FANDOM


TempliersTemplarscomicIcon

ACTemplars Jan van der Graff

Jan van der Graff était un agent flamand actif au XIXe officiellement envoyé en Libye par l'empereur de France Napoléon Ier afin d'y acquérir des textiles. Il devint plus tard membre de l'Ordre des Templiers jusqu'à en devenir le Black Cross.

C'est un ancêtre d'Albert et André Bolden.

Biographie

Jeunesse

Lors des Guerres napoléoniennes, Jan changea de camp et abandonna l'armée belge ; seulement pour découvrir que sa femme et ses enfants avaient été tués lors du bombardement de sa ville par les troupes françaises.

Agent de l'empereur

En 1805, alors que les deux hommes étaient en mer Méditerranée au large des côtes libyennes à bord du navire marchand le Dame Peinte, Jan rencontra Solomon Bolden, le Black Cross de l'Ordre des Templiers qui se faisait passer pour un esclavagiste sous couverture. Même s'il le trouva ennuyeux, Bolden accepta de protéger Jan lors de sa mission pour Napoléon après que le Belge l'eut débarrassé de pirates barbaresques envoyés par le sultan Selim III pour le tuer. Pour consolider son alliance avec Solomon, Jan promit d'aider le Templier à trouver un moyen de pénétrer dans le palais du sultan, celui-ci était derrière cette tentative d'assassinat.

Débarqués dans la ville portuaire de Derna, les deux hommes empruntèrent des chameaux et voyagèrent jusqu'à Tripoli, où ils rencontrèrent les agents de van der Graff. Sur place, Edmund un déserteur de la marine et Ahkbar, un local plutôt trouble, leur révélèrent l'existence d'un tunnel secret courant sous le palais, et fréquemment utilisé par le sultan pour faire rentrer des marchandises précieuses en contrebande dans son palais. Les deux informateurs partis, Bolden et Graff échangèrent autour d'une bière, Solomon cherchant à savoir quel était le "diamant" mentionné par Edmund ; ils furent interrompus par des coups de feu, qui touchèrent ce dernier, qui trépassa dans la rue.

Ils finirent plus tard par entrer dans le tunnel en crochetant l'entrée. Mais en y pénétrant, ils furent confrontés par plusieurs hommes qui leur tenaient un guet-apens. Lors du combat, Ahkbar, qui était en fait un agent du sultan, poignarda Bolden dans le dos. Jan fut épargné mais jeté dans les cachots du palais, où il partagea sa cellule avec un autre prisonnier : Tavis Olier, qui n'était autre que le prédécesseur de Solomon en tant que Black Cross.

Black Cross de l'Ordre des Templiers

Durant les trois années qu'ils passèrent ensemble, le vieux Black Cross entraîna Graff et l'intronisa au sein de l'Ordre. Leur captivité prit fin le 29 juillet 1808, quand Olier entendit dire que les Assassins venaient pour acheter l'artefact en la possession du sultan. Afin de s'échapper, les deux Templiers prirent les gardes d'assaut, leur offrant une farouche résistance. Olier fut toutefois contraint de se sacrifier pour permettre à Jan de mener à bien leur mission.

Black Cross Graff

Graff en tant que Black Cross en 1808

Après s'être débarrassé de quelques gardes, le Templier finit par gagner les appartements du sultan, où il découvrit qu'Ahkbar, qui était en réalité un Assassin, avait déjà empoisonné le monarque et s'était emparé de son objet, le légendaire Koh-I-Noor. Après avoir révélé à Graff qu'il comptait trahir sa Confrérie afin de garder l'artefact pour lui seul, Ahkbar essaya d'utiliser le diamant pour créer des illusions, mais Jan parvint à les dissiper et à le tuer.

Un groupe d'Assassins s'empressa d'encercler le belge, mais ayant entendu le discours d'Ahkbar, et Graff affirmant ne pas vouloir prendre part au conflit séculaire opposant Assassins et Templiers, ils décidèrent de l'épargner en échange de la boîte contenant l'artefact. Cependant, Jan avait menti concernant son allégeance et avait enlevé le diamant de la boîte avant de la confier aux Assassins.

Fin de vie

Après avoir quitté la côte barbaresque et souhaitant honorer sa promesse de prendre soin de la veuve de feu Solomon, Graff la rencontra, et finit par lui faire un enfant qui, pour des raisons inconnues, continua à porter le nom des Bolden.

Notes

  • Après son intronisation, Jan arborait le même tatouage géant de la Croix des Templiers sur la poitrine qu'Olier.
  • Malgré leurs noms similaires, aucun lien avéré n'est attesté entre Jan et Milo van der Graaff.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .