FANDOM


ACBicon


Des lendemains qui déchantent est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Une courtisane pensait avoir été empoisonnée lors d'une soirée à laquelle avaient assisté des ambassadeurs bavarois. Elle demanda expressément à Ezio de la suivre jusqu'à ces derniers.

Dialogue

  • Courtisane: Ezio, j'ai passé la soirée avec des ambassadeurs bavarois. Je pense qu'ils m'ont... empoisonnée. Mais comment ? Nous avons tous bu dans la même coupe ! Je ne me rappelle pas de ce qui s'est passé ensuite. Viens. Nous devons les trouver.

Ezio suivit la courtisane jusqu'au premier ambassadeur.

  • Courtisane: Lui ! Il était là !
  • Ambassadeur 1: Qui est-ce que tu montres du doigt, puttana ?

Ezio corrigea l'ambassadeur.

  • Courtisane: Attends... était-ce bien lui ? Son visage m'est familier, mais... peu importe. Viens, j'en trouverai un autre.

Ezio suivit la courtisane jusqu'au deuxième ambassadeur.

  • Courtisane: Toi ! Tu m'as empoisonnée !
  • Ambassadeur 2: Quoi ?

Ezio corrigea l'ambassadeur.

  • Courtisane: Je me souviens de son nom. Gisbert. Ou peut-être Georg ? Suis-moi.

Ezio suivit la courtisane jusqu'au dernier ambassadeur.

  • Courtisane: C'est lui ! Attrape-le.
  • Ambassadeur 3: Qu'est-ce donc que cela ?

Ezio corrigea le dernier ambassadeur et ses deux compères avant de s'adresser à nouveau à la courtisane.

  • Courtisane: Grazie, Ezio. Je suis sûre qu'au moins deux d'entre eux étaient là hier soir.
  • Ezio: Buona fortuna. Et... ne prenez plus de vin, Madonna.

Conséquences

Ezio corrigea les ambassadeurs.

Galerie


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .