FANDOM


ACPLicon


PL Affaires galantes

Giulia était la femme de chambre de Lucrezia Borgia, et une servante des Borgia à la fin du XVe siècle.

Elle avait également au moins deux frères, l'un d'entre eux étant docteur.

Biographie

Entremetteuse

"Giulia m'a remis une liste énumérant tout ce que je dois améliorer chez moi pour m'attirer les faveurs de sa maîtresse. […]Rien ne lui échappe ! Je me dis que j'ai de la chance de l'avoir de mon côté."
– Perotto parlant de Giulia[src]

En 1498, Giulia restait auprès de Lucrezia, entre deux mariages, au couvent San Sisto où elle s'était installée.

Cela faisait longtemps que Giulia servait Lucrezia, et elle connaissait beaucoup de choses sur sa maîtresse, comme ses cadeaux ou plats préférés, ainsi que l'essentiel de ses habitudes. Elle connaissait également très bien les affaires politiques de Rome, et comprenait ainsi comment elles pourraient affecter Lucrezia.

Ces informations s'avérèrent utiles lorsqu'elle commença à aider Perotto Calderon, un messager de Rodrigo Borgia, qui s'était enamouré de Lucrezia, et avait approché Giulia pour l'aider à la séduire.

PL Plan de vol

Giulia avec Perotto

Tout au long de ses efforts pour y parvenir, Giulia fut la confidente de Perotto, lui assurant que la duchesse parlait tendrement de lui lorsqu'il n'était pas autour d'elle. À une occasion, alors que Perotto et Lucrezia dînaient ensemble, Giula prépara plusieurs des plats favoris de Lucrezia et questionna Perotto à leurs sujets.

Elle fustigeait également la coupe de cheveux et l'habillement de Perotto, ainsi que de sa façon de marcher, qu'elle trouvait similaire à celle d'un "meurtrier en fuite".

Bien que Giulia ne le savait pas à cette époque, Perotto était en fait un Assassin qui avait été envoyé pour espionner les Borgia. Elle ne semblait pas le soupçonner, mais Perotto louait son œil vif, et sa capacité à observer des détails qui échappaient même à Perotto.

Au cours d'une de leurs entrevues, Giulia insinua que Lucrezia était jalouse du temps que Perotto passait avec Giulia, ce qui fit rire les deux ; indiquant que, si des liens d'amitié existaient, une relation amoureuse entre les deux était plus qu'improbable.

La tromperie

"Giulia me demande de faire entendre raison à sa maîtresse, de la convaincre de chercher une autre mère à cet enfant. Ce serait la meilleure solution, évidemment, mais je ne puis m'y résoudre !"
– Perotto à propos des arguments de Giulia, 1498[src]

Lorsque Perotto et Lucrezia partagèrent une relation plus intime, Giulia les aida à garder leur amour secret. Cependant, lorsque Lucrezia tomba enceinte de Perotto, cela devint de plus en plus difficile.

Même à l'abri des regards, Giulia habillait la jeune femme de vêtements amples afin de cacher son ventre grossissant. Bien que Lucrezia fût persuadée de pouvoir élever l'enfant dans la sécurité du couvent, Giulia exhorta Perotto à raisonner sa compagne, et de la convaincre de trouver une autre mère pour cet enfant. Cependant, Perotto considérait l'enfant comme un lien indélébile entre elle et lui, et ne pouvait s'y résoudre.

Après l'accouchement, qui fut supervisé par le frère de Giulia, ils découvrirent que le garçon était malformé, et qu'il n'avait vraisemblablement que quelques jours à vivre. Cela dévasta les deux parents, et fit ainsi éclater leur relation au grand jour. Perotto fut passé à tabac en guise de punition, puis jeté au cachot.

Complice

"Giulia ne doit pas être impliquée. Elle restera en retrait, et quiconque la verra devra mourir."
– Perotto lors de son évasion de la prison[src]
PL La clé des champs

Giulia rendant visite à Perotto en prison

Peu après l'emprisonnement de Perotto, Giulia s'activa à le faire évader. Elle lui amena ainsi une caisse remplie d'outils de toilette de Lucrezia, contenant des limes et des épingles de différentes tailles, amenant Perotto à réaliser à quel point elle le connaissait.

Une fois que Perotto eut crocheté sa serrure, et eut tué le prisonnier voisin qui avait menacé d'appeler les gardes, Giulia mena Perotto hors du donjon. Elle attendit qu'il s'empare d'une arme et élimine les quelques gardes qui surveillaient les lieux, avant de retrouver le frère de Giulia, qui avait apporté le fils de Perotto.

Ce dernier s'absenta brièvement, avant de revenir avec un cheval volé. Afin que ni Giulia ni son frère ne soit impliqués, il leur demanda de signaler la disparition du bébé, en ayant laissé une avance confortable à Perotto.

Jurant intérieurement de récompenser la gentillesse de Giulia, Perotto s'en alla avec son fils à Agnadel.

Personnalité et caractéristiques

Giulia était une femme très observatrice et sensible. Elle connaissait très bien la politique qui se jouait autour d'elle et de la famille qu'elle servait, et était suffisamment attentive pour percer à jour Perotto, bien que celui-ci soit un maître espion au sein de la Confrérie des Assassins.

Si elle avait besoin de parler beaucoup pour extérioriser sa nervosité, et qu'elle dut se retenir de vomir après avoir vu Perotto tuer un homme, elle était cependant d'une détermination sans faille pour le libérer.

Giulia était gentille aux yeux de ses amis, ainsi qu'un brin romantique ; aidant à cacher la relation interdite entre Perotto et Lucrezia ainsi qu'à sauver leur enfant.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .

DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.*

Stream the best stories.

DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.*

Get Disney+