FANDOM


ACSicon


"Moi, Ed Bayley, je suis le seul à construire des omnibus dans cette ville, et ils veulent que je travaille pour eux. Je connais des gens, des gens bien, qui veulent fonder une société de transport unifiée. Une entreprise où tout le monde aura sa place. Comment disent-ils, en Amérique ? "Pour le peuple, par le peuple"... C'est l'objectif de la London General Omnibus Company."
– Bayley expliquant ses objectifs, 1868[src]

Edward Hodson Bayley (1841 – 1938) était un homme d'affaires, fabricant d'omnibus à Londres et homme politique anglais.

Biographie

Edward Hodson Bayley ne fut pas une figure du transport aussi flamboyante que Brunel, Crawford Starrick ou d'autres magnats de l'époque victorienne. Le peu d'informations le concernant provient de registres et de transcriptions. Fils d'un révérend, il fut élevé en Angleterre, en France et en Allemagne avant de s'établir à Southwark. Il y fonda son entreprise de fabrication de voitures, EH Bayley & Co., et épousa une Américaine du nom de Josephine Simon. Ils eurent trois enfants.

Selon les archives, Bayley déposa en 1866 un brevet pour une carriole de distribution d'eau ou de purin.

En 1868, inspiré par ce qui se faisait en Amérique, Bayley eut l'idée d'unifier la majorité des compagnies d'omnibus de Londres au sein de la London General Omnibus Company. Cependant, il vit ses plans être contrecarrer par les Templiers.

Bayley, seul fabricant d'omnibus de Londres, fut harcelé par les Blighters, une bande affiliée aux Templiers, quand les deux entreprises qu'ils détenaient, Attaway Transport et la Millner Company s'effondrèrent. Ces derniers poursuivirent sa calèche, mais Bayley fut sauvé par l'Assassin Evie Frye. Ensemble, ils se rendirent sur l'ancien lieu de production d'Attaway Transport, et Evie déroba l'acte pour le rendre à Bayley, assurant ainsi la protection de sa famille.

Bayley présenta ensuite Evie aux fondateurs de la London General Omnibus Company et lui assura qu'ils commenceraient prochainement à approvisionner Londres en omnibus.

Vers la fin de sa vie, Bayley rejoignit le parti libéral et siégea au conseil d'administration de plusieurs sociétés de transport, dont la West Metropolitan Tramways Company et la London Road Car Company.

Bayley fut élu à la Chambre des communes en 1892 mais perdit son siège trois ans plus tard. Il vécut une retraite paisible et mourut dans son sommeil à l'âge de 96 ans.

Notes

  • Dans Assassin's Creed: Underworld, le nom de Bayley est cité dans un rapport mentionnant les Templiers connus à Londres, bien que rien ne mentionne son appartenance à l'Ordre dans le jeu.
  • Une entrée de base de données fut écrite sur Bayley mais retirée de la version finale du jeu. Elle peut toujours être trouvée dans les fichiers internes du jeu.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .

DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.*

Stream the best stories.

DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.*

Get Disney+