Wiki Assassin's Creed
Wiki Assassin's Creed
m
Balise : rte-wysiwyg
m
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{era|réalité|ACII|ACIV|ACH}}
+
{{era|réalité|ACII|ACIV|ACH}}{{WP}}
 
{{Infobox Événement
 
{{Infobox Événement
 
|précédent=[[Persécution des Templiers sous Philippe le Bel]]
 
|précédent=[[Persécution des Templiers sous Philippe le Bel]]
|simultané=[[Dynastie Ming (période)]]
+
|simultané=[[Purge des Assassins chinois de 1402]]
 
|suivant=[[Chute de Constantinople]]
 
|suivant=[[Chute de Constantinople]]
 
|image=Jeanne d'Arc.jpg
 
|image=Jeanne d'Arc.jpg
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
{{Chronologie}}
 
{{Chronologie}}
 
{{ACH}}
 
{{ACH}}
[[Catégorie:Conflits]]
+
[[Catégorie:Guerres]]
 
[[Catégorie:Événements historiques]]
 
[[Catégorie:Événements historiques]]

Version du 2 janvier 2021 à 19:43

MondeRéel.pngAC2icon.pngAC4icon.pngHeresyicon.png
Smallwikipedialogo.png

La guerre de Cent Ans est un conflit de plusieurs phases, entrecoupé de trêves plus ou moins longues, opposant de 1337 à 1453 la dynastie des Plantagenêts à celle des Valois, et à travers elles le royaume d'Angleterre et celui de France.

La guerre connaît plusieurs phases. L'Angleterre remporte d'abord de nombreuses victoires, avant que la France ne reprenne l'ascendant à partir de 1364 ; en 1378, les Anglais ne contrôlent ainsi plus que quelques villes sur le continent. À compter de 1380, l'affaiblissement du pouvoir royal, conjugué à un contexte économique difficile, conduit à une période de guerre civile dans les deux pays, situation dont le royaume d'Angleterre est le premier à sortir. Henri V d'Angleterre profite alors de la folie du roi Charles VI de France et de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons pour relancer le conflit. Fort de son alliance avec les Bourguignons, il obtient la couronne de France pour son fils Henri VI par le traité de Troyes de 1420. Cependant, le sentiment national naissant et la modification des circuits économiques rendent difficile le maintien des Anglais en France. En 1429, l'épopée de Jeanne d'Arc marque les esprits tout en renforçant la légitimité de Charles VII. Six ans plus tard, celui-ci conclut la paix d'Arras avec le duc de Bourgogne ; les Anglais sont dès lors inexorablement repoussés et ne contrôlent plus en 1453 que Calais sur le continent, la paix étant signée en 1475 (traité de Picquigny)[1].