FANDOM


Originsicon1



Le piège à Souris est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa, revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek se fait un nouvel ami en la personne d'un marchand... discret qui s'est autoproclamé roi des rues de Cyrène : Sminthos la Souris.

Dialogues

Bayek passa par l'agora de Cyrène.

  • Femme: Les magistrats devraient faire quelque chose à propos de la Souris.
  • Homme 1: Il faut chasser la vermine de nos rues.
  • Homme 2: Ce futuo (crétin) de Sminthos ! Sa camelote fait honte à notre marché.
  • Femme 1: La Souris est toujours à fouiner par ici.
  • Femme 2: Il m'a vendu une potion. Une potion qui était censée rendre Quintus fou amoureux de moi.
  • Femme 1: Et ça a marché ?
  • Femme 2: Il a eu la courante pendant des jours. Maintenant, il ne m'adresse plus la parole ! Ce rongeur a gâché ma vie !

Un marchand vendait ses produits.

  • Sminthos: Pour les marchandises les plus rares et les plus exotiques de Cyrène, venez voir la Souris. Eh, toi là, grand et fort Égyptien !

Bayek parla au marchand.

  • Bayek: Il y a beaucoup d'Égyptiens à Cyrène ?
  • Sminthos: La Souris n'émet jamais de jugement, mais toi, tu sors du lot.
  • Bayek: La Souris ? Tu as un drôle de nom, mon ami.
  • Sminthos: Oui, oui… On m'appelle la Souris parce que je trouve toujours les objets les plus rares qui soient. Suis-moi jusqu'à mon échoppe, je te montrerai. J'ai des arcs, des lames, des sceptres… tu ne seras pas déçu, crois-moi. La Souris te le garantit, illustre…
  • Bayek: Bayek. Très bien, voyons ce que tu as à offrir, Souris.

Bayek suivit la Souris.

  • Bayek: Les Romains ne te cherchent pas d'ennuis ?
  • Sminthos: Bon, tu sais ce qu'on dit sur nos amis latins : les Grecs ont inventé les parties à trois et les Romains ont ajouté les femmes. (rires) Tu vois, je sais me faire discret, grand Bayek. Quand on a mon apparence, il le faut. Les gens me croient malchanceux. Ils ignorent que je suis un homme d'affaires, le sauveur des petits miséreux.
  • Bayek: Des petits miséreux ?
  • Sminthos: Les enfants, grand Bayek ! Je leur donne du travail, je leur offre un toit. Sans moi, ils vivraient dans les rues !

Soudain, des soldats romains leur tendirent une embuscade.

ACO Le piège à Souris 1

Bayek affrontant les soldats romains

  • Soldat romain: C'est lui ! La Souris. Le sale escroc.
  • Sminthos: Non, non, non. Les soldats ont trouvé ma boutique !
  • Soldat romain: Le centurion a deux mots à te dire, espèce de rat. (rires)
  • Sminthos: Occupe-toi d'eux, grand Bayek. Ils vont m'écorcher vif ! Vous voyez, vautours romains, j'ai un ami égyptien, maintenant ! Et il vous hait autant que moi !

Bayek triompha des soldats romains.

  • Sminthos: Oh, pauvre Souris ! Maudite Souris ! Ils ont tout pris, ils ont tout emporté, grand Bayek. Ces porcs de Romains ont dû rapporter mon coffre à leur caserne. Par pitié, peux-tu le récupérer ?
  • Bayek: Et pourquoi je ferais ça ?
  • Sminthos: Parce que tu sais ce que c'est que d'être honni, méprisé, déprécié par ceux qui se croient supérieurs. La Souris mourra dans la rue, sans que personne ne lui vienne en aide. Et ces pauvres enfants alors… Qui viendra s'occuper des enfants ? Sans oublier la belle récompense que je réserve à mon sauveur.
  • Bayek: Je ne veux pas avoir de morts d'enfants sur la conscience.
  • Sminthos: Que les dieux te bénissent, grand Bayek. Je t'attendrai au marché, derrière les bains. Bonne chance, mon ami.

Bayek infiltra le casernement de Cyrène et y trouva un coffre.

  • Bayek: Le trésor de la Souris !

Bayek rapporta ses marchandises à la Souris.

  • Sminthos: Ah, Bayek, as-tu retrouvé mon coffre ? Tu m'as sauvé la vie une deuxième fois, grand Bayek ! Je suis béni ! Béni des dieux, qui t'ont conduit à moi par cette merveilleuse journée ! La Souris veut te prendre dans ses bras ! En témoignage de son éternelle gratitude.
  • Bayek: Tu n'es pas obligé !
  • Sminthos: Je peux te payer. Je vais te couvrir de richesses à en rendre jaloux Crésus.
  • Bayek: Prends soin de toi, Souris, et fais bien attention aux pièges.
  • Sminthos: Ah, quel esprit, quelle élégance ! Tu mérites bien mieux que de l'argent. Reviens me voir plus tard, je trouverai un présent digne de toi.
    Grand Bayek, ta venue me fait verser des larmes de joie. Tu es au courant ? Un vendeur du marché noir cherche à m'évincer !

Conséquences

Bayek rapporta ses marchandises à Sminthos la Souris.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .

DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.*

Stream the best stories.

DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.*

Get Disney+