Wiki Assassin's Creed

Les wikis Assassin's Creed internationaux s'associent pour réclamer la fin de la culture toxique au sein d'Ubisoft.
→ Pour en savoir plus

EN SAVOIR PLUS

Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
Originsicon1.png

La Malédiction des pharaons est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa, revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek est averti de l'existence d'un autre artefact. À son arrivée à Thèbes, il découvre une ville ravagée par une terrible malédiction. Des pharaons morts depuis longtemps sont de retour.

Dialogues

À Siwa, Bayek s'approcha d'un guide.

  • Guide: Tu vas à Thèbes ? Attends-toi à manger du sable, mais ma caravane a la vélocité du Khamsin !

Bayek rejoignit Thèbes. Alors que le bateau arrivait au port, Bayek lut la lettre que lui avait envoyée Aya.

Lettre d'Aya

Bayek, ce message que je t'envoie est surtout un avertissement. Quatre années ont passé depuis l'élimination de nos cibles… mais le Crédo ne nous laisse aucun répit. J'ai capturé un courrier dont le message évoquait un autre artefact, cette fois en Haute-Égypte. Agis sans tarder. Remets ce paquet à Merti. Elle tient un commerce aux environs de Louxor. Ce n'est pas une amie, elle me doit un service. Bayek, je compte sur toi. Tu dois trouver cet artefact à tout prix. Ne laisse personne utiliser son pouvoir sur ceux que nous avons juré de protéger.

À son arrivée à Thèbes, Bayek fut accueilli par un jeune homme.

  • Soutekh: Bienvenue, bienvenue à Thèbes, mon frère. Tu as besoin d'un logis ? D'un meilleur bouclier ? D'un garde du corps ?

Un peu plus loin, de la poussière commença à s'amasser sur le sol de manière étrange.

  • Bayek: Qu'est-ce que c'est ?

Le fantôme de Néfertiti apparut, s'en prenant aux gardes.

  • Soutekh: C'est la malédiction !

Soutekh et les autres habitants prirent la fuite. Néfertiti tua l'un des deux gardes, et le deuxième parvint à lui porter un coup.

  • Bayek: Par la puissance de  ! Il a réussi à la frapper !

Néfertiti parvint à tuer le deuxième garde. Elle s'en prit ensuite à Bayek.

  • Bayek: Tu n'es rien d'autre qu'une illusion ! Retourne dans la Douât ! Ces gens sont innocents. Je ne suis pas une proie facile. Qui t'a invoquée ?
  • Femme 1: J'honore les dieux ! Elle vient me chercher. Je n'ai rien volé. Pourquoi les pharaons nous punissent ? Qu'Amon me protège, qu'Amon nous garde tous !
  • Femme 2: Que Sekhmet me protège. Je n'ai pris que quelques drachmes… Il y a bien pire que moi. L'abomination s'abattra sur nous tous. Amon nous a abandonnés !

Bayek parvint à vaincre le fantôme, qui disparut.

  • Bayek: Quelqu'un s'est emparé de l'artefact. Il s'en sert pour faire revenir les morts. Je dois arrêter cette malédiction avant qu'elle fasse de Thèbes une nécropole.

Bayek se rendit à Louxor, où il aperçut Merti qui discutait avec deux habitants, dont le jeune homme qui avait accueilli Bayek un peu plus tôt.

  • Soutekh: Merti, tu sais ce que cette malédiction a coûté à Thèbes, et à moi-même ! Je n'ai plus personne.
  • Merti: Tu as toujours ton oncle, Soutekh. Il a peut-être du travail pour toi ?
  • Soutekh: Ce scorpion ? Il est plus attaché à son singe qu'à son neveu.

Bayek s'approcha d'eux.

  • Soutekh: Ah, tu as survécu à la malédiction ! Toute la ville de Thèbes va parler de toi !
  • Bayek: Veille à ce que ce ne soit pas le cas.

