FANDOM


AC2icon


Courrier recommandé est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Après passé la nuit chez Cristina Vespucci, et avoir été chassé de sa maison, Ezio rentra chez luison père le chargea d'une nouvelle mission.

Dialogue

Suite à l'incident chez les Vespucci, Ezio rentra au Palazzo Auditore et croisa son père à l'entrée.

  • Ezio: Je vous salue, père.
  • Giovanni: Viens avec moi.
  • Ezio: Qu'y a-t-il ?
  • Giovanni: Me croirais-tu aveugle et sourd, mon fils ? Je sais que tu t'es battu avec Vieri de' Pazzi, hier soir. Et qu'ensuite tu as rendu une petite visite à Cristina ! Ton comportement est inacceptable ! Tu... Tu...

Le ton sévère de Giovanni céda la place à la joie.

  • Giovanni: Tu me rappelles moi quand j'avais ton âge, mon garçon ! J'ose espérer que ces mésaventures ne vont pas t'empêcher de travailler...
  • Ezio: Non, père. Je vous en donne ma parole.

Giovanni mena Ezio dans son bureau.

  • Giovanni: J'ai ici plusieurs documents qui sont destinés à Lorenzo de' Medici et tu vas... tu vas devoir les lui remettre.
  • Ezio: Avec plaisir, père.
  • Giovanni: Reviens me voir quand ce sera fait.

Ezio s'en alla livrer la lettre, et fut accueilli par Boetio, le serviteur de Lorenzo.

  • Boetio: Ah ! Ezio ! Mes respects ! Vous allez bien ?
  • Ezio: Comme toujours. J'ai une lettre pour Messer Lorenzo.
  • Boetio: Je la lui remettrai dès son retour.
  • Ezio: Son retour ?
  • Boetio: Ils sont partis à la Villa Careggi. Et il ne reviendront probablement pas avant demain.
  • Ezio: J'en informerai mon père.

Ezio rentra chez lui, et trouva son frère Federico dans le patio du Palazzo.

  • Federico: Pas trop dur, petit frère ?
  • Ezio: Bischero !

À travers la porte, Ezio entendit un homme parler à son père.

  • Uberto: ... Tu n'as aucune raison de t'inquiéter, Giovanni. Francesco de' Pazzi est en prison. La menace est écartée.

Ezio poussa la porte.

  • Giovanni: Ah ! Voilà mon fils. Tu te souviens de mon ami, Uberto ?
  • Ezio: Mes respects, Gonfaloniere Alberti.
  • Uberto: Content de te voir, jeune homme.
  • Giovanni: Alors ? As-tu remis le message ?
  • Ezio: Oui, père. Mais Lorenzo n'était plus en ville.
  • Giovanni: Hmm. Je n'avais pas du tout prévu cela...
  • Uberto: Quelle importance ? Il te suffit d'attendre un jour ou deux.

Giovanni se tourna vers Ezio.

  • Giovanni: Ezio, je crois que ta mère et ta sœur te cherchent. J'aurai besoin de toi plus tard, mais maintenant, vois ce que tu peux faire pour elles.
  • Ezio: Vous êtes sûr ?
  • Giovanni: Oui. Merci, maintenant tu peux nous laisser...

Conséquences

Ezio apprit que Lorenzo et sa famille n'étaient pas à Florence pour encore un jour ou deux. Il fit connaissance avec Uberto Alberti, le Gonfalonier de Florence, duquel il apprit que Francesco de' Pazzi était toujours incarcéré.

Galerie


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Stream the best stories.

Fandom may earn an affiliate commission on sales made from links on this page.

Get Disney+