Wiki Assassin's Creed

Les wikis Assassin's Creed internationaux s'associent pour réclamer la fin de la culture toxique au sein d'Ubisoft.
→ Pour en savoir plus

EN SAVOIR PLUS

Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
MondeRéel.pngACRicon.pngACUicon.png
Smallwikipedialogo.png

Le Pape Clément V (c. 1264 – 20 avril 1314), né Bertrand de Got, fut Pape de 1305 jusqu'à sa mort en 1314. Il a collaboré avec le roi Philippe IV de France pour dissoudre l'Ordre des Templiers, après les avoir accusés d'hérésie.

Biographie

Pion des Assassins et de Philippe IV de France, Clément arriva au pouvoir après que Benoît XI eut été empoisonné par l'Assassin Mentor Guillaume de Nogaret. Sous l'influence de Nogaret et des Assassins, Philippe et Clément collaborèrent pour dissoudre l'Ordre des Templiers après les avoir faussement accusés d'hérésie et de blasphème.[1]

En 1308 cependant, Clément rédigea un document qui absolvait le Grand Maître des Templiers Jacques de Molay de toutes charges. Afin de s'assurer que leur plan de destruction des Templiers se poursuive, les Assassins volèrent le parchemin, qui ne fut redécouvert qu'en 2001 par des chercheurs.[1]

Le pape Clément V et le roi Philippe assistant à l'exécution de Jacques de Molay

En 1312, Clément dissout officiellement les Templiers avec une bulle pontificale, Vox in excelso. Tous les biens de l'Ordre furent cédés par la suite aux Chevaliers Hospitaliers.[2] Après un procès de sept ans, Clément assista à l'immolation de Jacques de Molay en 1314. Jacques, sur le bûcher, maudit Clément, affirmant qu'il allait mourir dans l'année.[1] Ses paroles se révélèrent vraies puisque Clément décéda le 20 avril 1314. Selon un récit, un orage gronda pendant la nuit et la foudre frappa l'église où il se trouvait, y mettant le feu. Celui-ci était si intense qu'au moment où il s'éteignit, le corps du Pape brûlé fut pratiquement méconnaissable. Il fut enterré à la collégiale d'Uzeste près de sa ville natale à Villandraut, comme le stipule son testament.[2]

Note

  • Le pape repose aujourd'hui en France, dans le Vaucluse. Lors de la veillée funéraire un cierge fut renversé et mis le feu au corps du défunt.


Galerie



Advertisement