Wiki Assassin's Creed

Les wikis Assassin's Creed internationaux s'associent pour réclamer la fin de la culture toxique au sein d'Ubisoft.
→ Pour en savoir plus

EN SAVOIR PLUS

Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
Cette page concerne la bataille. Vous recherchez peut-être la mémoire du même nom.
MondeRéel.pngAC3icon.png
Smallwikipedialogo.png
"Beaucoup se demandent pourquoi nous sommes venus à l'ouest. Sur ces terres sauvages où la nature est indomptée. Il n'en sera pas toujours ainsi. Un jour, nos possessions ne nous suffiront plus. Et ce jour approche à grands pas."
– Edward Braddock à George Washington, 1755[src]

L'expédition Braddock aussi appelée la défaite de Braddock, était une bataille menée par Edward Braddock durant la Guerre de la Conquête en 1755. Cette expédition militaire visait à capturer le fort français Duquesne, afin d'étendre le territoire contrôlé par la Couronne britannique. Cependant, ces efforts se sont soldés par un désastre lorsque l'armée française, aidée par Haytham Kenway et quelques tribus d'Amérindiens, tendit une embuscade et décima les rangs britanniques, tuant Braddock au passage.

Déroulement de la bataille

Préparation

Avant l'expédition, les forces françaises et britanniques étaient en négociation pour une éventuelle trêve. Le commandant en chef de l'armée britannique dans les colonies, Edward Braddock, refusa l'offre et planifia une expédition pour vaincre les Français une bonne fois pour toutes. Prétextant que les Français ne respecteraient que temporairement le traité de paix, il élabora donc plusieurs plans pour capturer le fort Duquesne. L'un de ces plans fut volé par Haytham Kenway, qui préparait déjà son embuscade contre l'armée de Braddock.

Bataille

"Je ne tolérerai pas le doute dans mes rangs. Ni la moindre sympathie pour l'ennemi. J'ai horreur de l'insubordination."
– Braddock à ses soldats

En juillet 1755, Braddock commença la marche vers le fort avec près de 2 000 hommes et une quantité considérable d'armes. Pour essayer de maintenir l'effet de surprise, Braddock fit marcher ses hommes à travers l'épaisse forêt, pensant qu'ils seraient à l'abri, ne sachant pas que les Français attendaient à l'intérieur.

Haytham menaçant Braddock

Le groupe d'Haytham Kenway accompagné d'indigènes arriva vers les troupes de Braddock pour tendre leur embuscade, au cours de laquelle Haytham vola la tenue d'un soldat afin de se rapprocher discrètement de Braddock. Quand il eut Braddock à portée de tir, un petit régiment français déclencha l'embuscade, suivi des collaborateurs autochtones.

Kaniehtí:io maintenant Washington au sol

Braddock en profita pour s'enfuir, et George Washington qui vit son ami en danger, tua le cheval d'Haytham afin de le ralentir. Malgré tout, Kaniehtí:io réussit à maitriser Washington à terre, pendant qu'Haytham partit rattraper Braddock qui courrait toujours. Pendant ce temps, les troupes françaises bien mieux préparées et organisées mirent fin à l'expédition, après avoir infligé des coups dévastateurs aux effectifs britanniques, faisant fuir le reste de leur troupes.

Conséquences

À la suite de l'expédition, une grande partie des forces de Braddock furent décimées au cours de la bataille, et Haytham Kenway mit fin aux jours de Edward Braddock.

Galerie


Advertisement