FANDOM


Originsicon1


Ce qui est à toi est à moi est la représentation virtuelle d'une mémoire génétique de Bayek de Siwa revécue en 2017 par Layla Hassan à travers l'Animus.

Description

Bayek et un voyageur ont été attaqués et détroussés par des voleurs. Bayek doit les rattraper avant que les marchandises volées ne disparaissent à jamais.

Dialogues

Bayek grimpa au sommet de la pyramide de Khéops et repéra de la fumée aux alentours.

  • Bayek: Quel idiot a installé un campement ici ? Mieux vaut aller voir.

Bayek descendit jeter un œil à l'homme inanimé présent sur place.

ACO Ce qui est à toi est à moi 1

Bayek découvrant Corteseos

  • Bayek: Un habit grec...

Un inconnu assomma Bayek.

  • Corteseos: Réveille-toi ! Allez ! Oh, tant mieux ! Tu n'as rien ! Allez, debout !

Bayek se releva.

  • Corteseos: Ah, je te croyais allongé dessus.
  • Bayek: Allongé sur quoi ? Que s'est-il passé ?
  • Corteseos: Mes notes. Je suis géographe... Corteseos. Ravi de te rencontrer. On dirait qu'on a été attaqués. Ils m'ont fait les poches. Ils ont pris mes notes ! Tu ferais bien de vérifier ta bourse.

Bayek constata la disparition de sa bourse.

  • Corteseos: Toi aussi... Je savais bien que c'était de la folie de traverser seul le désert. Je dois retrouver ces voleurs ! Et il vaudrait mieux pour eux que mes notes ne soient pas abîmées !
  • Bayek: On a déjà de la chance d'être en vie. De quoi te souviens-tu ?
  • Corteseos: Me souvenir ? J'ai pris un coup sur la tête ! Tout ce dont je me souviens, c'est du galop d'un cheval qui s'éloignait.
  • Bayek: Il y a peut-être des traces. Reste ici.
  • Corteseos: Des traces ? Tu n'es pas sérieux, là...
    Ces notes sont toute ma vie ! Des années de travail. Sans elles, je ne suis plus rien.
    Si tu as l'intention de poursuivre ces voleurs, sois prudent ! S'il t'arrivait quelque chose, je m'en voudrais toute ma vie.
    J'étais en train de cartographier cette pyramide et l'instant d'après, je crachais du sable.

Bayek suivit les traces de sabots.

  • Bayek: Ces traces récentes mènent vers le sud. Avec de la chance, elles n'auront pas encore disparu sous les sables.

Les traces menèrent Bayek au pied de la pyramide de Mykérinos.

  • Bayek: Les voleurs se sont enfuis vers ces ruines.

Bayek trouva un cheval à l'entrée des ruines.

  • Bayek: C'est le cheval utilisé par les voleurs pour s'enfuir. Par ici.

Bayek mena son enquête. Il y trouva un jeune garçon dénommé Ngozi.

  • Bayek: Que fait un enfant ici ? C'est dangereux.
  • Ngozi: Je cherche des choses pour Anta. Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ?
  • Bayek: Je suis un medjaÿ... Je cherche des voleurs qui sont passés ici. Tu as vu quelqu'un ?
  • Ngozi: Oh ! Non. Personne !
  • Bayek: Tu es seul ici ?
  • Ngozi: Non, euh... oui, je suis tout seul.
    Tu devrais partir. Il n'y a rien ici !
    Je fais que creuser. C'est pas interdit, pas vrai ?

Le garçon prit la fuite.

  • Bayek: Ce garçon cache quelque chose.

Bayek trouva Niima, une petite fille.

  • Bayek: Pourquoi un enfant comme toi vient jouer ici ?
  • Niima: Que... qu'est-ce que tu veux dire ?
  • Bayek: Je cherche des objets volés. Et je crois que tu pourrais m'aider.
  • Niima: Je ne vois pas de quoi tu veux parler !
  • Bayek: Petite. Tu n'as rien fait de mal, et je peux t'aider tu sais.
  • Niima: On l'a caché dans la pyramide de Mykérinos ! On a dû le faire pour Anta !
  • Bayek: Je suis sûr qu'Anta est une bonne amie, mais vous ne devriez pas faire de telles choses à Gizeh.
  • Niima: Je t'en prie, ne te fâche pas !
    Fouille la pyramide de Mykérinos.

Bayek fouilla la pyramide de Mykérinos à la recherche d'indices.

  • Bayek: Les richesses des anciens. Pardonne-moi, grand Amon. J'ai besoin de ça.
ACO Ce qui est à toi est à moi 2

Bayek trouvant une plume dans la pyramide de Mykérinos

Sous quelques planches, Bayek trouva une plume de héron. Un troisième enfant, Apherou, s'en prit alors à Bayek qui le désarma sans difficulté.

  • Apherou: C'est notre pyramide !
  • Bayek: Tu sais manier le gourdin. Combien êtes-vous, ici ?
  • Apherou: Rien que mon frère, ma sœur et moi. Ne leur fais pas de mal ! Le responsable, c'est moi.
  • Bayek: Je veux les notes volées au géographe grec que vous avez assommé. Et je veux mon argent.
  • Apherou: On a tout donné aux brigands qui sont dans les collines, à l'ouest des tombeaux d'Hémiounou. Ils nous ont pris Anta et ne nous la rendront que si on vole pour eux.
  • Bayek: Qui est Anta ?
  • Apherou: Notre protectrice ! On était sur la route de Memphis quand ils l'ont emmenée. Si on ne fait pas ce qu'ils demandent, ils vont la tuer !
  • Bayek: Des brigands qui exploitent des enfants. (Pourritures). Rassemble ton frère et ta soeur et cachez-vous. Je vais vous ramener Anta, tu as ma parole.
  • Apherou: Tu crois vraiment que tu pourras nous ramener Anta ?
    Les brigands campent dans les collines à l'ouest des tombeaux d'Hémiounou. Anta doit être là-bas !
    Fais attention. Ces brigands sont vraiment méchants.

Bayek arriva au tombeau de l'adorateur de Thot.

  • Bayek: C'est le campement où est retenue Anta. Les enfants ont tout donné à ces brigands, alors les notes de Corteseos devraient être ici. Mmh... Aucune trace des notes, ni d'Anta. Le butin des brigands doit se trouver au fond de leur repaire.

Bayek s'infiltra à l'intérieur du repaire des brigands, puis entendit des aboiements.

  • Bayek: Anta ? Anta !

Bayek trouva la cage dans laquelle était prisonnière la chienne Anta.

ACO Ce qui est à toi est à moi 3

Bayek trouvant Anta

  • Bayek: Évidemment... C'est toi, Anta, leur protectrice ?

Bayek libéra l'animal de sa cage.

  • Bayek: Tu sauras retrouver ton chemin.
    Allez, ma fille.
    Alors Anta, toi aussi, tu es une protectrice ?
    Tu es toute excitée, hein ?
    Tu vas bientôt les revoir.
    Je te suis, Anta.

Les enfants arrivèrent au-devant de Bayek et Anta.

  • Bayek: Je vous avais dit de rester cachés.
  • Apherou: Je sais, mais c'est arrivé par notre faute et on s'est dit que tu pourrais avoir besoin d'aide. Le cavalier est beaucoup beaucoup plus grand que toi.
  • Bayek: Le cavalier ?
  • Apherou: Quoi ? Tu ne l'as pas vu ? C'est le plus méchant de tous. Grand et fort ! C'est lui qui a emmené Anta.
  • Bayek: Mmh... Il a les notes de Corteseos. Il doit s'en servir pour trouver des trésors.
  • Apherou: Je l'ai aperçu dans les ruines, près de la pyramide de Khéops.
  • Bayek: Je vais m'occuper de ce cavalier. Vous feriez mieux de partir. Tout de suite !
  • Apherou: Tu veux qu'on t'aide à combattre le cavalier ?
  • Niima: Nous devons protéger Anta ! C'est une déesse ! Ses aboiements sont plus féroces que des mots !
  • Ngozi: Si on ne fait rien, le cavalier va revenir chercher Anta.

Les enfants s'en allèrent, suivis d'Anta.

  • Bayek: Je devrais regarder du côté des pyramides. Je pourrai enfin retrouver ces notes.
    Hmm. Dois-je attendre que ce cavalier revienne dans sa grotte cette nuit... ou dois-je l'affronter alors qu'il terrorise Gizeh ?

Bayek traqua le cavalier et l'assassina.

  • Bayek: Les notes de Corteseos. Il sera heureux de les revoir.

Bayek rapporta ses notes à Corteseos.

  • Bayek: Eh ! J'ai de bonnes nouvelles.
  • Corteseos: Mes notes ! Par Zeus ! Je n'en reviens pas ! Je te dois la vie !

Bayek et Corteseos se reposaient lorsque les enfants les rejoignirent.

  • Apherou: C'est fini ? Les brigands sont partis ?
  • Bayek: Ils ne vous ennuieront plus jamais. Alors maintenant, vous pouvez arrêter d'assommer les gens.
  • Corteseos: Ce sont les voleurs ?

Anta aboya sur Corteseos, mais Ngozi la calma.

  • Bayek: Doucement, mon ami. Il y a eu un malentendu. On leur a forcé la main. Ces enfants doivent rentrer sains et saufs à Memphis. D'accord ?
  • Apherou: Oui, à la maison de Nef, avec tous les autres enfants.
  • Corteseos: Je n'ai pas encore cartographié Memphis ! C'est ma prochaine étape. Tu sais comment y aller ?
  • Bayek: Non, mais eux, ils peuvent t'y emmener.
  • Corteseos: Quelle chance ! Allez, venez !

Corteseos s'apprêtait à partir dans la mauvaise direction.

  • Apherou: Euh... À Memphis ?
  • Corteseos: Eh, bien sûr !

Corteseos embrassa Bayek.

  • Corteseos: Merci.
  • Niima: Passe nous voir !

Bayek accompagna le groupe un moment.

  • Apherou: Je prierai les dieux pour qu'ils veillent sur toi.
    J'espère que tu viendras nous voir à Memphis.
    Grâce à toi, notre famille est de nouveau réunie.
  • Niima: Tu as ramené Anta ! Elle te dit merci !
    Tu viendras nous voir à Memphis ?
  • Ngozi: Anta est très contente que tu l'aies libérée de ces bandits. Ce qu'il faut d'abord, c'est lui donner à manger ! Elle doit avoir très faim !
    Tu vas venir à Memphis ?
  • Corteseos: Venir en Égypte. Cartographier les pyramides. Me faire agresser dès que je mets le pied à Gizeh...
    J'ai très envie de voir Memphis de mes yeux ! Je ne la connais que par des récits.
    Nous avons tous été enfants. Je n'ai aucune rancune envers ces trois-là.

Conséquences

Bayek libéra Anta des brigands de Gizeh et Corteseos accompagna Ngozi, Niima et Apherou à Memphis.



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .