AC2icon.png


Circonstances aggravantes est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique d'Ezio Auditore da Firenze, revécue en 2012 par Desmond Miles à travers l'Animus.

Description

Après avoir fait réparer sa lame secrète par Leonardo da Vinci, Ezio retourna à la Rose cueillie auprès de Paola. Elle l'informa qu'Uberto Alberti assisterait à la présentation de la nouvelle œuvre de Verrocchio dans le cloître de Santa Croce. Avide de vengeance, Ezio se rendit sur place.

Dialogue

Ezio retourna à la Rose cueillie et discuta avec Paola.

Ezio montrant sa lame réparée à Paola.

  • Paola: Eh bien, tu en as mis, du temps !
  • Ezio: Leonardo adore parler.
  • Paola: C'est bien vrai. Mais vous n'avez pas fait que parler, j'espère ?

Ezio fit jaillir sa lame secrète, afin de la montrer à Paola.

  • Paola: Impressionnant !
  • Ezio: Elle me plaît beaucoup à moi aussi.
  • Paola: Je t'ai apporté le savoir-faire. Leonardo t'a apporté la lame. Il ne te reste plus... qu'à agir.
  • Ezio: Où puis-je trouver Uberto ?
  • Paola: Si j'en crois mes filles, il assistera à la présentation des œuvres de Verrochio, ce soir. Elles seront exposées au cloître de Santa Croce.
  • Ezio: Veillez bien sur ma mère et ma sœur pendant mon absence.
  • Paola: Rassure-toi, Ezio. Ta famille est entre de bonnes mains.

Lorenzo se querellant avec Uberto

Ezio attendit patiemment l'arrivée d'Uberto sur les toits. Le gonfalonier finit par arriver, accompagné de Lorenzo de' Medici.

  • Uberto: Nous en avons déjà parlé...
  • Lorenzo: Vous avez dépassé les bornes, Uberto.
  • Uberto: Vous ne manquez pas d'audace. C'est vous qui me faites la leçon ? Vous, Lorenzo de' Medici, qui vous êtes autoproclamé Prince de Florence...
  • Laurent: Vous déraisonnez.
  • Uberto: Évidemment... Vous êtes innocent. C'est un peu trop facile. Enfin, cela nous aura au moins montré que votre pouvoir est tout à fait négligeable, si tant est que ce pouvoir existe. C'est un constat riche d'enseignements, pour moi, comme pour mes alliés.
  • Laurent: Oui, vos alliés les Pazzi. Car c'est bien d'eux qu'il s'agit.
  • Uberto: Je vous conseille de surveiller vos paroles, Lorenzo. Vous devriez éviter d'attirer l'attention sur vous.

Ezio se fraya un chemin jusqu'à l'exposition. Là-bas, il entendit des nobles féliciter Uberto pour l'exécution des Auditore.

  • Invité 1: Mes respects, Gonfaloniere.
  • Uberto: Mes respects aussi. J'espère que vous passez une bonne soirée.
  • Invité 1: Tout à fait ! Après l'affaire Auditore, un peu de distraction est la bienvenue.
  • Uberto: Et moi qui considérait Giovanni comme... mon propre frère...
  • Invité 1: Vous n'avez rien à vous reprocher ! Vous ne pouviez pas savoir ce qu'il manigançait !
  • Invitée 2: Le nom de ce traître ne doit plus figurer nulle part. Il faut oublier jusqu'à son existence.
  • Uberto: Hmm. Oui. Je vais étudier la question. Maintenant, je vous prie de m'excuser.

Deux femmes s'approchèrent d'Uberto.

  • Beatrice: Uberto ! Est-ce que vous auriez un moment ?
  • Uberto: Pour vous, toujours, Beatrice.
  • Beatrice: Alors ! Racontez-nous ! Qu'est-ce que ça fait de devenir un héros ?
  • Uberto: Je vous en prie, vous me faites trop d'honneur. En tant que Gonfaloniere, il est de mon devoir de m'assurer que Florence reste le symbole de la justice triomphante. Et tant que cette responsabilité m'incombera, je puis vous assurer que jamais la corruption ne gangrènera notre cité.
  • Beatrice: Vous êtes prodigieux, Uberto ! J'espère que Lorenzo en est conscient !
  • Uberto: Oui... Lorenzo, notre maître à tous. Je vous verrai plus tard, mesdames.

Trois autres invités discutèrent avec lui.

  • Invité 3: Ah, Uberto ! Vous voilà. J'étais justement en train de raconter l'exécution...
  • Invité 4: Êtes-vous bien certain qu'ils ont agi seuls ? Soit dit sans offense...
  • Uberto: Soyez tranquilles mesdames. Les Auditore ont fomenté ce complot, et leur mort y a mis un terme. Cela, je peux vous l'assurer.
  • Invité 5: Et leur autre fils ? Ezio, c'est bien cela ?
  • Uberto: Ce garçon est inoffensif. C'est un sot qui a bien trop peur de se salir les mains. Avant la fin de la semaine, il sera capturé et exécuté.
  • Invité 6: Mais nous abusons de votre temps, Uberto. Nous voulions juste vous saluer.

Un couple aborda Uberto.

  • Femme: Mes respects, Gonfaloniere.
  • Uberto: Alors, cette soirée est-elle à votre goût ?
  • Femme: Bien sûr. C'est parfait, comme toujours !
  • Homme: Acceptez nos remerciements. Pour cette soirée, et pour ce que vous avez fait pour Florence. J'ai toujours eu des doutes sur les Auditore. D'ailleurs, d'où vient cette famille ? Comment a-t-elle pu acquérir tant de richesses et... et de prestige en une seule génération ?
  • Femme: Et leurs enfants, avec leurs noms étranges. Une vraie source de problèmes.
  • Homme: Pas étonnant, à en juger par les fréquentations du père : rien que des prostituées et des voleurs !
  • Uberto: C'est vrai. Aujourd'hui, il apparaît clairement qu'il cherchait à ébranler notre cité, à détruire tout ce que nous avons peiné à construire.
  • Homme: Mais grâce à vous, nous ne risquons plus rien.

Incapable de supporter les remarques des invités, Ezio s'avança jusqu'au Gonfaloniere. En l'apercevant, celui-ci, terrifié, ne put qu'implorer l'aide de ses gardes.

  • Uberto: Toi... Gardes. Arrêtez-le !

Ezio assassinant Uberto dans le cloître

Avant que les gardes n'accourent, Ezio poignarda Uberto cinq fois en pleine poitrine.

  • Uberto: Tu aurais fait la même chose. Pour protéger ceux que tu aimes.
  • Ezio: Oui. Tu as raison. Et c'est ce que j'ai fait.

Le cloître commença à s'agiter et à murmurer à "L'Assassin". Ezio posa le corps sans vie d'Uberto et s'adressa directement à la foule.

  • Ezio: Les Auditore ne sont pas morts. Je suis toujours là. MOI ! Ezio ! Ezio Auditore !

Les invités s'écrièrent aussitôt.

  • Femme: Assassino !

Ezio prit alors la fuite par les toits.

Conséquences

Ezio vengea son père et ses frères en tuant Uberto et il envoya un message à la population en disant clairement que les Auditore n'étaient pas morts. Par ailleurs, il récupéra les documents de Giovanni sur la conspiration.

Galerie


Mémoires d'Assassin's Creed II
Séquence 1: Moins on en sait...
Incorrigibles... - C'est juste une égratignure - Rivalité fraternelle - La nuit détend - Courrier recommandé - Une affaire d'honneur - Le secret de Petruccio - L'ami de la famille - Livraison spéciale - Régime carcéral - Legs familial - Dernier debout
Séquence 2: Plan d'évasion
Éducation gestuelle - Une carte dans la manche - Circonstances aggravantes - Profil bas - Arrivederci
Séquence 3: Requiescat in Pace
Sous bonne escorte - Casa dolce casa - C'est en forgeant... - Solidarité familiale - Changement de programme
Séquence 4: La conjuration des Pazzi
Il faut donner l'exemple - Chasse au renard - On se retrouve là-bas - Le secret de Novella - Des loups déguisés en brebis - Adieu Francesco
Séquence 5: Quelques détails à régler
Quatre à la suite - Une lame foudroyante - Manœuvres dilatoires - Crieur public - L'éclaireur - Dernier rempart - L'habit ne fait pas le moine - Faux amis
Séquence 6: Un chemin cahoteux
Retour de voyage - Vacances en Romagne - Tout le monde à bord
Séquence 7: Le marchand de Venise
Benvenuto - Ça va laisser des traces - Un accord gagnant-gagnant - L'évasion - L'habit fait le moine - Mort aux traîtres ! - Agile comme un singe - Pas de faux bonds - Tout doit disparaître
Séquence 8: Nécessité est mère d'invention
Qui se ressemble s'assemble - Cent fois sur le métier... - Qui ne risque rien n'a rien - Coups de chaleur - Vol au-dessus d'un nid de gondoles
Séquence 9: Carnaval
Savoir, c'est pouvoir - Demoiselles en détresse - Nonne-obstant - Et ils sont partis ! - Capture du drapeau - Chasse aux rubans - Tricher n'est pas jouer - Coup de tonnerre
Séquence 10: Force majeure
Mauvaise surprise - Un lion en cage - Libération anticipée - Chacun à sa place - D'une lame deux coups
Séquence 11: Alter ego
Tout vient à point... - Plus on est de fous...
Séquence 12: La Bataille de Forlì
Un accueil chaleureux - Garde du corps - Au fort de la bataille - Le parrain - Checco écope - Loin de l'arbre
Séquence 13: Le Bûcher des Vanités
Fiasco à Florence - Nature morte - Montée en grade - Mobilité ascendante - Derniers sacrements - Autorité portuaire - Frappe chirurgicale - Homme de paille - Ennemi juré - Jugement dernier - Le pouvoir au peuple - Justice populaire
Séquence 14: Veni, Vidi, Vici
Une croix sur la carte - Dans la gueule du loup
Lieux secrets
Le secret du dôme - Le secret de la Torre Grossa - Le secret de Ravaldino - Le secret de Saint-Marc - Le secret de Santa Maria - Invasion barbare - Clé de voûte - Naufrage - Marques de respect
Actions punitives
Une femme blessée - Un mari volage - Coureur de jupons - Liaisons coupables - Liaisons dangereuses
Courses
Foulées de San Gimignano - Sprint florentin - Course en Romagne - Échappée vénitienne - Grand prix de San Marco - Course à cheval
Contrats d'assassinat
Un jour de marché - Pluie d'archers - Suicide politique - Le silence est d'or - Marché commun - L'offre et la demande - Prémices d'une conspiration - Arc-boutés - À pied sec - Une lame dans la foule - En tête de gondole - Tolérance zéro - Honorable voleur - Rira bien qui rira le dernier - Mégalomanie - Mains propres - Que le spectacle commence ! - Rompez les rangs - Suivez la lumière - Réunion ajournée - Une aiguille dans une botte de foin - Chef de meute - Pacificateur - Caveat emptor - Tranches de vies - Camping interdit - Course mortelle - Une partie de campagne - Trouble-fête - L'arroseur arrosé
Missions courrier
Sauvé par le gong - Le fardeau du messager - Livraison express - Mariage parfait - Casanova
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .