FANDOM


ACUiconUbookicon

Chevalier Charles-Henri Sanson de Longval (1739 – 1806) fut le bourreau royal de France puis le bourreau de la République entre 1778 et 1795.

Biographie

Tous les métiers ont leurs dynasties et la famille Sanson est l'une d'elles. C'était un homme prévoyant : inquiet pour son dos et ses épaules des nombreuses exécutions qu'allait vraisemblablement exiger une révolution, il soutint la mise en place de la guillotine.

Vers 1792, il débuta la construction d'une guillotine avec son ami Tobias Schmidt. Après que Sanson eut exécuté deux collecteurs d'impôts corrompus, les hommes de main de ceux-ci volèrent les composants de la guillotine afin de se venger et tentèrent d'attirer Sanson dans un piège. Le bourreau contacta alors l'Assassin Arno Dorian pour qu'il récupère les composants. Une fois les matériaux de retour, Sanson et Schmidt testèrent la machine, tandis qu'Arno repoussait une embuscade tendue par les voleurs. En avril de cette année, Sanson officia lors de la première exécution à la guillotine, en exécutant le bandit Nicolas Jacques Pelletier.

Le 21 janvier 1793, Sanson fut chargé d'exécuter l'ancien roi Louis XVI et il officia par la suite durant toute la Terreur. Il demanda notamment à ce que les spectateurs fassent dons de chiffons et vieux vêtements afin de nettoyer l'estrade sur laquelle était posée la guillotine. En avril 1794, Sanson officia également lors des exécutions de Georges Danton et un certain nombre de ses alliés dantonistes, ennemis de Maximilien de Robespierre, qu'il exécuta également après sa chute.

Il faisait précisément le décompte des exécutions. Quand il s'est retiré en 1795, ce nombre dépassait 3 400.


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .