FANDOM


Originsicon1


La célébration est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Phanos veut célébrer le succès de sa nouvelle pièce et promet à Bayek une soirée inoubliable.

Dialogues

  • Phanos le Jeune: Merci encore pour ton aide, ces (ordures) y réfléchiront à deux fois avant de s'en prendre à mes poètes. Nous avons pu transmettre nos idées et battre en brèche les mensonges du régime.
  • Bayek: Le régime va te craindre, Phanos.
  • Phanos le Jeune: C'est déjà le cas, mon ami ! Pourquoi crois-tu que ces crapules malmènent mes poètes dans les rues ? Les phylakitai de Gennadios arpentent la ville et harcèlent les gens. Ils sont chaque jour plus brutaux.
  • Bayek: Ça doit cesser. Je protégerai tes poètes. Je soutiendrai ta cause.
  • Phanos le Jeune: Merci ! Mais avant, place à la fête. Nos adversaires attendront bien un jour de plus. Bayek, il est temps d'aller fêter cela avec mes muses.
  • Bayek: Tu ne devrais pas plutôt veiller sur tes acteurs ?
  • Phanos le Jeune: Nous devons trouver le temps de travailler à notre prochaine pièce. Viens, Bayek.
  • Bayek: J'espère que ta fête sera comme celles qu'on fait à Siwa.
  • Phanos le Jeune: Viens, Bayek ! La nuit promet d'être douce ! Dépêchons-nous ! Tu seras ce soir notre invité d'honneur ! Je me souviens des fêtes que nous organisions à la maison, autrefois. Ah, les souvenirs.
  • Bayek: Les fêtes sont moins joyeuses, aujourd'hui ?
  • Phanos le Jeune: Les phylakitai étouffent nos effusions. Ils ne comprennent pas les poètes. Ils croient détenir la vérité...
  • Bayek: Tu la connais, toi ?
  • Phanos le Jeune: Bien sûr. La vérité naît du chaos. Pas de l'ordre.

Un cri se fit entendre depuis les cieux.

  • Bayek: Senu a vu quelque chose.
  • Phanos le Jeune: Bah, il n'y a que Dyonisios, de ce côté. Allez, tu ferais mieux de desserrer ta ceinture si tu veux en profiter !

Au détour d'une rue, Bayek et Phanos tombèrent dans une embuscade.

  • Phanos le Jeune: Bayek ! Les phylakitai de Gennadios. J'aurais dû me douter que ces chiens nous suivraient.
  • Soldat égyptien: Là ! C'est lui qui a fait circuler ces textes séditieux ! Phanos le Fou !
  • Soldat égyptien: Là-bas ! C'est lui, ce chacal perfide !
  • Soldat égyptien: Phanos le jeune ! Attrapez-le !
  • Soldat égyptien: Mort au traître !
  • Bayek: Phanos ! Baisse-toi !
  • Phanos le Jeune: Je vais parler à ces brutes dans la seule langue qu'ils comprennent ! La colère !

Phanos et Bayek vinrent à bout de leurs poursuivants.

  • Phanos le Jeune: Continuons.

Le duo arriva chez Phanos.

  • Phanos le Jeune: Ah, enfin chez moi. Prépare-toi, Bayek. Tu n'es pas prêt d'oublier cette nuit.
  • Bayek: J'espère que ce sera digne de ce que m'a raconté Aya ! C'est somptueux, Phanos.
  • Phanos le Jeune: Bayek. Viens ! Sois le bienvenu dans nos champs Élysées !

Les deux hommes descendirent de leur monture.

  • Phanos le Jeune: Bienvenue au pays de la vérité, Bayek.
  • Bayek: Je vois ça. Je crois qu'Aya a oublié de me parler de certains détails.
  • Phanos le Jeune: Certes ! C'est l'endroit idéal pour que les artistes et les muses se rencontrent ! Drakon ! Rappelle-toi que ce vin ne t'est pas réservé. Artemis ! Ne jette pas de fruits. Ce n'est pas le moment de s'entraîner au tir. Viens, Bayek !

Bayek célébra avec Phanos et ses invités.

  • Leda: Phanos ! Ton talent grandit en même temps que toi. Tes dernières pièces sont bien meilleures que tes premières œuvres.
  • Phanos le Jeune: Ta perspicacité d'honore. Merci, Leda.
  • Ariane: Quelle muse suis-je à tes yeux, Phanos ? Euterpe ? Calliope ? Clio ? Thalie ? Erato ? Tu dois en choisir une !
  • Phanos le Jeune: Aucune. Tu es plus belle que toutes les muses, Ariane.
  • Homme 1: Ah ! Phanos ! Ton nom restera dans l'histoire, à côté de celui d'Aristophane !
  • Homme 2: Gloire ! Gloire au grand poète !
  • Femme 1: Voilà une coupe de vin où je pourrais me baigner.
  • Homme 3: Ma femme me croit chez ma maîtresse. Ah, si elle savait !
  • Femme 2: Oh, ça, c'est du bon lotus.

Bayek accompagna Phanos dans la cour.

  • Phanos le Jeune: Et voici... l'endroit où les poètes d'Alexandrie se délassent...
  • Bayek: Attends. Tu as entendu ?
  • Phanos le Jeune: Gennadios ! Cette vermine a dû nous envoyer ses hommes.
  • Bayek: On va s'occuper d'eux. Viens, prends ta lame.
  • Phanos le Jeune: Je vais remplir mes encriers du sang de ces (ordures).

Bayek et Phanos affrontèrent les soldats.

ACO La célébration 2

Phanos face aux soldats

  • Bayek: Faisons honneur aux dieux !
  • Soldat grec 1: Gennadios t'adresse ses compliments, Phanos !
  • Soldat grec 2: Maudite vermine, vous allez mourir.
  • Soldat égyptien: Phanos ! On va arracher les yeux de ton visage perfide !

Bayek et Phanos repoussèrent les soldats.

  • Bayek: Phanos, tes amis vont bien ?
  • Phanos le Jeune: Ces (ordures) ont massacré la plupart de mes muses. Mais Drakon, mon poète préféré, survivra.
  • Bayek: Il doit y avoir un moyen d'en finir avec eux.
  • Phanos le Jeune: Bayek, le sang des poètes a coulé. C'est l'occasion de rallier le peuple à notre cause !
  • Bayek: Tout le monde doit se battre pour la liberté.
  • Phanos le Jeune: Laisse-moi un peu de temps, je vais consulter mes amis. Nous allons trouver leur repaire.

Conséquences

Bayek célébra les succès de Phanos chez lui et le défendit contre une attaque des phylakitai.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+