Originsicon1.png

Le camp Achlys était une planque militaire située au nord-ouest de la ville de Létopolis, dans le nome de Sapi-Res, en Égypte.

Vers 48 avant notre ère, après que le Medjaÿ Bayek de Siwa ait été empoisonné par Taharqa puis enterré vivant en plein désert au milieu des ossements des victimes du Scarabée, il infiltra le camp à la recherche de son équipement et remarqua l'emblème de l'Ordre des Anciens. En surprenant une conversation entre deux soldats, il apprit que ses affaires devaient être envoyées à Sefetou, le gouverneur de Saïs qui était en garnison au Fort Nikiou, et s'y dirigea.[1]

Note

  • Le camp porte le nom de la déesse grecque Achlys, qui personnifie la misère et la tristesse. En grec ancien, le nom signifie également « brouillard » ou « obscurité ».



Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.