ACODicon.png
Smallwikipedialogo.png
"Les marches qui mènent au Parthénon sont nombreuses et bâties sur des cadavres."
– Cléon[src]

Cléon était un général athénien lors de la Guerre du Péloponnèse. C'était aussi le Sage de la Ligue de Delos, une branche du Culte de Kosmos, et le supérieur de Rhexenor. Il fut tué par la Misthios Kassandra.

Cléon s'enrichit dans l'anonymat jusqu'à ce que Kosmos l'appelle à lui : Périclès refusait de partir en guerre, et la paix ne rapportait rien à personne. Le Culte ordonna à Cléon d'attiser les foules et de contraindre Périclès à combattre. Malgré tous les efforts qu'il déploya, Cléon échoua. En désespoir de cause, il prit les choses à bras le corps et entama sa brutale et sanglante ascension vers le pouvoir.

Biographie

Opposition à Périclès

Pendant la guerre du Péloponnèse, Cléon était connu comme étant un fervent opposant à Périclès, s'opposant au fait que ce dernier veuille éviter à tout prix la guerre plutôt que d'affronter les Spartiates au combat, qui s'approchaient dangereusement de la ville. L'appartenance de Cléon au Culte de Kosmos l'aida également dans sa position et augmenta son influence.[1] En 431 AEC, Périclès et lui se réunirent au Pnyx pour débattre de leurs stratégies respectives et d'obtenir le soutien de la foule. Malgré les discours de Périclès, Cléon réussit finalement à gagner les faveurs de la foule.[2]

Après le débat, Cléon rencontra et obtint l'avis de la misthios Kassandra, qui de son côté vint à la rencontre de Périclès, en suivant les conseils d'Hérodote.[2] Cléon demanda à Kassandra qu'elle lui fasse plusieurs tâches afin de renforcer les défenses d'Athènes : détruire plusieurs camps spartiates à l'extérieur de la ville,[3] secourir un de ses agents[4] et escorter ledit agent en lieu sûr.[5]

Les tensions continuèrent de s'intensifier entre Périclès et Cléon, mais en 429 AEC, Cléon eut la faveur des Athéniens. Cette année-là, la peste dévasta une grande partie de la ville et Périclès ne tarda pas à le contracter également. Cléon saisit l'occasion pour s'attirer le soutien de la foule afin de retourner la population contre Périclès.[6]

En 424 AEC, sur la suggestion du fantôme de Kosmos, Cléon se mit à punir les citoyens de Mytilène, qui se révoltaient auparavant contre Athènes et la Ligue de Delos. Il le fit en ordonnant l'exécution de milliers de Mytiléniens.[7]

Plus tard cette année-là, Cléon fut publiquement raillé dans des pièces mises en scène par Aristophane. Constatant qu'un de ses acteurs. Thespis, était amoureux d'une fille, Cléon ordonna à Rhexenor de la forcer de retarder ou d'arrêter la production de la pièce.[8]

Bataille d'Amphipolis et décès

Vers 422 AEC, Cléon fut déployé en Macédoine pour attaquer Amphipolis, une ville occupée par les Spartiates, dirigés par Brasidas. Pendant la bataille, il tira une flèche dans le dos de Deimos avant de s'enfuir. Il fut finalement confronté à Kassandra, mais après sa défaite au combat, Cléon la supplia pour qu'elle l'épargne mais cette tentative fut vaine et ce dernier fut noyé par la mercenaire.[9]

Le tourment d'Hadès

Dans une simulation créée par l'Isu Aletheia, Cléon fut emmené en Enfer, où il fut accueilli par les chiens appartenant au souverain du royaume. Cléon fut finalement traîné par les chiens lorsque Kassandra venait tout juste d'arriver.[10]

Note

  • Cléon est un nom grec dérivé du mot κλεος (kleos), qui signifie "gloire".

Notes

Lettre à Brison

B.,
On a pu entendre tes geignements aux mains de la brute qu'est M. Sang-rouge aux quatre coins de notre sanctuaire… Conserve en toi cette souffrance. Souviens-t'en. Laisse-la croître. Dans ma contrée, la rébellion fermente. Je veux que tu combattes à mes côtés, un jour, et que tu infliges à chacun de ces rebelles la douleur que tu as ressentie. Ou pire. Lorsque nous imposerons enfin nos projets à Athènes, personne n'osera s'opposer à nous. La démocratie mourra et je régnerai de nouveau.
Gloire à la ligue.
P.

Note du Sage à Rhexenor

Rhexenor,
Ton incompétence a assez duré : occupe-toi d'Aristophane ou je lui tranche moi-même la tête et la tienne suivra de peu. Il se moque de moi dans ses pièces. Moi ! Au moment où il importe que les foules aient peur de Sparte et où il faut attiser leur colère, il écrit des comédies. Il fait pleurer de rire les crétins. Je vais t'aider une dernière fois : je sais que l'un des acteurs d'Aristophane est amoureux fou d'une fille qu'il appelle sa muse. Trouve-la.
Gloire à la ligue.
C.

Note du Sage à Kodros

Kodros,
J'ai prêté attention à tes méthodes de recrutement, et je dois dire qu'elles me paraissent excellentes. Les champions de l'arène ne coûtent pas cher, cela distrait les foules à l'aide d'un divertissement sanguinaire et leurs héros deviennent aussi les nôtres. À notre époque, la voix du peuple peut défaire un dirigeant. Faire croire aux foules que l'on est comme elles permet de gagner l'appui de tous ces idiots.
Gloire à la ligue.
C.

Note du Sage à Iobatès

Iobatès,
Nos effectifs augmentent, les meilleurs guerriers rejoignent notre cause, et je crois que je dois t'en remercier. Ils n'adhèrent peut-être pas tous à la foi, mais je préfère de toute manière des soldats motivés par des plaisirs simples comme l'argent et le statut. Dans un monde de chaos où les libres penseurs et les artistes sont traités comme des rois, je n'ai pas besoin de soldats qui pensent par eux-mêmes. Ceux qui le font meurent.
Gloire à la ligue.
C.


  1. Assassin's Creed: OdysseyCulte de Kosmos : Cléon
  2. 2,0 et 2,1 Assassin's Creed: OdysseyBienvenue à Athènes
  3. Assassin's Creed: OdysseyPour le peuple
  4. Assassin's Creed: OdysseyNe jamais s'arrêter
  5. Assassin's Creed: OdysseyLa libératrice
  6. Assassin's Creed: OdysseyAbandon divin
  7. Assassin's Creed: Odyssey – Murmure du Fantôme à Cléon
  8. Assassin's Creed: OdysseyAbandon divin
  9. Assassin's Creed: OdysseyNous nous soulèverons
  10. Assassin's Creed: OdysseyLe sort de l'Atlantide : Le Tourment d'HadèsLes gardes déchus des Enfers

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .