FANDOM


Originsicon1


La pince du Scarabée est la représentation virtuelle d'une mémoire de Bayek revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek rejoint Saïs pour y rencontrer Harkouf, un informateur qui doit lui en dire plus sur l'une des ses cibles, le Scarabée.

Dialogues

Bayek arriva à Saïs.

  • Orateur: Aventuriers ! Hommes d'action ! Vagabonds ! Ne cherchez plus le réconfort ici, voyagez jusqu'à la fabuleuse Létopolis. Létopolis est un rêve qui a pris forme... Un nouveau foyer... L'œuvre de vos mains et de vos efforts. Ce n'est certes pas sans danger, mais la promesse d'un avenir radieux vous attend ! L'éclat de Létopolis brille... Tel un phare dans la nuit du désert.

Bayek entendit les habitants évoquer Létopolis.

  • Femme 1: J'ai entendu Nofure dire qu'ils allaient partir pour Létopolis.
  • Femme 2: Ils prennent le risque de faire ce voyage ?
  • Femme 1: C'est ce qu'elle a dit. Leur ferme va mal, alors ils tentent un nouveau départ.
  • Femme 2: Ça va être un travail énorme... Reconstruire et donner vie à toute une ville.
  • Femme 1: Oui, mais on peut aussi dire que c'est la promesse d'une nouvelle vie.
  • Femme 2: Pour qui veut bien le croire.
  • Femme 1: Bah, j'attendrai que Nofure soit installée et nous envoie des nouvelles. On verra bien.

Bayek poursuivit sa route.

  • Homme 1: On dit qu'un autre marchand n'a pas pu payer Sefetou.
  • Homme 2: Qu'est-ce qui s'est passé ?
  • Homme 1: Le Brandon a envoyé ses soldats brûler son bateau et ses marchandises. Ils lui ont dit que la prochaine fois, ils seraient moins gentils. Que c'est lui qu'ils feraient brûler.
  • Homme 2: Quel fils de…
  • Homme 1: Pas si fort ! Il a des oreilles partout !

Bayek surprit une autre conversation.

  • Homme 3: De qui tu tiens ça ?
  • Homme 4: De plusieurs gardes.
  • Homme 3: Qu'est-ce qu'ils t'ont dit ?
  • Homme 4: Qu'ils ont vu un champ de victimes enterrées dans le désert.
  • Homme 3: Victimes de qui ?
  • Homme 4: Personne ne le sait. Peut-être du Scarabée.

Bayek entendit une autre conversation.

  • Homme 5: Les collecteurs d'impôts réclament trop. C'est peine perdue.
  • Soldat égyptien 1: Mais que peut-on faire ?
  • Homme 5: Je ne peux pas décider pour toi, mais je vais rassembler mes affaires et prendre la route de Létopolis. Maître Taharqa est en train d'en faire un endroit magnifique.
  • Soldat égyptien 1: Ah, c'est tentant... mais toute ma famille est ici. Tu as de la chance de n'avoir ni femme ni enfants, tu peux aller où bon te semble.

Bayek poursuivit ses recherches.

  • Femme 3: La femme de maître Taharqa est très bonne. Je ne remercierai jamais assez les dieux de nous l'avoir amenée.
  • Homme 6: J'entends souvent dire du bien de Maharet.
  • Femme 3: C'est justifié. Elle a entendu parler de nos malheurs et elle a acheté un chariot entier d'étoffe pour sa nouvelle maison.
  • Homme 6: Ils vont s'installer à Létopolis ?
  • Femme 3: Oui. Lui travaille déjà là-bas. J'espère simplement qu'ils n'oublieront pas ceux d'entre nous qui restent ici.

Bayek croisa des soldats égyptiens.

  • Soldat égyptien 2: Ce vieux muet était encore en train de rôder.
  • Soldat égyptien 3: N'appartient-il pas à une famille riche ?
  • Soldat égyptien 2: Peut-être. Ça expliquerait pourquoi on ne l'a pas encore chassé.
  • Soldat égyptien 3: Je crois qu'il habite au domaine de Taharqa.

Bayek contourna les écuries.

  • Homme 7: Et pourquoi tu veux travailler ici ?
  • Homme 8: La brasserie de Saïs et la recette de maître Harkouf sont connues et appréciées jusqu'à Cyrène.
  • Homme 7: Oui, et c'est justifié. Son père a fondé cette brasserie et il l'a fait prospérer.
  • Homme 8: Il jouit d'une excellente réputation.
  • Homme 7: C'est un grand homme. S'il lui arrivait quelque chose, beaucoup de gens souffriraient dans la région.

D'autres personnes glorifiaient Maharet et Taharqa.

  • Homme 9: Ma chérie, nous n'avons pas de quoi payer les maudites taxes de Sefetou. Quand il viendra, je lui dirai que je suis prêt à me soumettre à la servitude.
  • Femme 4: Non, tu n'auras pas à le faire ! J'ai parlé de notre malheur à dame Maharet et elle m'a donné une bourse remplie de pièces. De quoi tenir un mois ou deux.
  • Homme 9: Que cette famille est bonne et généreuse ! Nous ferons une offrande aux dieux en son honneur !