Bayek lui jeta une pièce.

  • Merti: Assez, Soutekh.
  • Soutekh: Bien sûr ! Aucun phylakitai n'entendra parler de l'homme dont les yeux portent la mort !

Soutekh s'éloigna. Bayek s'adressa à Merti.

  • Bayek: On m'a dit que tu m'aiderais. Tiens, c'est pour toi.

Bayek lui remit le paquet d'Aya.

  • Merti: Qu'est-ce que c'est ? Qui t'a donné ça ?
  • Bayek: La femme que tu appelles Aya.
  • Merti: Très bien. Qu'est-ce que tu veux ?
  • Bayek: Un artefact rare. Je crois qu'il est à l'origine de cette malédiction.
  • Merti: Oh, vraiment ?... Il y a des rumeurs. Une relique a été volée dans la tombe d'un pharaon inconnu. Pour certains, c'est à cause de cette profanation que nous sommes maudits.
  • Bayek: Je dois la trouver.
  • Merti: Il y a un marché noir ici à Thèbes, des enchères cachées, des transactions secrètes. Parle aux marchands près des quais, ils en sauront plus. Dis à Aya que nous sommes quittes. Je m'en vais au sud. Cette malédiction ne me plaît guère.
  • Bayek: Et si j'ai d'autres questions ?
  • Merti: Va voir Isidora, l'épouse divine d'Amon. Elle sera plus à même de comprendre cette malédiction.

Merti quitta les lieux. Après avoir enquêté plusieurs jours sur les apparitions des pharaons, Bayek accorda à Néfertiti et Akhenaton le repos éternel dans l'au-delà. Il revint voir Isidora pour l'informer de ses actions.

  • Bayek: Néfertiti et Akhenaton n'existent plus. Je les ai vaincus dans la Douât.
  • Isidora: Tu as vu le pays des morts et tu vis encore ?
  • Bayek: Non. Ce n'était qu'une illusion. J'ai traversé les Champs de roseaux, j'ai senti le vent sur ma peau, mais je n'étais pas là-bas. Et je doute d'y aller un jour.
  • Isidora: Oublie tes doutes. Peu importe ce que tu as fait, je sais qu'il existe un chemin. Je t'aiderai à le trouver.
  • Bayek: L'Aton. Akhenaton l'a transmis à ses successeurs. Quelqu'un l'a sans doute volé dans l'un de leurs tombeaux.
  • Isidora: On dit que les obsèques de Tychon sont pour bientôt. Son registre a-t-il révélé autre chose ? Il connaissait tout des tombeaux.
  • Bayek: Non. Irsou, celui qui a pillé le tombeau de Néfertiti, a dit qu'il travaillait avec d'autres, mais... Eh bien...
  • Isidora: Que s'est-il passé ? Il est mort ?

Bayek acquiesça et Isidora leva les yeux au ciel.

  • Isidora: Des soldats approchent. Pars, il ne faut pas qu'ils te voient...

Bayek avait déjà disparu.

  • Isidora: ... ici.
  • Capitaine: Prêtresse, une question. Nous enquêtons, comment dire... sur une bande pilleurs de sépultures. Imagine ma surprise en trouvant le cadavre du principal suspect. Je sais qu'il existait entre vous... certains différends. Prêtresse, qui a tué Tychon ?
  • Isidora: Tychon ? Ce n'était pas l'un des tiens ? Un comparse de ton Stratège ? Peut-être que l'un de ses alliés en a eu assez de partager les profits des tombeaux pillés. Tu as trouvé une dague plantée dans son dos ? Beaucoup de gens souhaitaient le voir mort, comment vas-tu organiser tes recherches ?
  • Capitaine: Ne te rends pas aux obsèques de Tychon. Cherchez bien partout. Trouvez ce qu'elle nous cache.

Isidora s'en alla.

