Abstergo.pngAssassins.pngOriginsicon1.pngACODicon.pngACVicon.png


Layla Hassan (1984 – 2020) était une chercheuse et ingénieure américaine d'origine égyptienne et ancienne employée d'Abstergo Industries. Elle dut néanmoins quitter l'entreprise après qu'un Templier eut tenté de l'assassiner.

Suite à cette tentative, elle hésita à devenir membre de la Confrérie des Assassins sur proposition de William Miles, et choisit d'abord de coopérer avec eux sans en être membre. Elle finit par accepter et devint par la suite un des membres les plus importants du groupe. Dans ses misssions pour la Confrérie, elle parcourut les mémoires du medjaÿ et co-fondateur de Ceux qu'on ne voit pas Bayek de Siwa ainsi que celles de la mercenaire grecque Kassandra, qui la mèna à la découverte de l'Atlantide et au Bâton d'Hermès Trismégiste remis par cette dernière, lui valant le titre d'héritière des souvenirs.

Biographie

Jeunesse

Née au Caire en 1984, Layla était la fille de Ashraf et Zeniab Hassan. Elle et sa famille émigrèrent aux États-Unis en 1986 alors qu'elle n'avait que deux ans, avant de finalement s'installer dans le Queens, à New York[1]. C'est là que Layla grandit, aux côtés de ses deux jeunes frères, Rami et Kaden. Elle fut ensuite naturalisée et obtint la citoyenneté américaine[2].

Dans son enfance, Layla rendait souvent ses parents fous car elle démontait toujours ses jouets plutôt que d'y jouer. Grandissant, Layla commença à montrer un penchant pour la violation des règles et détestait la nature enrégimentée de la scolarité formelle, en raison d'une expérience désagréable d'être punie pour avoir respecté les règles. Cela cimenta sa tendance actuelle à outrepasser l'autorité[1].

Après le lycée, Layla subit des pressions de son père pour poursuivre des études post-secondaires, malgré sa volonté d'arrêter et ses mauvaises notes. Elle continua cependant, et se montra prometteuse en génie, amenant son père à l'inscrire à l'Université de Californie de Berkeley, dans le cadre du programme de génie électrique. Cependant, Layla resta peu engagée dans ses études et fit la rencontre de Sofia Rikkin, qui faisait partie d'une délégation d'Abstergo en tournée sur le campus, avec le programme de recrutement de « jeunes innovateurs » de l'entreprise[1].

Débuts chez Abstergo

Sofia Rikkin fut intriguée et impressionnée par l'intérêt de Layla dans la technologie ainsi que dans ses nombreuses idées, qu'elle la recruta en mars 2006 au sein du programme de recrutement d'Abstergo, tout en lui promettant de l'intégrer dans son projet spécial. Layla travailla d'abord dans l'unité I+D d'Abstergo Fitness dont elle n'appréciait guère les missions, avant de rejoindre la section de Recherche et développement de l'entreprise.[3]

Activisme pendant la révolution égyptienne

En janvier 2011, la révolution égyptienne éclata contre le président égyptien de l'époque, Hosni Moubarak, et le régime alors en place, au Caire et dans d'autres villes égyptiennes. Layla, sentant la nécessité d'une révolution dans son pays de naissance, demanda alors un congé exceptionnel et retourna temporairement en Égypte.[1]

Elle participa ainsi aux manifestations sur la place Tahrir et s'impliqua de manière forte dans la culture révolutionnaire de la jeunesse de ce pays, malgré un niveau d'arabe assez limité du fait de son vécu principalement passé aux États-Unis. Elle aida ses nouveaux amis à communiquer par l'intermédiaire des réseaux sociaux, alors en plein boom, ainsi qu'en piratant des appareils numériques pour éviter la censure écrasante du gouvernement.[1]

Retour aux États-Unis

En juillet 2013, après le coup d'État égyptien où Abdel Fattah el-Sisi devint le président égyptien, Layla décida de revenir aux États-Unis après deux ans d'absence, pour travailler de nouveau pour Abstergo dans la division Recherches historiques, en tant que technicienne sous la direction de Isabelle Ardant. Au fil des années, Layla utilisa ses idées pour faire quelques corrections sur l'Animus et continua d'échanger avec Sofia Rikkin. Lorsque celle-ci lui demanda de l'aider pour améliorer le nouveau modèle d'Animus, Layla lui suggéra d'ajouter une plate-forme de mouvement à six axes inversés, suspendant les sujets connectés à l'appareil dans les airs et leur permettant de se déplacer librement tout en faisant l'expérience des souvenirs de leurs ancêtres.[4]

Au cours des deux années qui suivirent, Layla continua d'envoyer des e-mails à Sofia lui demandant de rejoindre son équipe à Madrid pour les aider sur un nouvel Animus portable, mais cette dernière ne répondit pas. Sofia Rikkin envoya finalement un courriel à Layla, demandant à son ancienne protégée de ne plus essayer de la contacter. Elle déclara à Layla que même si elle était brillante, elle était trop imprévisible pour rejoindre le projet Animus, et ses nombreux écarts de conduites et de manquements au protocole d'Abstergo ne lui permettait plus de lui faire confiance.[5]

Mission égyptienne pour Abstergo

"Je rêvais de travailler sur le projet Animus. Ils m'ont fait poireauter pendant douze ans. Ça ne m'a menée nulle part. Alors, j'ai fabriqué un Animus qui accédait aux mémoires de n'importe qui, même hors de ma lignée génétique. J'ai même assisté à la naissance des Assassins. Des artefacts… des tombeaux qu'on croyait légendaires. C'est moi qui les ai trouvés…"
– Layla Hassan, 2017[src]

Layla dans l'Animus HR8

En octobre 2017, dans le cadre de son affectation au sein de l'équipe Historique et Tactique, Layla et sa collègue et meilleure amie Deanna Geary furent chargées par Simon Hathaway de retrouver et ramener un artefact d'intérêt majeur dans la Dépression de Qattara, en Égypte.[6] Cependant, Layla localisa les momies des deux proto-Assassins Bayek et Aya dans la Grotte d'Hotep et sans en informer ses supérieurs, elle utilisa son propre Animus portatif pour revivre leurs mémoires et prouver qu'elle était digne de participer au projet Animus.[2]

Le refus de Layla de faire son rapport à Abstergo mena l'entreprise à envoyer l'Équipe Sigma pour la retrouver, elle et Deanna. Alors que Deanna fut capturée, et vraisemblablement tuée, Layla utilisa ses capacités nouvellement acquises grâce à l'Effet de transfert afin de se défaire de ses assaillants.[2]

Au sein des Assassins

William proposant à Layla de rejoindre les Assassins

Elle fut plus tard retrouvée par William Miles, le Mentor des Assassins, après avoir eu vent de sa situation et lui offrit un rôle chez les Assassins. Confrontée à ses actes et dans une impasse, Layla accepta de collaborer avec les Assassins mais refusa de se joindre à eux en tant que membre à part entière, et les deux s'enfuirent pour Alexandrie.

Dès la fin de l'année 2017, la hackeuse rejoignit finalement la Confrérie des Assassins, et se lia d'amitié avec plusieurs de ses membres, dont Charlotte de la Cruz, Arend Schut et Harlan Cunningham, puis devint la cheffe de sa propre équipe.[7] Dans sa première mission pour les Assassins, elle accompagna Kiyoshi Takakura lors d'une mission à Québec pour trouver une relique dans la basilique-cathédrale de Notre-Dame de Québec. Malgré leurs recherches, ils ne trouvèrent pas la fameuse relique et repartirent bredouille.[8]

Le livre perdu d'Hérodote

"J'ai servi l'ordre, autrefois. Maintenant, je lutte pour le choix, la liberté. Le chaos."
– Layla Hassan, 2018[src]

Pendant sa quête pour retrouver les artéfacts des Isu, Layla découvrit les « contes perdus » de Hérodote, le plus ancien historien grec connu. De ce travail, elle apprit l'existence de la mercenaire sparte Kassandra, qui avait manié une arme des Isu, la lance de Léonidas. Layla partit alors à la recherche de la lance brisée, et après l'avoir trouvée, elle put revivre les souvenirs de Kassandra avec l'aide d'une autre ancienne employée d'Abstergo, Victoria Bibeau.[7]

Après avoir revécu le souvenir de Kassandra sur la découverte de l'Atlantide, Layla et son équipage naviguèrent de Londres jusqu'aux côtes de l'archipel de Théra (actuelle Santorini) à bord de l'Altair II, dans l'espoir de trouver l'entrée sous-marine secrète de la ville antique. Elle atteignit l'intérieur du temple et fut subjuguée par l'architecture de l'endroit. Toutefois, Layla dut retourner dans l'Animus afin de savoir comment Kassandra ait put ouvrir les portes de l'Atlantide.[7]

Kassandra tendant le bâton à Layla

Elle vécut alors la passation du Bâton d'Hermès Trismégiste de Pythagore à Kassandra puis sorti de l'Animus. Toujours dans le temple, elle tenta d'activer les mécanismes mais rien ne se passa. C'est alors qu'à sa grande surprise, elle fit la rencontre de Kassandra, qui avait été maintenue en vie durant des siècles grâce au bâton. Cette dernière lui confia que l'ordre et le chaos, au même titre que les Templiers et les Assassins, ne devaient pas s'anéantir l'un l'autre au risque de causer la perte du monde. Déclarant que Layla était la clé de la prophétie qui apporterait l'équilibre, Kassandra lui transmit sereinement le bâton. Se faisant, l'ancienne Porteuse d'aigle tomba de vieillesse et mourut dans les bras de Layla.[7]

Découverte du sceau de l'Atlantide

Layla essayant d'ouvrir les portes de l'Atlantide

Layla continua d'explorer les souvenirs de Kassandra et parvint à un moment de sa vie où elle rencontra un hologramme d'une membre de la Première Civilisation, Aletheia, qui s'adressa directement à Layla à travers la Porteuse d'aigle. Lorsque Layla sortit de l'Animus, le bâton d'Hermès permit à Aletheia de communiquer avec elle, lui demandant d'ouvrir le Grand sceau de l'Atlantide grâce à trois symboles précis. Layla décida alors de se servir des mémoires de Kassandra pour localiser les symboles dans les tombes de Agamemnon, Orion et Étéocle. Mais Victoria Bibeau exprima sa préoccupation quant au bien-être de Layla, tandis qu'Aletheia prévenait qu'un homme, un "Illicite" selon ses mots, écoutait les conversations de l'équipe. Entre temps, les membres de l'Altaïr II subit une attaque de l'équipe Sigma dans laquelle Kiyoshi Takakura en sortit blessé mais vivant. Malgré son inquiétude pour son équipe, Layla décida de poursuivre l'exploration des mémoires de Kassandra et put ainsi ouvrir les portes de l'Atlantide.[9]

Épreuves de l'Atlantide

Layla au sein de l'Atlantide

"Cet endroit est gigantesque. Youhou ! Ça ressemble à des trônes. Mais qui étaient les rois et les reines ?"
– Layla en arrivant dans la salle principale, 2018.[src]

Après avoir obtenu l'accès à l'Atlantide, Layla entra dans une salle circulaire où elle fut accueillie par Aletheia et rejointe par Victoria, qui s'était déplacée exprès pour veiller sur son amie. Aletheia chargea Kassandra de découvrir des simulations de trois royaumes, l'Élysée, les Enfers et l'Atlantide qu'elle avait créé dans le but de permettre à Layla de maîtriser le Bâton. Alors que Layla continuait de revivre les souvenirs de Kassandra au sein de l'Animus, son comportement devint de plus en plus inquiétant et agressif.[10]

Aletheia refusant de croire que Layla ait tué son amie

Victoria, en tant que médecin, se permit de retirer Layla de force de l'Animus, citant l'effet de transfert qui l'affectait. Sur ce désaccord, Layla frappa violemment Victoria avec le Bâton, la tuant accidentellement sur le coup. Horrifiée par ce qu'elle venait de faire, Layla fut approchée par Aletheia, qui déclara s'être trompée sur l'Héritière des souvenirs qui n'aurait jamais agit de la sorte. Layla réfuta la déclaration d'Aletheia, blâmant le bâton pour ses actions. Après s'est calmée, Aletheia accepta malgré tout de laisser Layla retourner dans l'Animus.[10]

Layla vécu ainsi les épreuves de Kassandra dans l'Atlantide, où celle-ci put acquérir suffisamment de savoir pour maîtriser le Bâton. Toutefois, une fois ces épreuves terminées, Aletheia urgea Layla de sortir de l'Animus, l'avertissant que l'Illicite était parvenu jusqu'à elle. Sans surprise, Juhani Otso Berg apparut devant Layla et lui révéla qu'il écoutait depuis bien longtemps ses conversations afin de découvrir l'Atlantide et d'obtenir le Bâton. Layla tenta de trouver un compromis avec le Templier en proposant d'aider sa fille, Elina Berg mais Otso décida d'employer la force pour prendre l'artéfact des mains de Layla.[10]

