FANDOM


AssassinsTFbulleicon

Le Mentor a vécu jusque novembre 2000, date à laquelle il a été assassiné[1]. Son identité n'a jamais été révélée.


Informations

Avant le XXe siècle, le titre de Mentor était accordé aux Grands Maîtres Assassins ayant atteint une maîtrise et une sagesse exceptionnelles et ayant de leurs propres apprentis. Au cours du XXe siècle, le titre devint plus officiel et unique. Le Mentor était désormais l’une des plus hautes figures de la Confrérie des Assassins et avait pour mission de transmettre les connaissances de ses prédécesseurs à la génération suivante.

À la fin du XXe siècle, la hiérarchie des Assassins était tellement morcelée que l’existence du Mentor devint matière à spéculation. La confusion entourant la hiérarchie de l’organisation fit que de nombreux Assassins pensaient que le Mentor était un mythe. Ceux qui croyaient à son existence le considéraient comme un stratège de génie qui guidait la Confrérie en utilisant à son avantage les secrets et l’aura mystique qui l’entouraient. Tous les Mentors étaient persuadés que seul le libre arbitre permettait d’atteindre l’harmonie, y compris le dernier Assassin à avoir occupé cette position. Depuis sa base à Dubaï , cet ultime Mentor supervisait les déplacements coordonnés des Assassins afin de maintenir l’équilibre des pouvoirs dans le monde[2].


Décès

The Mentor die

Daniel Cross assassinant Le Mentor

En novembre 2000, le Mentor pensait avoir trouvé l’Assassin digne de lui succéder : un jeune homme du nom de Daniel Cross. Il l’invita dans sa base secrète et lui dévoila le fonctionnement interne de la Confrérie, puis il offrit à Daniel sa propre lame secrète. À l’insu des deux hommes, cet événement activa une directive enfouie par les Templiers dans le subconscient de Daniel, qui assassina involontairement le Mentor avant de fuir Dubaï. La Grande Purge venait de commencer.


  1. Assassin's Creed: The Fall
  2. Encyclopédie

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .