Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
Assassins.pngACRebicon.png


Jariya al-Zakiyya était une membre de la Confrérie des Assassins durant la Renaissance.

Biographie

Jariya aurait été la fille cachée du sultan de Grenade, Abu al-Hasan Ali et d'une esclave. Elle fut donc élevée à la cour du sultan par les femmes de son harem. Elle était l'amie d'enfance de Boabdil, et sa confidente. Le futur sultan la fit former par les Assassins, Jariya qui était extrêmement rusée et d'une beauté à couper le souffle devint l'espionne personnelle de Boabdil.[1]

Durant l'une de ces missions elle mit au jour un accord entre Faris al-Saffar, un brillant artisan, et la pègre locale. Elle convainquit Boabdil, devenu sultan, d'absoudre l'artisan en échange d'un partenariat exclusif entre lui et la Confrérie.[2]

Jariya resta au service de Muhammad XII durant de nombreuses années, jusqu'à la chute de Grenade où ce dernier lui fit alors jurer de quitter la ville et de rejoindre la Confrérie pour le venger.[1]

Au sein des Assassins ces talents pour l'assassinat et la course libre lui furent aussi utile que sa connaissance de la doctrine d'Altaïr, elle possédait en outre la vision d'aigle.[1]

Notes

  • Si Abu al-Hasan Ali est bel et bien le père de Jariya, cela ferait d'elle la demi-sœur de Boabdil.
    • L'histoire de Jariya fait référence à Isabelle de Solis concubine chrétienne de Abu al-Hasan Ali. Aucune preuve historique n'indique qu'elle a eu une fille mais elle eut deux fils.
  • "Jariya" est dérivé de l'arabe jāriya (جَارِيَة‎), qui signifie "femme-esclave, concubine". Al- est un article équivalent du "la, le, les". "Zakiyya" est dérivé zakii (زكي), qui signifie "pure, chaste", mais aussi "intelligent".

Galerie


  1. 1,0 1,1 et 1,2 Assassin's Creed: Rebellion - Biographie Jariya al-Zakiyya
  2. Assassin's Creed: Rebellion - Biographie Faris al-Saffar

Advertisement