Layla empalant Berg

Tous deux s'engagèrent dans un combat qui fut dominé par Layla grâce au Bâton, et dont celle-ci finit par empaler Otso avec, le rendant paralysé des jambes. Alors que Berg s'évanouissait de ses blessures, Layla contacta Alannah pour qu'elle vienne la chercher.[10]

L'Amie des loups

Personnalité et caractéristiques

Pendant ses jeunes années, Layla Hassan a été remarquée par ses collègues pour sa stricte adhésion aux protocoles et règles en place chez Abstergo Industries. Aux occasions où elle a été forcée d'agir en dehors des limites imposées, elle a souvent pris un ton très embarrassé, souhaitant s'excuser : ce fut notamment le cas lorsqu'elle a envoyé un mail à Juhani Otso Berg à propos de l'usage de sa place de parking aux bureaux d'Abstergo Industries.

Cependant, la frustration de Layla grandit à l'égard de ses collègues, car elle décèle chez eux un manque de respect. Ces marques finissent par la convaincre de ne plus agir dans les protocoles de l'entreprise. À ce moment-là, elle a tenté de montrer son potentiel en prenant en charge, seule, la mission pour séquencer la mémoire génétique de Bayek de Siwa.

Layla semble adorer ce que permet l'Animus, ainsi que la certaine liberté que cet outil lui procure. Cela est montré par sa réaction lorsque Victoria lui retire l'Animus sans avertissement. Avec le contact du bâton d'Hadès et ses expériences sur l'Effet de transfert de Deimos et Kassandra, Layla est devenue à de soudaines crises de colère, même si elle oublie après ce qu'elle a fait et pourquoi elle s'est énervée. Étant affectée par le pouvoir du baton, Layla tourne en ridicule Juhani Otso Berg après l'avoir tué.

Équipement et compétences

Après avoir découvert les mémoires du Bayek de Siwa, Layla a expérimenté l'Effet de transfert et a été capable d'utiliser les sauts de la foi et de réaliser des assassinats parfaits. Layla est également une bonne nageuse, étant capable de plonger sous l'eau pour trouver la cité perdue de l'Atlantide, bien qu'elle ait besoin d'un scaphandre pour ce faire.

Quand Layla a trouvé la lame secrète d'Ava, elle l'a mise contre son avant-bras pour s'en servir comme lame secrète improvisée. Avec cette arme, elle a été en mesure de disperser les membres de l'Équipe Sigma, pourtant envoyés pour la trouver sans trop de problèmes. Après avoir obtenu le bâton d'Hermès, Layla était également capable de se battre efficacement avec son effet de transfert comme seul entraînement. Elle a été capable de vaincre plusieurs membres de l'Équipe Sigma ainsi et a même réussi à affaiblir le leader de l'Équipe, Juhani Otso Berg.

Notes

  • Layla (en arabe : ليلى) est, en arabe, un prénom féminin signifiant « la nuit ». Son nom de famille Hassan (en arabe : حسن) est commun en arabe, signifiant : « fort, bon ». Le père de Layla, Ashraf Hassan, a le même prénom que le directeur du jeu Assassin's Creed: Origins, nommé Ashraf Ismail.
  • Dans l'équipement de Layla dans Origins, on peut retrouver une poupée Moogle, une statuette Cactuar et un sticker Chocobo. Ces détails proviennent en fait d'un travail collaboratif entre Assassin's Creed et la série de jeux japonaise Final Fantasy, en particulier le jeu Final Fantasy XV.

Galerie


  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Assassin's Creed: Origins — Le guide officiel complet
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Assassin's Creed: Origins
  3. Ordinateur de Layla Hassan - Audio Ennui mortel
  4. Ordinateur de Layla Hassan - Email "De Layla Hassan à Sofia Rikkin - 10 févr 2014"
  5. Ordinateur de Layla Hassan - Email "Corbeille - E-mail de Sofia Rikkin à Layla Hassan"
  6. Ordinateur de Layla Hassan - Briefing de terrain
  7. 7,0 7,1 7,2 et 7,3 Assassin's Creed: Odyssey
  8. Assassin's Creed: Odyssey - Ordinateur de Layla Hassan - Le numéro québecois
  9. Assassin's Creed: Odyssey - L'Héritière des souvenirs
  10. 10,0 10,1 10,2 et 10,3 Assassin's Creed: Odyssey - Le sort de l'Atlantide

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .