FANDOM


Originsicon1


Le goût de Sa piqûre est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek découvre un spectacle de mort répugnant et décide de rester à l'affût d'autres indices éventuels.

Dialogues

Bayek explora les environs de la crypte oubliée et y découvrit un drap maculé de sang éclairé par des bougies.

  • Bayek: Une scène de mort. Je dois en savoir plus.

Bayek examina le drap.

  • Bayek: Y a-t-il eu une cérémonie impie ? Tout ce sang fait penser à un terrible massacre. Mais les éléments ont effacé la plupart des traces.

Bayek suivit la traînée de sang jusqu'à un parchemin.

  • Bayek: Les fragments d'un message. Impossible d'en saisir le sens.
Prière à Serket

Je parle pour la déesse et la déesse parle à travers moi. Elle est assise sur ma langue et mon aiguillon est son aiguillon. Elle a le visage du scorpion, du serpent et de l'araignée, et je porte sa marque. Je prends son nom, car le mien était terne et poussiéreux. Je lui rends honneur dans l'espoir qu'elle me montre les mystères. Je parle pour la déesse et vous parlez pour moi.

Bayek trouva une idole un peu plus loin.

  • Bayek: Sekhmet, la déesse des chasseurs. Il y a des éraflures ici, au-dessus du ventre de la statue. Qu'est-ce que ça signifie ?

Un sarcophage vide était situé à quelques mètres de la statue.

  • Bayek: Des traces de sang, un peu de chair. Il y a eu un cadavre ici, mais les crocodiles l'ont dévoré.

Dans le lac flottait son couvercle.

  • Bayek: Un couvercle de sarcophage ? Il est orné d'un symbole, mais il est trop abîmé pour que je le déchiffre.
    Étrange. Si j'avais d'autres informations, je pourrais comprendre. Mais puisqu'il a été mangé par un crocodile... je dois trouver d'autres choses qui sortent de l'ordinaire.

Au cours de son périple, Bayek se rendit au sanctuaire de Sarapis.

ACO Le goût de Sa piqûre 2

Un scorpion sur le socle de la statue de Sarapis

  • Bayek: Sarapis, dieu de majesté divine et seigneur du soleil, quelqu'un a posé une marque sur toi. Le scorpion est le signe de Serket.

Non loin de la statue, sur une corniche, reposait un deuxième parchemin.

  • Bayek: Des écritures curieuses et sinistres.
Prière à Serket

Les mystères des dieux se trouvent derrière la porte, dans les secrets du corps. Nous devons rassembler les aspects des quatre dieux : Sekhmet, maîtresse du désert, Sarapis, seigneur de la transition, Sobek, seigneur du Nil et Horus, seigneur du ciel. Leurs fidèles seront initiés à notre ordre dans leurs lieux sacrés. Nous partagerons leur savoir et boirons leur sagesse.

En contrebas de la corniche, Bayek remarqua d'autres traces de sang.

  • Bayek: Des traces de violence et de mort. Je dois enquêter.

Bayek examina le corps.

  • Bayek: Le pauvre a été à moitié dévoré par les crocodiles. Mais seulement après sa mort. Quelqu'un a préparé son inhumation et a ôté ses organes sacrés. Il manque au moins son estomac.

Bayek pénétra dans la cavité à proximité du cadavre et y trouva un deuxième sarcophage marqué d'un scorpion.

  • Bayek: Ce symbole. Il est dédié à Serket, déesse de la magie. Le scorpion.

Une table y était recouverte de sang.

  • Bayek: Il y a de vieilles taches de sang sur cette table. On a dû préparer le corps ici. Mais très mal. Ce n'est pas le travail d'un expert.
    Ces morts doivent relever d'une sorte de rite pervers destiné à offenser les dieux. Qui a pu faire une chose pareille ?

Bayek approcha de la tanière de crocodiles du nome de Kanopos.

  • Bayek: Qu'est-ce que c'est ? Mmh, des présages de mort.

Bayek y découvrit un autre sarcophage.

  • Bayek: On a dû apporter le sarcophage en felouque. C'est un endroit très isolé. Certaines des marques sur le corps laissent entendre qu'on a ôté les organes sacrés. Il manque au moins les poumons.

Bayek étudia la barque abandonnée sur place.

