FANDOM


Originsicon1


La guérisseuse est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Après l'avoir retrouvée aux Offrandes à l'oracle de Lysandre, Bayek décida d'aider Rabiah à retrouver ses remèdes.

Dialogues

  • Bayek: Rabiah !
  • Rabiah: Bayek ! Mon cœur est empli de joie de te revoir à Siwa.
  • Bayek: Tu as rendu la santé à Senu. Je ne m'attendais pas à la revoir.
  • Rabiah: C'est une vieille coriace.
  • Bayek: Comme toi !
  • Rabiah: Ah, Bayek…
  • Bayek: Hepzefa dit que tu fais de ton mieux pour guérir les villageois. Je serais ravi de pouvoir t'aider.
  • Rabiah: C'est gentil à toi. Que ton (esprit) soit béni. De l'aide, ça ne se refuse pas. Les soldats sont des brutes. Tous les villageois ont des coupures, des bleus, des os brisés. Pour les aider, j'ai installé une maison de vie de fortune dans le temple en ruine. On m'apportait des remèdes d'Imou, mais les soldats arrêtent tous ceux qui viennent au village pour les dévaliser. Alors, nous avons essayé de faire venir les remèdes par bateau.
  • Bayek: Mais les soldats les arrêtent aussi.
  • Rabiah: Ils ont coulé ma cargaison. Les jarres de remède sont toutes éparpillées au fond du lac.
  • Bayek: Je vais te les rapporter.
  • Rabiah: Merci, Bayek. Apporte-les au vieux temple. C'est là que je me rends.
  • Bayek: Les remèdes pourraient être n'importe où dans le lac. Senu peut m'aider.

Bayek plongea dans le lac et retrouva les jarres.

  • Bayek: Rabiah a besoin de ces jarres.

Bayek rapporta ces jarres à Rabiah, à la maison de vie.

  • Rabiah: Ah, Bayek, Amon soit loué !
  • Bayek: Que s'est-il passé ? Pourquoi il n'y a pas de patients dans les ruines du temple ?
  • Rabiah: Les soldats nous ont chassés. J'ai beau payer le nomarque pour utiliser le temple, à chaque lune, les soldats viennent prendre nos vivres et nos remèdes. Ce sont toujours les mêmes soldats. Ils appellent ça le "tribut", un impôt pour l'armée royale du pharaon. Nous avons à peine de quoi prendre soin des pauvres âmes qui ont besoin d'aide.
  • Bayek: Les vautours. Ne t'en fais pas, Rabiah, je vais m'assurer qu'ils ne viennent plus vous ennuyer.
  • Rabiah: Sois prudent, Bayek.

Le Medjaÿ s'infiltra dans le temple.

  • Soldat grec 1: Et si le nomarque apprend pour nos razzias ?
  • Soldat grec 2: Il se fiche complètement de ce marais puant.
  • Soldat grec 3: Ah. Pas grand-chose cette fois.
  • Soldat grec 4: Qu'est-ce que tu as ?
  • Soldat grec 3: Comme d'habitude. Quelques remèdes… une poignée de pièces…
  • Soldat grec 5: Ce camp ne nous rapporte pas grand-chose.
  • Soldat grec 6: Des vivres ! Ce soir, on mangera de la gazelle !
  • Soldat grec 7: Enfin ! Plus de soupe de pois ! J'en ai assez de pisser de la soupe.

Une fois les soldats éliminés, Bayek retourna voir Rabiah.

  • Rabiah: Bayek ! Tu as réussi ?
  • Bayek: Le temple est à toi. Vous n'avez plus à craindre ces soldats.
  • Rabiah: Tous mes patients te remercient.
  • Bayek: Ah, j'ai failli oublier de te donner les remèdes qui étaient au fond de l'eau.
  • Rabiah: Avec toute cette agitation, je les avais oubliés, moi aussi.
  • Bayek: L'oasis de Siwa a de la chance de t'avoir, Rabiah.
  • Rabiah: Promets-moi de ne pas te laisser consumer par la vengeance, Bayek.
  • Bayek: Je ne pense qu'à ça. Avec la grâce d'Amon, un jour, j'en serai libéré.

Conséquences

Bayek retrouva les remèdes perdues et élimina les soldats qui harassaient les villageois.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+