FANDOM


AC3icon
AC3 Fort Wolcott vue ensemble

Vue d'ensemble du Fort Wolcott

Le Fort Wolcott était une place fortifiée située sur la petite île de Goat Island, près de la ville de Newport aux États-Unis et contrôlée par les Britanniques. Il changea plusieurs fois de noms au cours de l'Histoire.

Histoire

Révolution américaine

Le fort fut construit au début du XVIIIème siècle par les Espagnols. Les Britanniques l'agrandirent dans les années 1730, et le baptisèrent Fort George, d'après le Roi George II. Il fut capturé deux fois dans les années 1760 par les habitants de Rhode Island, mais ils ne le gardèrent pas longtemps.[1]

Fortwolcottéchappe

Connor s'échappe de Fort Wolcott

L'Assassin Colonial Connor Kenway s'y rendit en 1773, à la recherche d'un morceau de carte que possédait l'un des hommes du Capitaine William Kidd, et qui y fut emprisonné. Durant cette période, le fort se nommait Fort Wolcott.[1]

Connor commença par grimper vers la sentinelle. Il continua et, avec son tomahawk, s'accrocha et glissa sur une corde pour faire tyrolienne. Il passa par une salle de réunion de Templiers et traversa des dortoirs jusqu'à atteindre une forge où il récupéra le morceau. Puis l'Aquila attaqua le fort qui brûla. Connor plongea alors dans l'eau avant que le fort ne tombe entièrement en ruines[1]

Lors de la fuite de Connor, cependant, une majeure partie du fort fut détruit par l'Aquila afin de couvrir Connor grâce à l'élément de surprise.[1]

Temps Modernes

AC3MP Fort Wolcott jour

Le Fort tel qu'il est représenté à Abstergo

En 2012, le Fort Wolcott fut utilisé par la branche de divertissement d'Abstergo Industries dans son programme public utilisant la technologie de l'Animus.

Le fort ressemblait fortement à celui qui existait avant l'arrivée de Connor, bien qu'il semblait plus grand et était doté d'une cour plus spacieuse.

Note

  • Historiquement, le Fort se nommait Fort Liberty en 1773. Il ne fut rebaptisé Fort Wolcott qu'en 1798.

Galerie


  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Assassin's Creed III

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .