FANDOM


AssassinsAC2iconACBiconOriginsicon1ACODicon
Smallwikipedialogo



Cet article concerne l'Assassin. À ne pas confondre avec le roi perse Darius Ier.

Artaban l'Hyrcanien dit Darius, fut le meurtrier du tyran Xerxès Ier de Perse.

Partisan de la liberté, il est considéré comme l'un des tout premiers proto-Assassins, actif plusieurs siècles avant la création de la Confrérie. L'assassinat du tyran de Perse constitua le premier usage connu de la Lame secrète, dont il fut probablement l'inventeur, et qui devint l'arme iconique de la Confrérie des Assassins.

Biographie

Régine de Xerxès

Pendant le Ve siècle avant J.C., l'Ordre des Anciens soutint le règne et les conquêtes des rois Achéménides Darius Ier puis de son fils Xerxès. S'opposant à la tyrannie qu'exerçait Xerxès sur son peuple, Darius assassina le roi avec une lame secrète en août -465, dans ce qui fut constitué comme le premier usage de cette arme[1].

Après la mort du roi Xerxès, son fils Artaxerxès monta sur le trône de l'Empire Perse, Darius craignait que ce dernier soit lui aussi un pantin de l'Ordre, il décida de planifiait son assassinat, Néanmoins Amorges s’opposait à cette Assassinat et rejoignit l'Ordre des Anciens afin d'empêcher le meute d'Artaxerxès.

Darius se vit obligé d'affronter Amorges qui appela les gardes. Il fut dès lors considéré comme un traître et contraint de fuir la Perse avec sa famille alors que l'Ordre le pourchassait. Par chance, une deuxième chance d'assassiner Artaxerxés se présenta à lui, grâce au frère du roi Hystaspès. Darius empoisonna le jeune roi, mais sa cible survécut en perdant la vue. Bien des années plus tard Artaxerxès a ensuite raconté comment Darius avait réussi à échapper à la Perse.

Rencontre avec le Misthios

Darius engendra plusieurs enfants, dont une fille Niima et un fils Natakas Vers 422 avant notre ère, Darius et Natakas se cachèrent en Macédoine, tout deux rencontrèrent Kassandra, lorsque elles-mêmes fut entraînée dans un conflit avec l'Ordre des Anciens.

Héritage

En -48, sa lame secrète tomba dans les mains de la reine Cléopâtre d'Égypte qui l'offrit à sa protectrice, Aya. Elle la confia à son tour à son mari Bayek, et une fois que les deux époux eurent fondés les Assassins, elle devint l'arme iconique de leur organisation[2], toujours utilisée des siècles et des siècles plus tard[1].

À la Renaissance, un tombeau dédié à Darius se trouvait dans la basilique Santa Maria Novella, à Florence, où se trouvait un sarcophage comportant un Sceau des Assassins qui permettait l'accès à l'armure cachée d'Altaïr Ibn-La'Ahad. En 1478, ce sarcophage fut ouvert par Ezio Auditore, qui emporta le Sceau et obtint plus tard l'armure[1].

Une statue de Darius fut également érigée dans une crypte située sous la Villa Auditore, à Monteriggioni[1].

Notes

  • Contrairement à beaucoup d'Assassins, il portait sa lame secrète à la main droite.

Galerie


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .