mort les a trouvés avant.
  • Hotephrès: Je les envie. Enfin, c'était nécessaire. Ces soldats ne comprennent qu'une chose : la violence.
  • Bayek: Il y a autre chose. Ce capitaine recevait des ordres. J'ai trouvé cet insigne sur lui. Tu sais ce que c'est ?
  • Hotephrès: Oui. C'est mauvais signe. Il vient de Fort Boubastos, à l'est. La place forte est commandée par un de ces malakia (chiens) qui se croient intouchables. Khenout avait raison. Si l'on ne fait rien, les gens continueront à souffrir. Bayek, je suis désolé, mais… nous avons besoin de toi.
  • Bayek: Je t'aiderai. Mais avant, j'ai une chose à faire. Je ne serai pas long.

Bayek joignit Khenout dans la prière et

  • Khenout: Shadya, mon lotus. Plus personne ne souffrira comme tu as souffert, j'en fais le serment. Adieu, mon petit têtard. Nage en toute liberté.

Conséquences

Bayek aida Hotephrès et Khenout à accomplir leur deuil en les persuadant de se rebeller contre Ptolémée XIII et assassina un capitaine qui projetait de faire tuer Khenout.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+