  • Soldat 1: Tu ne penses quand même pas que l'épouse d'Amon est impliquée là-dedans ?
  • Soldat 2: Il n'y a rien d'autre que des rouleaux de prières, ici.
  • Capitaine: Elle y est mêlée, je le sais. Trouvez-moi les preuves.
  • Soldat: Ouvre l’œil. On ne peut pas repartir les mains vides.

Bayek partit du temple où se trouvaient les soldats.

  • Bayek: Un voleur comme Tychon doit vivre dans les quartiers riches de Thèbes. Il est temps d'aller rendre hommage aux morts.

Bayek atteignit la villa de Tychon.

  • Bayek: Pendant qu'ils se lamentent, j'ai le temps de fouiller la villa.

Il examina son bureau.

  • Bayek: Les hommes du Stratège sont déjà venus ici. Mais qu'est-ce qu'ils ont pu rater ?

Bayek tenta d'ouvrir l'une des portes.

  • Bayek: Verrouillée. Je dois trouver un autre accès.

Bayek trouva des parchemins.

Espèce de bouse de vache puante !

Paie-moi ce que tu me dois sinon, qu'Osiris m'en soit témoin, je te trancherai la gorge. J'ai risqué la colère d'Athames pour te faire parvenir la dernière cargaison. Une cargaison de grande valeur : or, céruléum, même une épée en éclats d'étoile. Tu ferais bien de me payer, les pharaons s'en prennent aux menteurs et aux escrocs.
Irsou

  • Bayek: Tychon et Irsou étaient de mèche.
Tychon, mon vieil ami

Nous sommes toujours amis, n'est-ce pas ? Alors, crois-moi lorsque je te dis que ceci n'a rien de personnel. Nous avons conclu un accord afin de nous répartir les tombeaux, alors que font tes hommes sur mon territoire ? Peut-être les soldats qui accompagnent ce courrier aideront-ils à éclaircir ce malentendu...
Athames - Stratège de Yebou

  • Bayek: Le Stratège a ordonné à ses hommes d'arrêter Tychon.

Bayek descendit au rez-de-chaussée et trouva une table de nourriture.

  • Bayek: Il a assouvi son goût pour le luxe par la profanation et le vol.

Il observa un grigri avec l’œil oudjat suspendu.

  • Bayek: Aucune amulette n'aura réussi à le sauver.

Bayek remarqua des coussins par terre sous lesquels se cachaient des bourses d'argent.

  • Bayek: Tychon s'est enrichi en vendant notre histoire à Rome.

Bayek parvint finalement à entrer dans le bureau secret de Tychon.

  • Bayek: Personne n'a touché à ces documents.

Des idoles étaient rangées dans une boîte.

  • Bayek: Les trésors des pharaons, un beau butin.

Bayek remarqua un coffre.

  • Bayek: Qu'est-ce que c'est ?

Il l'ouvrit et en sortit une lettre.

  • Bayek: Quelqu'un d'autre cherche la relique. Alors, qui es-tu, Lotus ? Le navire a accosté à Souenet. Bien, c'est là que je dois me rendre.

Bayek se rendit à Souenet et découvrit que le Lotus était Merti. Elle le dirigea vers l'antiquaire de la nécropole des Nobles, où il y trouva Tahemet en train de se disputer avec Isidora. Cette dernière partit, et Bayek comprit que l'antiquaire qu'il recherchait était Tahemet, qui lui proposa d'enquêter sur le tombeau pour trouver les réponses qu'il cherchait. À l'intérieur, Bayek découvrit que la relique avait été confiée aux prêtres d'Amon, signifiant qu'Isidora la possédait depuis le début et était donc la seule responsable de la malédiction. Bayek retourna à Karnak.

  • Bayek: Isidora. C'est elle qui a provoqué la malédiction du pharaon. Elle a même essayé de se justifier.

Bayek s'infiltra dans le temple de Karnak, bien gardé.

  • Bayek: La grande prêtresse a invoqué l'armée d'Anubis pour qu'elle la protège !

Bayek pensa assassiner Isidora, mais ce n'était qu'un garde.

  • Bayek: La relique, elle déforme tout ce que je vois. Il faut que je la trouve.

Bayek examina le temple et tenta d'ouvrir une porte qui menait à ses appartements.

  • Bayek: Verrouillée. Quelles que soient ses motivations, je les comprendrai en ouvrant cette porte.

Bayek passa par une ouverture en hauteur.

  • Bayek: Elle est l'épouse du Caché, elle doit bien savoir garder ses secrets.

Bayek trouva un parchemin.

Rétablissement de Maât

Les reliefs de la nécropole sont très abîmés, mais selon les notes de ma mère, le rite nécessite le sang d'Ouser-Maât-Rê, les fils et la fille aux cheveux de feu du roi des rois. Quant à Toutankhamon... ayant rétabli le dieu, peut-il rétablir l'équilibre ? La relique était soulevée par les prêtres, mais ce n'était qu'un geste cérémoniel. Elle n'avait pas le pouvoir qu'elle renferme aujourd'hui. Désormais, ils trembleront devant la colère d'Amon.

  • Bayek: Elle essaie de terminer ce que sa mère a commencé. Il y a un message : "Comme il a rétabli le dieu, il peut rétablir l'équilibre."

Bayek dégagea une pierre qui cachait une lettre.

Lettres d'Isidora

L'homme de Siwa... lorsqu'il m'a dit que ce pilleur de tombeaux était mort, j'ai cru que l'on m'avait arraché le cœur de la poitrine. Il accomplit la volonté d'Amon, ma volonté. Est-il vraiment possible que la relique qui sommeille entre ses mains soit son instrument ? Elle a exaucé ma plus sombre prière, elle punit les voleurs et les profanateurs. Et qu'en est-il du rite ? Grâce au véritable pouvoir de la relique, l'équilibre, l'harmonie, Maât... Tout pourrait enfin être rétabli.

  • Bayek: Sa quête insensée "d'équilibre" et de "vérité" pourrait faire d'innombrables victimes. C'est contraire à la volonté de sa mère.

Bayek examina une stèle.

  • Bayek: Après le règne d'Akhenaton, son fils Toutankhamon a restauré les temples d'Amon. Il a remis l'orbe aux prêtres !

Bayek observa une colonne.

  • Bayek: Elle a toujours détenu la relique.

Bayek trouva une autre lettre.

Nitokris, à propos du rite de Maât

L'orbe était élevé, présenté aux fidèles en l'honneur de l'image vivant d'Amon, Toutankhamon le restaurateur de la foi. Cette cérémonie suffirait-elle à dissuader les voleurs de profaner les tombes ?
Nitokris, épouse divine d'Amon

  • Bayek: Des textes sur le rite de Maât écrits par Nitokris, l'épouse divine d'Amon. Elle serait la mère d'Isidora ?

Bayek lut un parchemin exposé.

Restaurateur de la foi

Nous l'avons enterré dans la vallée des Grands, lui qui a ramené l'Égypte vers la vraie foi. Le fils de l'Aton est devenu l'image vivante d'Amon. Nous n'avons pas eu le temps de bâtir un grand tombeau, mais son repos sera serein. Il demeurera intact dans sa maison d'éternité taillé dans le sol de la vallée.

  • Bayek: Un tombeau caché dans la vallée des rois. Les voleurs ne l'ont jamais trouvé.


  • Bayek: Elle essaie d'achever ce que sa mère a commencé. Un rite destiné à rétablir Maât dans le tombeau caché de ce pharaon tombé dans l'oubli.

Bayek quitta les lieux et se rendit à la vallée des rois, dans le tombeau de Toutânkhamon. Il y trouva Isidora retenant quelques descendants de Ramsès, dont Soutekh, utilisant le pouvoir de la relique sur eux.

  • Isidora: (Ceci est fait pour celui qui a donné la vie).
    (Ceci est fait pour celui qui a donné la vie).

Elle remarqua Bayek.

  • Isidora: Tu me suis désormais comme l'une de tes proies ? Bayek.
  • Bayek: Donne-moi l'orbe. Je n'ai aucune envie de te tuer.
  • Isidora: Ma mère m'a dit que c'était notre rôle : rétablir Maât et remettre Amon sur son trône. Telle est ma vocation. C'est pour ça que j'ai dû me cacher alors qu'ils lui tranchaient la gorge. Pour que j'ai la force d'accomplir la volonté d'Amon.
  • Bayek: Ce n'est pas de la force. C'est de la sauvagerie.

Isidora poursuivit son rite.

  • Isidora: (Ceci est fait pour celui qui a donné la vie).

Bayek tenta d'assassiner Isidora, mais il fut transporté dans la Douât, où l'esprit de Toutânkhamon résidait.

  • Bayek: Tout ça doit cesser, Isidora ! Tu as trahi Amon, ton peuple et ton devoir. Je ne trahirai pas le mien.

Toutânkhamon, assis sur son trône, se leva et fit face à Bayek. Celui-ci entama un duel avec lui dans lequel il triompha.

  • Bayek: Son père, Akhenaton, lui a transmis l'orbe. Dans sa volonté de rétablir l'équilibre, Toutankhamon l'a remis aux prêtres d'Amon. Mais par soif de vengeance, Isidora a perverti le rite. Elle a trahi ses propres dieux.

Bayek suivit le ren pour quitter la Douât. Il croisa une femme.

  • Femme: Merci à toi, homme vivant, tu as évité une grave injustice. Le moment venu, Anubis t'accueillera. Puisses-tu vivre à jamais sous les étoiles éternelles.

Bayek atteignit la sortie, puis se retrouva aux côtés d'Isidora, en qui il planta sa lame secrète.

  • Isidora: Amon t'a choisi. Cela n'a aucun sens. Ce droit me revenait, c'était ma vengeance. Pourquoi m'a-t-il entendue ? Pourquoi m'a-t-il donné le pouvoir d'achever ce qu'elle avait entamé si c'était pour me faire échouer ?
  • Bayek: Amon ne t'a donné aucun pouvoir. Il t'a offert un choix.

Une plume se posa sur le sol.

  • Isidora: La plume de Maât. Non... mon cœur est trop lourd. Tu crois qu'Amon me protégera ?
  • Bayek: S'il nous est facile de faire le mal, il est facile à Amon d'accorder sa clémence.
  • Isidora: Sa colère ne dure qu'un instant. Son souffle apporte la miséricorde...
  • Bayek: Puisse le Caché marcher à tes côtés. Le seigneur de la Douât attend.

Bayek mouilla la plume du sang d'Isidora et ramassa l'orbe. À l'extérieur du tombeau, Bayek aida Soutekh, blessé, à marcher.

  • Soutekh: Dépose-moi. Dépose-moi. Je crois que je peux me débrouiller seul.
  • Bayek: Tu crois ?
  • Soutekh: J'ai cru que je n'avais plus personne en ce monde. Mais je suis un descendant de l'illustre Ramsès et ma famille est plus grande que je ne pouvais l'imaginer. Un prix bien modeste. Merci, neb.

Bayek sortit l'orbe et Soutekh s'écarta d'inquiétude.

  • Soutekh: Qu'est-ce que tu vas faire de... cette horreur ? Par la lumière de Rê, je n'en veux pas.
  • Bayek: Raison de plus pour te la donner. Tu sais mieux que quiconque de quoi elle est capable. Enterre-la, et que le monde l'oublie.
  • Soutekh:' D'accord, mais pas ici. Cette vallée n'a plus aucun secret pour personne.
  • Bayek: Elle devra pourtant en garder un dernier.
  • Soutekh: Tu rétablis Maât et tu t'en vas. Si c'est ce que tu souhaites, je ne parlerai de toi à personne. Hé, Bayek.

Alors que Bayek s'éloignait, Soutekh lui jeta une pièce.

  • Soutekh: Nous nous reverrons dans les Champs de roseaux. Compte sur moi !

Bayek s'en alla et Soutekh se retrouva seul.

  • Soutekh: Tout va bien. Je n'ai pas besoin d'aide. Il est temps d'en finir. Quand je serai prêt.

Conséquences

Bayek s'empara de la relique des mains d'Isidora, qui avait perpétré la malédiction des pharaons. Une fois assassinée, Bayek confia l'orbe à Soutekh, afin qu'il l'enterre où personne ne pourrait jamais la retrouver.

Bayek obtint en récompense la lance La fin d'Aton.



Quêtes d'Assassin's Creed: Origins
QUÊTE PRINCIPALE
Prologue - L'oasis - Le faux Oracle - Qu'Amon t'accompagne - Gennadios le phylakitai - Aya - La fin du Serpent - Medjaÿ de l'Égypte - La pince du Scarabée - Les mensonges du Scarabée - Pompée le Grand - La Hyène - Le visage du Lézard - Le visage du Lézard II - Les écailles du Crocodile - Les mâchoires du Crocodile - Embuscade en mer - La voie des Gabiniani - Aya : lame de la déesse - La bataille du Nil - Les répercussions - La pesée finale - Le dernier des medjaÿ - La chute d'un empire, la naissance d'un autre - La naissance du Crédo

The Hidden Ones

Ceux qu'on ne voit pas - Le pays de la turquoise - Là où meurent les esclaves - Le Mur du Prince - Le soleil couchant - Briser les chaînes - Sic semper tyrannis - L'intérêt général

The Curse of the Pharaohs

La Malédiction des pharaons - Thèbes, ville sans honneur - La Dame de Grâce (Rite de purification - Libations rances - Quelque chose de pourri) - L'Ascension de l'Aton - L'Hérétique - Du sang dans l'eau - Le roi des rois (L'ombre d'un pharaon - Le cœur et le nom d'un pharaon | L'hemset d'un pharaon - Le ka d'un pharaon)


Cercles de pierres
Cercle de pierres d'Amon - Cercle de pierres d'Apis - Cercle de pierres de la balance - Cercle de pierres de la lionne divine - Cercle de pierres de Serket - Cercle de pierres de Taouret - Cercle de pierres des grands jumeaux - Cercle de pierres des poissons - Cercle de pierres d'Hathor - Cercle de pierres d'Horus - Cercle de pierres du poisson-bouc - Cercle de pierres d'Osiris - Cercle de pierres d'Ankh - Cercle de pierres de Sobek
Papyrus
Ami tombé - Au vu de tous - Buisson ardent - Champignon de pierre - Désespoirs jumeaux - Flore royale - Hâte injustifiée - Impasse - Juste loi - La tour penchée - Le blasphémateur - Le regard de pierre - Mer de sable - Mort ou vif - Oeuvre humide - Profonde soif - Rage de Sobek - Rayon d'espoir - Résurgence - Secrets de Toth - Silence assourdissant - Terres fertiles - Vallée divisée - Ville oubliée - Voie de la nature - Buisson discret - Cause perdue - Il arrive de bonnes choses... - Outil d'Apis
Quêtes annexes
Niveau 2
Préparation - Retrouvailles familiales
Niveau 3
La guérisseuse - Frapper l'enclume - Rats d'eau - Cachette
Niveau 4
Prisonniers au temple
Niveau 5
Promesse de Bayek
Niveau 6
Impôt d'hymen - Embuscade au temple
Niveau 7
Ex-voto ultérieur
Niveau 8
La Dame du Massacre - Le Livre pour sortir au jour
Niveau 9
Droit de naissance
Niveau 10
Sarapis Unites - Drôle de dîme - L'odyssée
Niveau 11
La plume s'envole
Niveau 12
Le bon vieux temps - Des Bleus... et des bleus - Chevauchée sauvage
Niveau 13
Rétribution - Peau dure - Commerce équitable
Niveau 14
La belette - Les eaux affamées
Niveau 15
Le dernier garde du corps - Conflits d'intérêt - Fumée sur les eaux
Niveau 16
Regards perçants - Bonheur perdu
Niveau 17
Abus de pouvoir - L'autruche - Le goût de Sa piqûre - Le percepteur
Niveau 18
Liens précieux - La complainte des terrassiers - L'ancienne bibliothèque - Nouvel arrivant
Niveau 19
Ce qui est à toi est à moi
Niveau 20
Le philosophe accidentel - Le courroux des poètes - Memphis méphitique - Du sang sur l'eau
Niveau 21
La célébration - Éducation supérieure - Un rêve de cendres
Niveau 22
Phylakitai en pagaille - Le chant de Taimhotep
Niveau 23
Dilemme pâtissier - Les enfants des rues - Les secrets des premières pyramides - Premier sang - Rites d'Anubis - Quand tombe la nuit - Un cadeau des dieux
Niveau 24
Alliance avec les rebelles - Meurtre au temple - Nourrir le Fayoum
Niveau 25
Nourrir le Fayoum - Attaque de rebelles - Malédiction de Ouadjet - Les faux de Siwa
Niveau 26
L'épouse - La maladie
Niveau 27
L'or de Sobek
Niveau 28
Le champion - L'homme-bête
Niveau 29
Les crocs de Sobek - Les larmes de Sobek - Mauvaise foi
Niveau 30
Mortem Romanum - Le repos de Shadya - Lutter pour le Fayoum - Les sept paysans
Niveau 31
La matriarche - Retrouvailles - De prédateur à proie - Travail d'éclaireur - Cargaison libre
Niveau 32
Félin pour l'autre
Niveau 33
Jouer avec le feu - Prise de liberté - Le bon Romain
Niveau 34
Le Criquet de Cyrène - Le Halo de la Chasseresse
Niveau 35
Pax Romana - Père fondateur - Cécité - Carpe diem - Menaces - Une pomme gâtée - L'attrait de la gloire - Le piège à Souris
Niveau 36
Chat et Souris - Pouvoir absolu - Voilà un nouveau prétendant
Niveau 37
Les feux de Dionysias - Tout pour vous divertir - Les contrebandiers de Cyrène
Niveau 38
Les ombres d'Apollon - Perdu en mer - Mon frère pour un cheval - À son service secret
Niveau 39
Des démons dans le désert - L'ascension de Shaqilat
Niveau 40
La proie des phylakes - Des lueurs parmi les dunes - Les hurlements des morts - Honore ton frère - Des rebelles en situation délicate
Niveau 41
La ballade de Si-Mout et Gertha
Niveau 42
L'Ombre meurtrière
Niveau 43
Éclats d'étoile
Niveau 44
Les ombres du Scarabée - La triade thébaine
Niveau 45
...
Niveau 46
Amour ou devoir - Au service des idoles - Offrandes brûlées
Niveau 47
Maître des Choses secrètes
Niveau 48
Dieux ou Crédo - L'ibis - Le chat - Le faucon - Larmes de crocodile
Niveau 49
Trésors nationaux
Niveau 50
Comment chanter sans lyre...
Niveau 51
Le repos accordé - Outils noyés - Suiveur ou meneur - Un poisson hors de l'eau - Une orpheline
Niveau 52
Commerce déloyal - Le vœu d'une sœur
Niveau 53
Bouclier ou lame - L'amulette de Khepri - L'étincelle du dieu - Un mal nécessaire
Niveau 54
Révélation
Advertisement