Assassins.pngCSbookicon.png


Faheem Al-Sayf était, en 1176, un Maître Assassin de la Confrérie du levant et le père des Assassins Malik et Kadar Al-Sayf.

Biographie

Considéré comme un faucon de guerre par Al Mualim, le Mentor de la confrérie levantine, Faheem Al-Sayf était l'un des Maîtres Assassins qui poussèrent à l'assassinat du sultan Saladin d'Égypte et de Syrie lorsque ce dernier avait envahi Masyaf en 1176. La première nuit du siège, quand Al Mualim convoqua une assemblée de ses Maîtres Assassins, Faheem fut prompt à proposer que toute l'armée sarrasine s'écroulerait avec la mort de leur chef. Mais Al Mualim considéra que les pertes auraient été trop importantes et que l'oncle de Saladin, Shihab Al'din, l'aurait aisément remplacé. Aussi décida-t-il d'attendre la nuit tombée et d'envoyer Umar Ibn-La'Ahad infiltrer le campement des Sarasins pour y déposer un message d'avertissement sur la vulnérabilité de leur campement. Les Sarasins décidèrent alors de battre en retraite et conclurent un accord de paix, à condition qu'Umar paye de sa vie le meurtre accidentel d'un général Sarasin qu'il avait tué lors de sa fuite du campement.[1]


Note

  • Faheem est un nom arabe signifiant « intelligent, sage, érudit ». Al-Sayf signifie « l'épée ».



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.