FANDOM


Originsicon1


Le Criquet de Cyrène est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa, revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek impressionne le jeune Esioclès et sa bande de gamins des rues par des sauts de plus en plus audacieux depuis des bâtiments emblématiques de Cyrène. Ainsi naît une légende.

Dialogues

Bayek escalada le temple de Zeus de Cyrène.

  • Esioclès: Oh ! C'est pas vrai ! Mais qu'est-ce qu'il fait là-haut ?

Bayek plongea dans le bassin en contrebas.

  • Esioclès: Eh, toi, par ici ! Par ici ! Je n'avais jamais rien vu d'aussi exceptionnel, et pourtant, j'en ai vu, j'ai vu un serpent avaler un chat !
  • Bayek: Un chat, tu dis ? Et toi, qui es-tu ?
  • Esioclès: Esioclès, mais mes copains, ils m'appellent Esio.
  • Bayek: Eh bien Esio, moi c'est Bayek.
  • Esioclès: Comment tu as fait ça ? C'est de la magie ? Est-ce que tu pourrais recommencer pour mes amis et pour moi ? Je peux te parler de chez moi si tu veux. Tu veux que je te parle de là où je vis ? De l'incroyable ville de Cyrène ?
  • Bayek: Comment refuser une offre aussi généreuse ? Je te suis, Esio.

Bayek suivit le petit Esioclès.

  • Esioclès: Ma bande et moi, on va t'offrir la plus belle des visites.
  • Bayek: Tu as une bande ?
  • Esioclès: Oui, je suis l'enfant le plus important de Cyrène.
  • Bayek: Je vois ça, Esio.
  • Esioclès: Allons faire un tour aux bains. C'est un endroit où les gens se promènent tout nus, s'enduisent avec des huiles parfumées et se font gratter la peau. Je déteste me mouiller les cheveux. Pas toi, Bayek ?
  • Bayek: C'est pour ça que je me rase le crâne. Je parie que tu n'aimes pas non plus te nettoyer les oreilles.
  • Esioclès: Ha ! Tu as raison ! C'est un Romain de la citadelle qui les a fait construire. Vi… Vitru… Je sais plus quoi, il a payé dix mille drachmes pour avoir un sol entièrement fait de petits carrés. Tout ça pour un endroit où on vient se laver ! Quand je serai grand, je choisirai une femme qui voudra jamais que je me lave !
  • Bayek: Ce genre d'épouse est difficile à trouver, Esio.

Esioclès retrouva ses camarades devant les thermes romains de Cyrène.

  • Esioclès: Est-ce que tu pourrais sauter de là-haut ?
  • Enfant 1: Du haut des bains ? Mais on se briserait les os !
  • Bayek: Bien sûr, Esio, je peux le faire les yeux fermés.
  • Esioclès: Venez tous, venez ! Venez voir voler Bayek !
  • Enfant 2: Personne ne peut grimper aussi haut… pas vrai ?

Bayek escalada l'édifice.

  • Esioclès: Regardez ! Je vous avais dit qu'il était courageux !
  • Enfant: Oh non ! Mais il va tomber.
  • Esioclès: Il s'accroche mieux qu'un lézard sur un rocher.
  • Enfant: Ouais ! Ouais, ouais ! Wou-houuuu ! Regardez-le.
    Saute ! Saute, Bayek.
    On te regarde !
    Allez !
    Il va sauter !
    Allez !
    Saute !

Bayek sauta des thermes romains.

  • Enfant: Je n'avais jamais vu ça !
    Incroyable, pas vrai ?
    Il vole dans les airs, comme un aigle !
  • Esioclès: Tu sais, y a des froussards qui ont cru que tu raterais le chariot. Moi, je n'ai jamais douté de toi.
  • Bayek: Je n'étais pas sûr de réussir, Esio. Où on va, maintenant ?
  • Esioclès: Tu es Égyptien, non ? Mon père m'a dit que vous ne vénérez pas les mêmes dieux que nous, les Grecs.
  • Bayek: Nous en avons certains en commun. Comme Sarapis.
  • Esioclès: Ah oui, Sarapis. J'en ai entendu parler. Mon préféré, c'est Apollon et lui, c'est un grec. Il aime la poésie, la musique, le vin et plein d'autres choses. Mais si je l'aime, c'est surtout parce qu'il a un arc et qu'il aime chasser. Et toi, Bayek, tu aimes chasser ?
  • Bayek: Oui, Esio. Je chassais avec mon fils.
  • Esioclès: Si tu sautes du haut de son temple là-bas, peut-être que depuis le mont Olympe, il te verra. Et il me donnera en récompense un arc et des flèches, pour aller chasser les lapins dans les bois !
  • Bayek: J'adorerais voir ça.

Bayek et les enfants arrivèrent au pied de l'Apollonion de Cyrène.

  • Esioclès: On y est ! Alors il est pas merveilleux, Apollon ? On te regarde tous.
  • Enfant 1: Je ne veux pas voir ça ! Dis-moi quand c'est fini.
  • Enfant 2: Quel courage ! Vous avez déjà vu quelqu'un d'aussi courageux ?
  • Esioclès: Vous avez vu ? C'est moi qui l'ai trouvé.
  • Enfant 3: Je sais, Esio. Quelle glorieuse journée.
  • Esioclès: Fais la fierté d'Apollon, Bayek !

Bayek sauta du temple.

  • Esioclès: Apollon va être obligé de me récompenser !
  • Enfant 1: Tu as réussi, tu as réussi !
  • Enfant 2: Rien n'est impossible pour notre ami Bayek !
  • Esioclès: Passons maintenant au saut suivant !

Bayek et les enfants se rendirent au pied des remparts de l'acropole romaine.

  • Bayek: Eh bien, tu n'avais pas menti en parlant d'un défi !
  • Enfant: À part les Romains, personne n'a le droit d'aller là-haut. Mais tu n'es pas du genre à te laisser arrêter par quelques minables en tunique. Tu es prêt, Bayek ? Voici l'acropole ! Ne te fais pas remarquer par les Romains !
  • Enfant 1: Par Héra, mère des dieux ! C'est trop haut !
  • Enfant 2: Allez, vas-y, Bayek, saute du haut de la tour !
  • Esioclès: Je sais que tu peux y arriver ! Surtout, ne pense pas à ce qu'il y a dans l'eau !
  • Enfant 3: Non, non ! Il paraît que les Romains, ils y gardent un kraken !
  • Esioclès: Bayek peut se mesurer au kraken. N'est-ce pas, Bayek ?

Bayek sauta de la tour de l'acropole et plongea dans un bassin en contrebas.

  • Enfant 1: Tu veux bien sauter encore une fois, Bayek ? S'il te plaît ? C'est mon anniversaire !
  • Enfant 2: Menteur ! C'était à la dernière lune !
  • Esioclès: Arrêtez un peu. Laissez-le. C'est pas votre esclave. C'est un homme important qui a des choses importantes à faire.
  • Enfant: Au revoir, Bayek. Reviens quand je serai grande et on se mariera.
    Si on s'entraînait, tu crois qu'on pourrait sauter comme lui ?
  • Esioclès: Je n'oublierai jamais ce jour, Bayek. Il faut le saluer. Je t'accorde le titre officiel de Criquet de Cyrène.
  • Bayek: C'est un grand honneur. Au revoir, Esio, ne fais pas de bêtises.
  • Esioclès: Je ne promets rien, mais pour toi, je vais essayer, Grand criquet. J'espère qu'un jour, tu pourras chasser avec ton fils.
  • Bayek: Moi aussi, Esio.

Quelque temps plus tard, Bayek recroisa Esioclès à Cyrène.

  • Esioclès: Criquet ! J'ai parlé de toi à ma sœur et du coup, elle a oublié Dioclès ! Regardez tous ! C'est le Criquet de Cyrène.

Conséquences

Bayek se donna en spectacle devant les enfants de Cyrène.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+