  • Bayek: Le marin a quitté le navire... en laissant ses outils d'embaumement.

Bayek trouva une statuette non loin du bateau.

ACO Le goût de Sa piqûre 3

La statuette de Sobek

  • Bayek: Une statue de Sobek, seigneur du Nil. Mais il est entouré d'un symbole invoquant Serket, la déesse scorpion de la magie.

Bayek trouva un troisième message.

  • Bayek: Des invocations sombres et funestes.
Prière à Serket

Nous invoquons Serket, qui retient le souffle et délivre le poison. Nous amenons les prêtres des quatre dieux vers leurs lieux sacrés et nous leur offrons les rites glorieux de la rencontre avec Serket, en son lieu de pouvoir, sous son signe céleste. Leurs puissants organes divins renferment les secrets de la divinité. Nous les sacrifions pour apaiser la déesse de la magie et de la médecine.

  • Bayek: Ces morts témoignent de l'oeuvre d'un fou. Qu'est-ce que les coupables espèrent obtenir en invoquant la déesse de la magie ?

Enfin, Bayek explora les ruines de Sapi-Res.

  • Bayek: Du sang dans l'eau. Des présages dans le ciel.

Bayek y trouva un quatrième sarcophage.

  • Bayek: Quelqu'un a dû apporter le sarcophage en chariot. Dessus, il a gravé la marque de Serket, la déesse scorpion.

Bayek examina des traces au sol.

  • Bayek: Quelqu'un est venu ici avec un chariot lourdement chargé. Puis il est revenu sur ses traces, mais elles sont moins profondes.

Au fond de l'eau, Bayek trouva le quatrième corps.

ACO Le goût de Sa piqûre 4

Le corps immergé

  • Bayek: Pauvre homme. Tu ne méritais pas d'être traîné sous l'eau par ces hippopotames. Et apparemment, des mains ignobles et maladroites t'avaient préparé pour l'autre monde. Où est ton foie ?

Bayek trouva un quatrième parchemin.

  • Bayek: Cette poésie perverse célèbre le chaos. Elle bafoue tout ce qui est divin et juste.
Prière à Serket

Je parle pour la déesse et la déesse parle à travers moi. Elle est assise sur ma langue et mon aiguillon est son aiguillon. Elle a le visage du scorpion, du serpent et de l'araignée, et je porte sa marque. Je prends son nom, car le mien était terne et poussiéreux. Je lui rends honneur dans l'espoir qu'elle me montre les mystères. Je parle pour la déesse et vous parlez pour moi.

Les mystères des dieux se trouvent derrière la porte, dans les secrets du corps. Nous devons rassembler les aspects des quatre dieux : Sekhmet, maîtresse du désert, Sarapis, seigneur de la transition, Sobek, seigneur du Nil et Horus, seigneur du ciel. Leurs fidèles seront initiés à notre ordre dans leurs lieux sacrés. Nous partagerons leur savoir et boirons leur sagesse.

Nous invoquons Serket, qui retient le souffle et délivre le poison. Nous amenons les prêtres des quatre dieux vers leurs lieux sacrés et nous leur offrons les rites glorieux de la rencontre avec Serket, en son lieu de pouvoir, sous son signe céleste. Leurs puissants organes divins renferment les secrets de la divinité. Nous les sacrifions pour apaiser la déesse de la magie et de la médecine.

  • Bayek: C'est arrivé récemment, et le chariot ne dois pas être loin. J'en apprendrai peut-être plus en inspectant les lieux. Je dois absolument empêcher les responsables de recommencer.

Bayek en conclut que les indices le mènerait à la maison de Serket.

  • Bayek: Des sarcophages portant la marque de Serket. Combien de morts lui faut-il ?

Bayek écouta à travers les interstices des murs du temple.

  • Bayek: Quel est ce bruit ?... Des voix ? Des fantômes ? Des démons ? Je dois trouver l'origine de ces incantations.

Bayek suivit les cris de Senu jusqu'à une grotte proche

  • Bayek: Ces meurtres mystérieux m'ont conduit jusqu'ici. Ce symbole est ancien. Ce lieu est oublié depuis longtemps.

Bayek progressa dans la grotte jusqu'à rencontrer un groupe d'individus. Leur chef se faisant appeler le Scorpion s'adressa au Medjaÿ.

  • Scorpion: Mais qui es-tu, impudent ? Qui es-tu pour oser venir troubler notre œuvre sacrée ?
  • Bayek: Sacrée ? J'ai suivi votre piste de sang. Cette grotte empeste la profanation. C'est vous qui êtes responsable ?
  • Scorpion: La déesse Serket est celle qui enserre la gorge et celle qui permet de respirer. J'accomplis sa volonté, je suis son dard. Ces âmes ont été choisies parmi des religions inférieures. Nous étudions leurs organes, nous lisons les signes. Bientôt, nous connaîtrons les secrets de Serket et nous serons immortels.
  • Bayek: C'était votre dernière chance d'obtenir les faveurs de la déesse. On va voir si vous êtes vraiment immortels !

Bayek affronta puis triompha du Scorpion et ses hommes. Un corps reposait sur l'autel des adorateurs de Serket.

  • Bayek: Je suis arrivé trop tard pour te sauver. Tu seras la dernière victime de ce culte perverti.

Il prit le temps de lire les documents présents sur les lieux du rituel.

  • Bayek: Les divagations d'un fou.
Écrits du prophète

J'ai découvert le secret permettant de s'approcher de la lumière de la déesse. Nous formons un groupe religieux déterminé à arracher à la mort ses secrets et à trouver la voie vers la vie éternelle. J'ai entendu parler des prétendus maîtres du pays, la Hyène, le Scarabée, le Héron et l'Ibis, mais ils ne sont rien, comparés à la Dame du Poison.
Nous suivons du regard les étoiles afin de trouver un lieu sacré approprié au rite, situé sur le rivage et béni par le sang. L'élu porte la tenue relevant d'une divinité inférieure. Il est enfermé et la déesse lui vole son air. À sa mort, nous lui ôtons ses viscères les plus sacrées afin de méditer, et en offrande à la Dame des Aiguillons. Lorsque la déesse nous aura accordé sa confiance, elle fera de nous des rois-dieux et nous emmènera dans les étoiles.

  • Bayek: Des insultes adressées aux dieux..
Rouleau de prière à Serket

Chaque roi est une renaissance d'Osiris, Serket, qui pique les pécheurs, est la gardienne de la magie et de la médecine. Elle est la protectrice des rites funéraires et un bouclier des rois. Elle connaît les six noms de la nuit et les cinq moyens de revenir de la mort. Serket pratique à la perfection l'entaille, maîtrise la piqûre et savoure la morsure. Elle est sacrée pour les prêtres khery-heb, qui détiennent les rouleaux. elle est la maîtresse des guides et des rêves, leur enseigne le voyage du rêve sacré et comment naviguer parmi les étoiles.


Journal d'un meurtrier

Je n'ai pas réussi à apaiser la déesse. J'aurais peut-être dû trouver quelqu'un de plus digne d'elle. Cependant, ce n'était qu'un humble voyageur venu de nulle part, n'allant nulle part, et je lui ai fait honneur. Je lui ai montré la lumière de la déesse. Je lui ai dit qu'elle ne lui emprunterait son souffle qu'un moment avant de le lui rendre avec un baiser. Et qu'à ce moment, je découvrirais tout ce qu'il a vu, entendu, touché, senti et goûté. Mais cela n'a servi à rien. J'ai essayé d'ôter ses viscères. Ça n'a pas été aussi simple que le disaient les prêtres. J'ai peut-être tout gâché.
Depuis, j'ai compris que les élus devaient être divins, et représenter une divinité inférieure. Des prêtres d'autres dieux m'ouvriront la porte. Et j'apprendrai et enseignerai à mes disciples comment manier avec soin et amour les viscères sacrées. Nous créerons nos présents dans des lieux isolés et la déesse sera satisfaite et nous ouvrira les portes des étoiles.

Conséquences

Bayek suivit les indices laissés par un meurtrier jusqu'au repaire d'adorateurs de Serket et assassina le prophète de Serket, le Scorpion.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Some of the links below are affiliate links meaning, at no additional cost to you, Fandom will earn a commission if you click through and make a purchase.

Stream the best stories.

Some of the links below are affiliate links meaning, at no additional cost to you, Fandom will earn a commission if you click through and make a purchase.

Get Disney+