MondeRéel.pngACGoldicon.png
Smallwikipedialogo.png

La Grande réforme monétaire de 1696 était une tentative du gouvernement anglais sous le roi Guillaume III d'Orange-Nassau de remplacer la monnaie existante en circulation. Elle intervint peu de temps après la création de la Banque d'Angleterre en 1694 qui suscita la défiance, provoquant des décotes des billets de 11 % à 40 %. Cet événement s'inscrit dans la Crise monétaire anglaise des années 1690, provoquée par la demande du roi au Parlement anglais d'allonger les importants financements de la guerre contre la France.

Histoire

Cette période vit la montée de nombreux contrefacteurs alors que les pièces en argent contrefaites devenaient de plus en plus courantes. En conséquence, William Lowndes, le secrétaire au trésor de la Grande-Bretagne et membre de la Confrérie des Assassins demanda l'aide du directeur de la Royal Mint, Isaac Newton, par l'intermédiaire de son collègue Assassin Omar Khaled.[1]



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.