FANDOM


Originsicon1


Impôt d'hymen est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek rendit service à Ebio en partant à la recherche de son mari Klaudios disparu.

Dialogue

Dans le village d'Imou, Bayek aperçut une femme appelant à l'aide.

  • Ebio: Tu ne veux pas m'aider ? Sekhmet sourit aux généreux ! Je t'en prie, mon mari est en danger ! J'ai besoin d'aide ! Apporte-moi ton aide ! Je te l'ordonne !
  • Bayek: Les gens désespérés sont rarement polis.

Bayek s'adressa à la femme.

ACO Impôt d'hymen

Bayek parlant à Ebio

  • Ebio: Medjaÿ ! Aide-moi… Je te paierai !
  • Bayek: Qu'est-ce qui t'arrive ?
  • Ebio: Hier soir, mon mari Klaudios a pris le bateau pour aller voir les ruines de l'autre côté du lac. Il n'est pas revenu ! Ces brutes refusent d'aider une épouse angoissée. Je t'en supplie…
  • Bayek: Je vais le chercher.
  • Ebio: Fais vite. Je vais t'attendre ici.

Bayek monta à bord d'une petite embarcation et mit les voiles vers les ruines au milieu du lac. Il y découvrit Klaudios, assis sur une colonne brisée quasiment submergée, entouré par des crocodiles.

  • Klaudios: Je vous ai dit… de me laisser tranquille !
    (Fichez le camp) ! Maudites bêtes...
    Je vous donnerai plus à manger, les crocodiles.... J'ai plus rien !
  • Bayek: Je pense que c'est Klaudios.
  • Klaudios: Je… Qui c'est qui me parle ?... Les crocodiles peuvent parler ? L'Afrique me surprendra toujours. Pourquoi vous êtes si méchants ? Oh, grands dieux… Je crois que je vais…
  • Bayek: Klaudios ?
  • Klaudios: Eh, toi !... Hé-ho ?
  • Bayek: Reste où tu es !

Bayek élimina les crocodiles.

  • Bayek: Les crocodiles sont morts. Maintenant, je dois demander à Klaudios ce qu'il était venu faire ici.

Le medjaÿ gravit la colonne et s'approcha de Klaudios.

  • Klaudios: Pourquoi les as-tu… tués ? On venait de se rencontrer !
  • Bayek: Klaudios, tu es ivre.
  • Klaudios: Oui ! C'est moi… et NON ! C'est faux. J'ai à peine bu deux ou dix bières.
  • Bayek: Très bien, je vais te ramener à ta femme.
  • Klaudios: J'ai une femme ? C'est ma mère qui va être contente !

Bayek et Klaudios montèrent à bord d'un bateau et retournèrent vers Imou.

  • Bayek: Pourquoi es-tu venu ici, Klaudios ?
  • Klaudios: Je voulais… mmmh… Je ne m'en souviens plus très bien. Je suis venu d'Alexandrie pour la fête… et quelqu'un… mmh… je ne sais pas qui… m'a offert à boire toute la nuit. Gratuitement ! Impossible de ré… de résister. Ah, de quoi on parlait ?
  • Bayek: De ta venue ici.
  • Klaudios: Oh, oui c'est ça ! Je me suis réveillé ici, entouré de tous ces crocodiles. Dis-moi, ils peuvent vraiment parler ?
  • Bayek: L'Égypte est une terre de magie et de mystères très anciens.
  • Klaudios: Incroyable ! Mes amis de la ville ne vont jamais me croire. Dis-moi, tu n'avais pas parlé d'une femme ?
  • Bayek: Oui. De la tienne.
  • Klaudios: Ah, là, je suis un peu perdu. Comment pourrais-je avoir une femme ? Je suis vierge. Enfin, je crois…
  • Bayek: Ne me dis pas un mot de plus. Tu verras ça avec ta femme.
  • Klaudios: Mais tu ne comprends pas ! Toutes les femmes que j'ai essayé de b…
  • Bayek: Ah, tais-toi.
  • Klaudios: Désolé. Le vent frais de la rivière me fait du bien. J'ai l'esprit bien plus clair, maintenant !
  • Bayek: Bonne nouvelle.

Bayek et Klaudios retournèrent à Imou et retrouvèrent Ebio, qui les avait attendus.

  • Ebio: Te voilà, mon chéri ! J'étais morte d'inquiètude.

Klaudios paniqua et se retourna vers Bayek.

  • Klaudios: Oh, par Dionysos ! Je me rappelle. C'est à cause d'elle que je suis parti sur cette île ! Elle… Elle m'a fait boire, elle m'a épousé et elle m'a dit que je lui devais un "impôt de virginité". Mais celle de qui ?
  • Ebio: Toi, va-t'en. C'est une affaire entre mon mari et moi.
  • Klaudios: Non, non… non ! Non, ne… ne pars pas. Ils vont me tuer.

Deux brutes approchèrent de Bayek et Klaudios et les attaquèrent.

  • Ebio: Montrez-lui ce qu'on fait à ceux qui veulent tromper une femme.
  • Klaudios: Je t'en prie, aide-moi !
  • Ebio: Oublie-le ! Ce n'est qu'un crétin de Grec ! Ils ont déjà assez pillé notre pays !

Klaudios fut assommé et tomba au sol.

  • Ebio: Ha, c'est ça ! Goûte à ton propre sang !
  • Klaudios: Pitié, pitié !
  • Ebio: Et tes percepteurs, ils nous ont écouté quand on les a suppliés ?

Bayek tua les deux brutes.

  • Ebio: Mes frères ! Tu as tué mes frères. C'est moi que tu devais aider, pas lui !

Ebio s'enfuit et Bayek s'assura que Klaudios était sain et sauf.

  • Klaudios: Mon ami, je te remercie ! Tu as sauvé ma vie… et ma bourse.
  • Bayek: À l'avenir, réfléchis avant de boire avec des inconnus.

Plus tard, Bayek retrouva Ebio au marché d'Imou.

  • Bayek: Quant à toi, je ne souhaitais pas la mort de tes frères, mais vous l'avez bien cherché, tous les trois.

Bayek rendit une dernière visite à Klaudios.

  • Klaudios: J'avais tellement envie de faire une surprise à ma mère en lui amenant mon épouse.
    Ah, ma pauvre tête !
    Je ne boirai plus jamais !

Conséquences

Bayek découvrit la ruse d'Ebio et aida Klaudios en lui sauvant la vie.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+