Bayek arriva à la brasserie de Saïs.

  • Homme 10: Fais attention à ne pas trop remplir les jarres !
  • Homme 11: Donne-moi une autre ration de dattes.
  • Homme 12: Tu as déjà goûté à celles de Macédoine ? J'en ai mangé le mois dernier chez un marchand à Alexandrie. Le lendemain, j'en rêvais encore.
  • Homme 13: Où elle doit aller, cette cargaison ?
  • Femme 5: À Imou, pour la cérémonie de Sekhmet. Il faut les fermer et les charger.

Bayek s'adressa à Harkouf.

ACO La pince du Scarabée 2

Le Scarabée torturant un homme dans le désert

  • Bayek: Je cherche Harkouf, le maître brasseur.
  • Harkouf: Je suis occupé. Va plutôt voir un de mes contremaîtres.
  • Bayek: Tu m'as mal compris. Je suis un medjaÿ. C'est Apollodorus qui m'envoie.
  • Harkouf: Apollodorus ! Bien sûr.
  • Bayek: Je viens m'occuper du Scarabée, l'ombre qui plane sur Saïs.
  • Harkouf: Chut ! S'il te plaît ! Il ne faut pas prononcer ce nom ! Apollodorus sait que la population souffre. Avec mon métier, beaucoup de gens viennent se confier à moi. Le commerce va mal, les soldats se croient tout permis et les collecteurs d'impôts de Ptolémée nous prennent à la gorge. Viens avec moi. Nous converserons plus tranquillement à l'intérieur.

Bayek suivit Harkouf chez lui.

  • Harkouf: De terribles histoires courent au sujet du Scarabée, je suis sûr qu'Apollodorus t'en a parlé. On parle de mutilations, de disparitions, de gens enterrés dans le désert, mourant à petit feu.

Bayek eut une vision d'un homme enfoui dans le sable jusqu'au cou. Le Scarabée l'observait en remplissant un verre d'eau qu'il lâcha à quelques centimètres de sa victime en la regardant droit dans les yeux.

  • Harkouf: Une fin horrible. Piégé dans le sable scintillant. Le corps et l'âme brûlés par les rayons du soleil. À attendre la libération, et la Douât. Mais ce ne sont que des histoires.Il y a des gens vraiment nuisibles à Saïs, mais le Scarabée ? S'il existe, mieux vaut pour tout le monde ne pas parler de lui.

Harkour poussa un vase posé contre un mur de sa maison, révélant un passage secret vers la table des informateurs sur laquelle se trouvait un papyrus.

ACO La pince du Scarabée 3

Bayek et Harkouf

Histoire du Scarabée

H - Tu sais que je partage tes inquiétudes à propos de Sefetou, mais je pense qu'il n'est que l'outil de quelqu'un de plus puissant : le Scarabée. On dit qu'il n'est qu'un mythe ou une rumeur, mais je pense qu'il existe. Je crois qu'il contrôle une partie des soldats du pharaon, par la peur ou l'argent. Si j'ai été torturé, c'est pour avoir découvert qu'un capitaine avait été grassement payé. Ma mutilation m'aurait coûté la vie s'ils ne m'avaient pas jeté sur la route, où Taharqa m'a trouvé et ramené à la maison.


  • Bayek: Les enquêtes des agents de Harkouf, les inquiétudes des habitants. Saïs n'est pas différent de Siwa.

Bayek retrouva Harkouf à l'extérieur.

  • Harkouf: Le dernier homme a avoir posé des questions sur le Scarabée a été laissé pour mort, la langue arrachée.
  • Bayek: Mmh... Qui était-ce ?
  • Harkouf: Le vieux Ghoupa, le beau-père de l'homme le plus puissant de la région, Taharqa. Ce garçon, Kawab, est son petit-fils.

Harkouf laissa Bayek aller au-devant de Kawab, à l'écart des autres enfants.

  • Bayek: Alors, fatigué de gagner ?

Kawab fit oui de la tête.

ACO La pince du Scarabée 4

Bayek et Kawab

  • Bayek: Je cherche ton grand-père. Tu sais où il est ?
  • Kawab: Non. Il est parti tôt en direction du camp Pyrrhos. Il devrait déjà être rentré.
  • Bayek: Je vais voir si je le trouve sur la route.

Bayek arrêta une balle et la renvoya à Kawab, qui retourna jouer avec les autres enfants. Bayek repassa par Saïs.

  • Femme 6: Est-ce qu'on a des nouvelles de Jeska ?
  • Femme 7: Pas depuis le jour où les soldats de ce démon l'ont arrêtée. Personne ne ressort vivant du fort du Brandon.
  • Femme 6: C'est catastrophique ! Elle devrait nous aider à quitter Saïs !
  • Femme 7: On ne peut rien y faire. Il faut prier pour que les dieux sourient à Cléopâtre et qu'ils nous sauvent de la peur et de la souffrance.

Bayek surprit une dernière conversation.

  • Homme 14: C'est vrai ? Sefetou a fait brûler la ferme de ta sœur ?
  • Femme 8: Oui ! Il n'a aucune pitié !
  • Homme 14: Et alors, ta sœur et ta famille ?
  • Femme 8: Loués soient les dieux, ils ont pu fuir. Jeska les a aidés à quitter la ville et à éviter les gardes du camp Pyrrhos.
  • Homme 14: Tout ça devient invivable !
  • Femme 8: Quelqu'un doit faire quelque chose ! Comment le pharaon Ptolémée peut-il tolérer ça ?

Le medjaÿ infiltra alors le camp Pyrrhos à la recherche de Ghoupa.

  • Soldat grec 1: Qu'est-ce qu'on va faire du mendiant que Markos a surpris dans la tente du phylakitai ?
  • Soldat grec 2: S'il survit à la rossée qu'ils lui ont donnée, on le vendra au port pour une drachme.
  • Soldat grec 1: Dis, tu sais qu'il est muet ?
  • Soldat grec 2: Bon disons... une demi-drachme, alors.
  • Soldat grec 3: Qu'est-il arrivé au mendiant ?
  • Soldat grec 4: Le muet ? Markos et Tykon l'ont battu parce qu'il fouinait dans le camp. Ce pauvre fou s'est évanoui.
  • Soldat grec 5: Par tous les dieux, Markos, je crois que tu l'as tué.
  • Markos: Non, il respire encore. Ça lui apprendra, à cette espèce de crétin.

Bayek libéra Ghoupa et l'emmena sur ses épaules jusqu'à Saïs.

  • Bayek: Ghoupa. Je vais te sortir de là. Je crois que tu vivras.

Ghoupa émit quelques sons incompréhensibles.

ACO La pince du Scarabée 5

Bayek libérant Ghoupa

  • Bayek: Je sais que le Scarabée t'a pris ta langue. Mais on peut s'entraider. Harkouf m'a dit que tu enquêtais sur le Scarabée. Aide-moi et je te promets qu'il mourra.

Bayek ramena Ghoupa chez lui.

  • Kawab: Grand-père ! Tout va bien ? Il est blessé ?
  • Bayek: Secoué, battu, et mort de soif. Les soldats n'ont pas été tendres avec lui, mais il vivra. Où est ton père, Kawab ? Il faut que je lui parle.
  • Kawab: Père n'est pas là, il travaille à son œuvre. Mère ! Grand-père est blessé ! Les soldats l'ont encore pris pour un mendiant !

Maharet, la mère de Kawab fit irruption dans la maison.

  • Maharet: Père, mais qu'as-tu fait, cette fois ?
  • Bayek: Il cherchait le Scarabée. J'espère qu'il pourra m'aider. En échange, je protégerai ta famille.
  • Maharet: Le Scarabée n'existe pas. Tout le monde le sait.

Ghoupa montra des lettres à son petit-fils.

  • Kawab: Il veut que tu les lises.

Bayek lut le papyrus.

ACO La pince du Scarabée 6

Bayek et la famille de Taharqa

  • Bayek: Apparemment, le Scarabée a demandé à des guerriers d'aller à Létopolis.
  • Maharet: Par les dieux ! Mon mari est là-bas.
  • Bayek: La ville engloutie par le désert ?
  • Kawab: Le destin de mon père est de la rebâtir ! Nous allons bientôt le rejoindre. N'est-ce pas, Mère ?
  • Maharet: Oui. Mon mari Taharqa y trime depuis des mois. Je suis sûre qu'il pourra t'aider. Il connaît tout le monde là-bas.
  • Kawab: Si tu y vas, dis-lui que j'ai hâte de le revoir !

Kawab confia son petit cheval de bois à Bayek.

  • Bayek: Je lui dirai, Kawab.

Bayek relut le contenu du parchemin et se mit en route vers Létopolis.

La lettre du Scarabée

Hyène,
Tu es bien silencieuse, ces temps-ci. Ça ne te ressemble pas. J'espère que tu ne te morfonds pas. Je t'envoie un peu de cette silice si convoitée. Je l'ai découverte dans les sables de Létopolis. Il y en a peu, mais le désert est avare de trésors. J'ai par ailleurs envoyé des agents à Gizeh, Memphis et Imou afin de gagner des hommes désespérés à ma cause. Ne t'inquiète pas. Ce sont des langues de miel, pas des chiens sauvages comme mon brandon.
Scarabée

Conséquences

Bayek sauva Ghoupa et apprit que le Scarabée appelait des guerriers à le rejoindre à Létopolis, actuellement en reconstruction sous la supervision de Taharqa, le gendre de Ghoupa.

Note

Galerie


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+