Wiki Assassin's Creed

Les wikis Assassin's Creed internationaux s'associent pour réclamer la fin de la culture toxique au sein d'Ubisoft.
→ Pour en savoir plus

EN SAVOIR PLUS

Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
Assassins.pngACRebicon.png
"Je vous maudits tous, les Assassins comme Ramírez ! Je suis mon propre maître, dorénavant ! J'apporterai moi-même cet objet à Torquemada et garderai la récompense pour moi seul ! Brûlez tous en enfer ! Je vous regarderai vous entre-déchirer et je vous survivrai tous !"
– Diego de Alvarado après sa trahison de Gustavo Ramírez, 1492.[src]


Diego de Alvarado était un membre de la branche espagnole de la Confrérie des Assassins et le chef de Bureau du nord de l'Espagne, à Burgos, pendant l'Inquisition espagnole.

Biographie

À la fin du XVe siècle, Diego fut chargé de diriger un bureau dans le nord de l'Espagne, à Burgos, dont la plupart des Assassins espagnols, y compris Aguilar de Nerha, n'étaient pas familiers.[1]

Après la chute de Grenade et la récupération de la Pomme d’Éden par Aguilar en 1492, le Mentor devait prendre contact avec Diego pour obtenir des informations sur les intentions du Templier Gustavo Ramírez, que les Assassins savaient être dans le nord de l'Espagne. Cependant, lors d'une mission d'espionnage, Diego avait été capturé par les forces de l'Inquisition, qui le torturèrent pour obtenir des informations sur les projets de la Confrérie.[1] Mais peu avant que les Assassins espagnols ne le libèrent, Ramírez réussit à convaincre Diego de soutenir l'Inquisition et de travailler à la place comme agent double pour les Templiers.[2]

Lorsque les Assassins le délivrèrent, Diego maintint sa façade en tant que membre de la Confrérie et dirigea Aguilar et les Assassins vers le lieutenant Chacon à Sahagún pour obtenir des informations sur le dernier morceau d'un Bâton d'Éden brisé en trois que l'Inquisiteur Ramírez recherchait.[1][3]

Les Assassins espagnols suivirent la piste des lieutenants de Ramírez et apprirent que des moines originaires d'un monastère des Asturies détenaient une relique qui pouvait être la partie du Bâton manquante, or Gustavo les avaient fait emprisonnés.[4] Alvarado et les Assassins délivrèrent leur abbé qui révéla que l'artefact se trouvait dans le château de Sobroso.[5] Alvarado en informa son maître, se rendit sur place et récupéra le Fragment d'Éden. Toutefois, les Assassins arrivèrent à temps pour être témoins de la trahison de Diego. Avant de pouvoir affronter Diego, ils furent arrêtés par del Salto, l'un des lieutenants de Ramírez.[2]

Diego retrouva Ramirez dans la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, mais avant qu'Alvarado ne remette le morceau du Bâton, les Assassins firent irruption dans la salle. L'ancien membre de la Confrérie choisit ce moment pour dévoiler ses intentions, tua Ramírez et prit la fuite avec l'artefact dans l'espoir de le remettre à Torquemada.[6] Il se dirigea ensuite vers Salamanque et son université, où le deuxième morceau du Bâton avait été mis en sureté par la Confrérie. Se faisant alors passer pour l'un des leurs, Diego n'eut pas de peine pour le récupérer.[7]

Se sachant traqué par ses anciens frères, Diego tendit une embuscade à ses poursuivants dans des ruines situées entre Salamanque et Avila, mais pas avant d'avoir remis les morceaux du Bâton d'Éden qu'il détenait à Torquemada. Mais Alvarado fut pris à son propre piège, l'embuscade échoua et il connut sa fin dans les ruines.[8]


  1. 1,0 1,1 et 1,2 Assassin's Creed: Rebellion - Le sauvetage d'un allié du nord
  2. 2,0 et 2,1 Assassin's Creed: Rebellion - Surprise à Sobroso
  3. Assassin's Creed: Rebellion - Action discrète à Sahagun
  4. Assassin's Creed: Rebellion - La piste de Leon
  5. Assassin's Creed: Rebellion - La libération de l'abbé
  6. Assassin's Creed: Rebellion - La trahison d'un frère
  7. Assassin's Creed: Rebellion - Éducation supérieure
  8. Assassin's Creed: Rebellion - Des pièces d'argent

Advertisement