FANDOM


AC2icon


L'ami de la famille est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus

Description

Maria Auditore voulut parler à Ezio de son combat avec Vieri de' Pazzi. Ezio, cependant, nia toute implication à une quelconque rixe, et aida sa mère à faire une course.

Dialogue

L'ami de la famille01

Maria demandant de l'aide à Ezio pour un course

  • Maria: Buon giorno Ezio !
  • Ezio: Je suis content de vous voir, mère. Vous allez bien ?
  • Maria: Oui, très bien. Et toi ? Est-ce que tu as récupéré de la nuit dernière ?
  • Ezio: Je ne vois pas du tout de quoi vous parlez.
  • Maria: Allons bon... Ce n'est pas très grave. J'ai une course à faire. Tu veux bien m'accompagner ?
  • Ezio: Avec plaisir.
  • Maria: Viens. C'est à deux pas d'ici.

Maria et Ezio marchèrent jusqu'à leur destination.

  • Maria: J'ai appris que que tu t'étais battu avec Vieri...
  • Ezio: Qui ? Moi ?
  • Maria: Per piacere. Ne joue pas à ce jeu avec moi.
  • Ezio: Il disait du mal de nous. Je ne pouvais pas le laisser faire.
  • Maria: Je pense qu'il a du mal a supporter les accusations qui pèsent sur son père. Francesco de' Pazzi a de multiples facettes – et aucune n'est très plaisante. Mais jamais je ne l'aurai cru capable de commettre un meurtre.
  • Ezio: Que va-t-il devenir ?
  • Maria: Je suppose qu'il sera jugé.
  • Ezio: Père sera-t-il témoin ?
  • Maria: Évidemment. C'est lui qui détient toutes les preuves.
  • Ezio: Tout de même. C'est dommage d'en arriver là.
  • Maria: Tu n'as rien à craindre. Nous voulons tous que justice soit faite. Toute cette histoire est très regrettable, mais ce sera bientôt terminé.

Ils arrivèrent devant l'atelier de Leonardo da Vinci.

  • Maria: Nous y sommes.

Maria toqua à la porte.

  • Maria: Bonjour, Leonardo.
  • Leonardo: Madonna Maria !
  • Maria: Voici mon fils, Ezio.
  • Leonardo: Je suis très honoré.
  • Ezio: Tout l'honneur est pour moi.
  • Leonardo: Laissez-moi aller chercher les tableaux. Je ne serai pas long.
  • Maria: Il a énormément de talent.
  • Ezio: Je n'en doute pas.
  • Maria: Pour profiter pleinement de la vie, il faut laisser sa créativité s'exprimer. Ah, si tu avais une vraie passion...
  • Ezio: Mais... j'ai de nombreuses passions.
  • Maria: Je ne parle pas de femmes, Ezio.
  • Ezio: Mère !
L'ami de la famille02

Leonardo rapportant ses toiles

Leonardo revint avec un caisse débordant de toiles.

  • Leonardo: Allons-nous chez vous, à présent ?
  • Maria: Oui. Oui. Ezio, aide Leonardo, veux-tu ?

Ezio porta la caisse de tableaux jusqu'au Palazzo.

  • Leonardo: Alors, Ezio... Tu as un travail ?
  • Maria: Oui, il travaille avec son père.
  • Leonardo: Ah ! Tu veux devenir banquier ?
  • Ezio: Peut-être. Et toi? Tu es artiste ?
  • Leonardo: La vérité, c'est que j'ai encore du mal a trouver ma vocation. J'aime la peinture, mais j'ai souvent l'impression que mon travail manque de... comment dire... de finalité. Tu comprends ce que je dis ? Je voudrais que ma contribution soit plus concrète. Plus directe. L'architecture, pourquoi pas ? Ou l'anatomie. Je ne peux pas me satisfaire de simplement reproduire le monde. Je veux le changer.
  • Maria: Oh, Leonardo ! Vous réaliserez de grandes choses. Pour moi, cela ne fait aucun doute !
  • Leonardo: Merci, Madonna. Vous êtes trop aimable.

Dans la cour du palais.

  • Maria: Merci pour ton aide, mon fils. Mais je ne voudrais pas te retenir, tu as sûrement des choses à faire.
  • Leonardo: J'ai été ravi de te rencontrer. J'espère te revoir bientôt.
  • Ezio: Moi aussi.

Conséquences

Maria Auditore présenta Leonardo da Vinci à Ezio, alors qu'il venait à peine de débuter sa carrière d'artiste et d'inventeur.

Galerie


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .