FANDOM


MondeRéelOriginsicon1
"[...]Nous sommes les Gabiniani et l'Égypte nous appartient ! HOURRA !"
Venator à Bayek[src]

Les Gabiniani étaient un troupe de 2000 légionnaires romains et 500 cavaliers laissés en Égypte par le général et gouverneur de Syrie Aulus Gabinius après avoir restauré le pharaon Ptolémée XII Aulète sur le trône. Les Gabiniani adoptèrent leur nouvelle patrie et devinrent presque complètement étrangers à l'armée régulière romaine.

Après la mort de Ptolémée XII en -51, les Gabiniani prirent le parti de rester dans l'empire ptolémaïque, ne voulant plus quitter une vie confortable mais commencèrent à haïr Cléopâtre pour certaines décisions prises à leur encontre et rejoignirent naturellement le parti de son jeune frère Ptolémée XIII et de ses conseillers, dont Pothinus[1]. Pothinus, secrètement un membre de l'Ordre des Anciens, reçu leur appui ainsi que de l'un de leurs chefs, Lucius Septimius et aidèrent à contraindre à l'exil Cléopâtre.

En 47 avant notre ère, les Gabiniani tentèrent d'assassiner à plusieurs reprises Cléopâtre, notamment dans un guet-apens avorté dirigé par le Gabiniani Venator.

Septimius assassina peu après Pompée qui était venu apporter son soutien à Cléopâtre et les Gabiniani massacrèrent ses troupes, puis alors que celle-ci parvint à gagner le soutient du général Jules César, ils tentèrent de l'assassiner lui aussi. Ce qui mena à la Bataille du Nil où Septimius fut vaincu par Bayek, le Medjaÿ de Cléopâtre. Mais Septimius fut épargné par César qui invoqua sa citoyenneté romaine toujours en vigueur pour être jugé à Rome.

Les Gabiniani furent dissous peu après mais Septimius échappa au jugement et réussit à manipuler César qui fut propulsé dictateur à vie à Rome en -44. Aya, l'épouse de Bayek fit le voyage cette année-là jusque dans la capitale de la République romaine et tua Septimius dans un affrontement dans le Théâtre de Pompée[2].



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .