ACODicon.png
"Le monde grec s'incline devant nous. Nous sommes les nouveaux dieux."
– Le Requin de Mytilène[src]

Le Requin (mort en 431 AEC) était un membre des Dieux de la mer Égée, une branche du Culte de Kosmos à l'époque de la Guerre du Péloponnèse.

Biographie

Le Culte avait de nombreuses exigences, mais celle du secret surpassait toutes les autres. Afin de dissimuler ses actes, le Requin de Mytilène était prêt à tout. Heureusement pour lui, il était possible de faire disparaître de nombreuses choses (armes, écrits et même cadavres d'adversaires) en les expédiant au fond de l'eau.

Quelque temps avant la guerre du Péloponnèse, le Requin était le capitaine d'un navire nommé Tête de requin. Sur ordre du Sage de sa branche, il coula le navire en l'écrasant dans un palais englouti au nord de Thera.[1] Peu après, le Requin de Mytilène devint le capitaine d'une nouvelle trirème lourde, l'Eurybia, grâce à Machaon du Filon d'argent.

Cependant, la misthios Kassandra trouva l'épave de la Tête du requin et à l'intérieur de celle-ci se trouvait une note révélant l'identité de son ancien capitaine, ainsi que les armoiries des Sporades méridionales. Ce qui la conduisit à trouver le Requin de Mytilène qui naviguait au sud de Samos. Une bataille s'ensuivit, au cours de laquelle l'Adrestia, commandé par Kassandra et dirigé par Barnabas, coula l’Eurybia et élimina le Requin. [2]

Notes

Lettre à Melanthos

Melanthos,
J'ai coulé la Tête de requin. C'était un bon navire, mais il repose maintenant au fond de la mer au nord de Thera, encastré dans une ruine engloutie ainsi que l'avait exigé le Sage. Il n'a jamais dit pourquoi ces édifices devaient être détruits. Il aime avoir ses secrets. Mais toi, tu as le sang d'un authentique dirigeant. Si tu désires le poste de maître aux multiples têtes, je naviguerai sous ta bannière.
Nous sommes les vagues.
RM.

Marchandises englouties

Kassandra a découvert un indice dans l'épave engloutie d'un navire appelé Tête de requin. Il avait pour capitaine quelqu'un portant le surnom de "Requin de Mytilène". Il y avait autre chose : un blason de bête aux yeux jaunes en plein rictus, le symbole des Sporades méridionales. Kassandra savait désormais où trouver sa cible.


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.