Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
Eruditoicon.pngACBicon.pngACRicon.pngAC3icon.pngACLicon.pngAC4icon.pngACPLicon.pngACbulleicon.pngACODicon.png
"Malgré le perfectionnement de notre sécurité informatique, une menace appelée Erudito a réussi à pirater notre système à plusieurs reprises. Cet incident a provoqué l’interruption du Project Legacy."
Abstergo Industries[src]

Erudito est un collectif de pirates informatiques doués, qui ont lancé plusieurs attaques contre différents systèmes informatiques de la société Abstergo Industries, notamment contre le projet communautaire publique Projet Héritage[1].

En 2016, le groupe de hackers était de retour aux affaires, même si leurs motivations restaient inconnues. Erudito est dirigé par Florencia, la grand-mère de l'Assassin Charlotte de la Cruz[2].

Histoire

Premiers piratages

Erudito a causé du tort aux Templiers à plusieurs reprises entre 2010 et 2011. Sa première cible fut la société Abstergo, mais le premier hack ne fut pas un succès, Abstergo ayant efficacement, selon eux, empêché l'intrusion dans leur système.[1]

En septembre 2012, Erudito a piraté la console Animus, en écrivant de fausses histoires publiées dans le « Services Information Abstergo » et envoyées par mail aux employés du groupe.[1] Ces histoires comprenaient des rapports de la population africaine presque anéantie par l'épidémie de L-11, des immigrands américains tentant d'entrer illégalement au Mexique, ou encore la disparition du dernier studio de cinéma américain en raison de l'essor des jeux vidéo et du piratage rampant.[3]

Sabotage du Projet Héritage

Dans le but d'éduquer et de protéger les agents participant au programme de balayage de données séquentielles (BDS ou DDS)[4] d'Abstergo, appelé Projet Héritage, Erudito pirata le BDS et commença à communiquer avec ses utilisateurs par e-mail ou dans les enregistrements des mémoires génétiques. Grâce à cela, Erudito rendit accessible aux personnes concernées plusieurs mémoires précédemment bloquées par Abstergo, dont la plupart contenaient des informations précieuses sur les Assassins ou sur des fragments d'Éden comme le Suaire.

La plupart des e-mails qu'Erudito adressait aux agents d'Abstergo les mettaient en garde contre leur négligence, le fait d'attirer l'attention sur eux en agissant de manière trop confiante ou de se plier aux désirs d'Abstergo. Dans l'un de ces e-mails, Erudito dissuadait les participants de soumettre leurs généalogies à Abstergo, ce qui risquait d'entraîner une exploitation ultérieure de leurs mémoires dans le cadre du programme BDS.[1]

Au fil du temps, l'interférence d'Erudito fut détectée par Abstergo et une enquête par e-mail (dont l'objet était "INTRUS") fut envoyée à tous les participants au programme DDS, leur demandant ce qu'ils savaient d'Erudito. Tout agent qui feignait l'ignorance recevait un e-mail d'Erudito avec simplement marqué « :) ». En revanche, ceux qui proposaient de soumettre un rapport complet sur Erudito recevaient un message d'Abstergo indiquant : « Si nous pouvons le traquer et le suivre à la trace, nous pourrons commencer à bloquer ses accès au DDS et poursuivre notre travail sans autre interruption. » Ce message fut si tôt suivi par un e-mail d'Erudito, qui disait : « Tu m'as balancé ? Ça craint. Mais ça n'a pas vraiment d'importance... de toute façon je suis à des années-lumière de ces imbéciles. On dirait que je vais devoir travailler encore plus dur pour vous ouvrir les yeux... n'est-ce pas ? ».[1]

En novembre et décembre 2010, Erudito publia des conversations téléphoniques entre le chef de projet du projet Héritage, Anson Peake, et son patron. Le lundi 4 juillet 2011, Erudito pirata la page principale du DDS et remplaça le logo d'Abstergo en une version rouge et inversée. Erudito partagea dans le même temps un lien vers des fichiers .rar contenant les mémoires de la « Science Divine » qui mentionnaient explicitement la présence de la Première Civilisation au grand public.[1]

Leur ingérence conduisit finalement Abstergo à mettre un terme au projet, qui possédait trop de failles de sécurité. Peu de temps après, Abstergo annonça la disparition de Anson Peake et demanda aux recrues du "Projet Legacy" de l'informer si le fugitif tentait d'entrer en contact avec eux.[1]

De plus, Erudito s'immisça également dans la chaîne de production des sweat-shirts Abstergo en ajoutant un code binaire « 01001100 01001111 01000111 01001001 01001110 » signifiant « LOGIN ». Les acheteurs ont pu en parallèle reçevoir un e-mail d'Erudito contenant la phrase « C'est incroyable comme quelques clics peuvent faire dérailler toute une chaîne de production. C'est l'heure du puzzle, les gens. Que le piratage commence__-_-__ » et le mot de passe « PFRDVJ5aLLg ». Outre le fait que le mot de passe correspondait à la fin de l'adresse URL d'une vidéo promotionnelle d'Abstergo sur le projet héritage[5], il permettait de se connecter au site internet abstergoindustries.com et d'accéder à des e-mails confidentiels de niveau Alpha 1.[1]

Soutien à Desmond

Message d'Erudito à Desmond

C'est ce groupe qui a fourni à Desmond Miles, le 22 septembre 2012, les mots de passe de Shaun Hastings (GuyFawkes23), Rebecca Crane (Snowmass84) et Lucy Stillman (Juno57) sur le réseau de messagerie Héphaïstos des Assassins. Desmond a donc pu « rester informé » de ce qui se passait dans son dos... Erudito peut donc être considéré comme un allié de Desmond Miles, mais pas forcément de tous les Assassins[6].

La vérité sur Aveline

"Les dirigeants d'Abstergo croient qu'il suffit de rajouter "Entertainment" derrière le nom de leur entreprise pour que tu cesses de chercher la VÉRITÉ. Je pense qu'ils se trompent, c'est pourquoi j'ai PIRATÉ leur système afin d'y rétablir la vérité."
– Erudito.[src]

Lorsqu'Abstergo commença à vendre la technologie Animus à une échelle publique en tant que produit de divertissement, Erudito pirata les comptes des joueurs pour leur révéler la vérité sur Aveline de Grandpré. La société avait en effet édité ses mémoires et l'avait dépeinte comme une traîtresse à la cause des Assassins. Erudito permit donc de rétablir la vérité dans le produit, à la condition que le joueur trouve des civils surnommés « Citizen E ».[7]

Piratage du jeu Animus

Après avoir implémenté la fonction d'utilisation de crédits au sein du programme d'entraînement Animus, Abstergo décida de réutiliser ce concept dans le cadre de son expérience vidéoludique grand public Animus. Erudito profita alors de cette opportunité pour pirater les serveurs du jeu et sa base de donnée, permettant ainsi à tout utilisateur de visualiser, en plus des informations fournies par Abstergo, d'autres éléments insérés par le groupe de hackers. Ainsi, les données biographiques concernant les personnages, les vidéos, ou certains emails, ont été modifiés dans le but de révéler les pensées et les intentions "réelles", selon Erudito, d'Abstergo.

Outre le fait que l'accès à ces informations cachées s'effectue par la réalisation de certaines actions dans le jeu, débloquant alors le hack correspondant, le groupe a également développé et inséré ses propres crédits. Là où les crédits Abstergo se gagnaient en multipliant les sessions de jeu, ces derniers peuvent être obtenus en contournant le système, grâce à un paiement direct auprès de Erudito. Ils permettent à l'utilisateur de débloquer plus rapidement et facilement les récompenses de simulation prévues par Abstergo, tandis que ce financement offre à Erudito les moyens nécessaires à leurs projets[8][9][10].

Arrestation

"Les conspirationnistes vont s'en donner à cœur joie. Qui a mis ça là ? A qui ça peut profiter de se donner tant de mal ?"
– anonymish_82 à defact0r.[src]

Entre octobre 2013 et 2014, à une date inconnue, un historique de chat fut accessible via la nouvelle itération du jeu Animus d'Abstergo Entertainment. Celui-ci révéla une conversation entre deux membres de Erudito, anonymish_82 et defact0r, s'interrogeant sur la présence du visage de Junon dans une vidéo promotionnelle d'Animus, de son origine et des intentions de cette dernière. Ils notèrent par ailleurs la présence renouvelée de crédits Erudito, malgré leur non-intervention. Ils supposèrent finalement que cela soit dû au système lui-même, comme si le virus qu'ils avaient implanté s'auto-programmait[10].

Erudito entra alors en contact avec Philipa Tran, personnel de sécurité travaillant chez Abstergo Entertainment, pour les informer qu'ils n'étaient pas derrière cette apparition de Junon. Plus tard, Laetitia England, Templier de haut rang, parla à son supérieur de ces événements et ce dernier envisagea de recruter leur source qui faisait partie d'Erudito[10].

Le 29 novembre 2013, quinze membres présumés d'Erudito furent arrêtés par le FBI et le SCRS avec l'aide d'Abstergo et de Laetitia England, et accusés d'avoir supprimé plus de 10 millions de dollars de plusieurs comptes bancaires[10] En 2015, Shaun Hastings, hacker et Asssassin, avait remarqué une diminution des activités d'Erudito[11].

Rencontre avec Charlotte

En 2016, l'Assassin Charlotte de la Cruz tenta de rencontrer Erudito sous les instructions de Consus. En essayant de joindre Erudito par internet, Charlotte découvrit un lieu de rencontre caché derrière un mot de passe lié à son ancêtre inca, Quila. Après avoir revécu ses mémoires génétiques grâce à l'Animus, Charlotte obtint le lieu de la réunion d'Erudito et découvrit que sa grand-mère, Florencia, était derrière tout ça.[12]

Une réunion des dirigeants d'Erudito fut ainsi convoquée. Consus faisait l'objet d'une vénération particulière d'Erudito, et le fait que Charlotte ait entendu sa voix les intriguait beaucoup. Quelques semaines plus tard, Florencia exposa son plan à Charlotte, à savoir utiliser la connexion déjà établie entre Charlotte et Consus pour en savoir plus sur les Isus et combattre les pions de Junon au sein des Templiers. Elle fut toutefois contrainte d'organiser une visioconférence avec les autres membres du collectif quand Dewalt demanda un vote de non-confiance, estimant que sortir de l'ombre n'était pas la façon habituelle de procéder d'Erudito. Elle était sur le point d'être démise de ses fonctions quand Charlotte leur parla.[12]

Florencia parvint toutefois à les convaincre de rester unis, car si la Confrérie et Erudito se fragmentaient et restaient seuls pour combattre Abstergo et les Templiers, sans jamais évoluer, les deux groupes finiraient par être annihilés. Malgré la réticence de Galina Voronina, qui trouvait que Charlotte manquait clairement d'autorité, le groupe finit par voter en faveur de Florencia, et l'alliance avec la Confrérie fut acceptée par les membres du groupe, du moins temporairement le temps que Charlotte fasse ses preuves en contactant de nouveau Consus. Ce pacte était aussi censé être une sorte de test, afin de voir si les deux organisations pouvaient travailler ensemble et, pourquoi pas, fusionner à l'avenir. La petite-fille de Florencia et Kody aideraient Erudito à contacter Consus à travers l'Animus, tandis que le collectif aiderait Galina à localiser et traquer Joseph Laurier.[12]

Coopération avec les Assassins

La coopération fut finalement un succès : Charlotte découvrit un nouveau message de Consus et Galina retrouva Laurier avec deux autres membres d'Erudito, My'shell et Sheed. Cependant, Guernica Moneo, un autre membre d'Erudito, souhaita passer un scanner à Charlotte après qu'elle eut avoué que le Templier Ortega Sanchez lui avait injecté quelque chose. Mais cela fut trop tard et la base d'Erudito fut détruite après que les derniers membres d'Erudito et les Assassins puissent s'enfuir.[12]

En 2017, des agents d'Erudito travaillèrent avec Guernica Moneo, qui assista Charlotte et d'autres Assassins durant une mission à Hong Kong.


  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Assassin's Creed: Project Legacy
  2. Assassin's Creed Tome 2: Soleil couchant
  3. Assassin's Creed
  4. (Le DDS Data Dump Scanner qui constitue la base même du Project Legacy se matérialise dans la réalité sous la forme des réseaux sociaux que sont Facebook et Twitter : Facebook puisque le Project Legacy n'est autre qu'un "jeu" disponible sur cette plateforme, Twitter car le DDS y a une page dédiée: @datadumpscanner)
  5. Vidéo promotionnelle "Season's Greetings from Abstergo and Project Legacy"
  6. Assassin's Creed: Brotherhood
  7. Assassin's Creed III: Liberation
  8. Assassin's Creed: Revelations
  9. Assassin's Creed III
  10. 10,0 10,1 10,2 et 10,3 Assassin's Creed IV: Black Flag
  11. Assassin's Creed: Syndicate
  12. 12,0 12,1 12,2 et 12,3 Assassin's Creed: Assassins

Advertisement