Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
ACVicon.pngEraicon Ordre des Anciens.png


Sœur Blæswith, également connue sous le nom du Râteau, était un Maegester de la branche des Gardiens de la foi de l'Ordre des Anciens en Angleterre. Avec un autre titre, "l'ombre de l'archevêque", Blæswith pouvait être trouvée autour des locaux de l'église Saint Martin à Canterbury, au Cent.

Histoire

Déprimée et délaissée par son premier amour, le père de Blæswith l'envoya au couvent. Là-bas, elle ressentit un nouvel amour naître, pour l'Ordre. Avec vigueur, Blæswith s'immergea dans les manières et l'idéalisme de l'Ordre, elle appliqua les préceptes de l'Ordre avec une passion dévorante qui lui fit gravir les échelons jusqu'au rang de Maegester.[1]

Ce fut en assassinant Beneseck, la Cloche, qu'Eivor Varinsdóttir apprit l'existence d'un indice qui lui révélait l'identité du Râteau. Parmi ses effets personnels, Eivor découvrit, à partir du premier indice sur les six, que le Râteau portait du noir. Après avoir assassiné Yohanes Loukas, L'Huile, Eivor découvrit, dans les effets personnels de Yohanes, que le Râteau semblait se trouver dans les ruines d'une vieille église.[1]

Alors qu'elle examinait les alliances possibles, Eivor fut informée par Hytham de conférer avec Randvi sur un engagement avec Wincestre, car le "pauvre simple soldat du Christ" les avait contactés une fois de plus au sujet de trois autres cibles dans la ville. Après réflexion, Eivor accepta et se dirigea vers la ville.[2] Arrivant au Vieux monastère, Eivor parla avec l'homme en blanc, Sigebeald, qui à son tour la mena à des quartiers secrets après avoir répondu à quelques questions. Eivor, choquée, tomba sur le roi Alfred et discuta avec lui à contrecœur. Après quelques désagréments, Eivor accepta d'aider Alfred à se débarrasser des possibles tueurs de roi de Wincestre. Eivor, avec les informations d'Alfred, avait alors découvert deux identités des membres de l'Ordre, Le Gibet et La Plume, étaient responsables d'arrestations et de saisies illégales, d'exécutions immorales, de calomnies et de l'utilisation abusive d'enfants pour une entreprise criminelle. Ils prévoyaient également de tuer Alfred. Ainsi, Eivor entreprit de trouver les cibles et de supprimer leur influence sur Wincestre.

Après avoir recherché et sauvé le magistrat Goodwin, Eivor discuta avec lui du possible suspect qui l'avait arrêté. Après quelques découvertes et déductions, Eivor et Goodwin découvrirent que le magistrat Selwyn était le Gibet. Après leur discussion, Eivor se dirigea vers la place de la ville et vit le magistrat procéder à une exécution illégale. Mais au cours de l'exécution, Eivor l'assassina.[3] Après sa mort, Eivor trouva dans en sa possession un autre indice sur le Râteau, qui stipulait que ce dernier servait Dieu.

Après avoir fait son rapport à Goodwin et Alfred, Eivor fut conduite vers la cible suivante, la Plume. Après leur conversation, Eivor se dirigea vers des enfants travaillant pour la Plume, après qu'une petite fille anglo-saxonne l'ait accostée et se soit enfuie. Après avoir interrogée quelques enfants, Eivor tomba sur deux enfants, une fille nommée Ælwyn et un garçon nommé Wigbert. Eivor les suivit et les aida à résoudre leurs problèmes, pour finalement découvrir ce qu'ils savaient de la Plume. Wigbert lui donna alors une clé et les deux enfants lui révèlent sans le savoir l'identité de la Plume, Hilda. En se rendant à une entrée secrète des égouts souterrains, Eivor tomba sur un couloir vide, avec une table remplie de nourriture. Sorties de nulle part, Ælwyn et Hilda réprimandèrent Eivor d'en haut et lui tendirent une embuscade. Néanmoins, Eivor élimina les renforts et assassina Hilda.[4] Après sa mort, Eivor récupéra un indice sur Hilda qui montrait que le Râteau vivait dans une région très religieuse.

Après avoir rapporté la disparition d'Hilda à Goodwin, Eivor se souvint de la mort soudaine du Seax et appela au doute. Pour s'assurer qu'il était bien mort, Eivor se rendit à ses funérailles pour enquêter. Après ses découvertes, Eivor confronta Harriet, la sœur d'Ealhferth, au sujet de la victime dont le cadavre le remplaçait et, après une tentative ratée d'une attaque de gardes qu'avait engagé Harriet pour éliminer la viking, Harriet céda. Elle avoua qu'Ealhferth était allé "convaincre" Alfred de se retirer de la salle de Witan. Sachant cela, Eivor courut jusqu'au Witan, s'y introduisit dans le witan verrouillé, et observa d'en haut, à la recherche de l'évêque. Au milieu du discours d'Alfred, Ealhferth déclara qu'il allait attaquer le roi, mais Eivor fut plus rapide et l'assassina sur place. Après sa mort, Eivor obtint l'avant-dernier indice sur ses effets personnels qui indiquait que le Râteau exerce dans le Cent.[5]

En recherchant le prochain Gardien de la foi, Eivor trouva de nombreux indices menant à Heika de Frise, la Faucille. Après avoir assassiné Heika dans sa boulangerie à Colcestre, Eivor obtint le dernier indice, qui révéla l'identité et l'emplacement exact du Râteau. Connue sous le nom du Râteau, Sœur Blæswith travaillait à l'église Saint Martin à Canterbury, à Cent. Arrivée à Canterbury, elle localisa l'église et trouva Sœur Blæswith marchant et parlant à ses administrés. Eivor assassina alors la Maegester et mit un terme aux activités des Gardiens de la foi. De plus, avec sa mort, Eivor avait finalement tué tous les Maegester de l'Ordre en Angleterre.[1]


  1. 1,0 1,1 et 1,2 Assassin's Creed: ValhallaNuire à l'Ordre
  2. Assassin's Creed: ValhallaLe magistrat de Wincestre
  3. Assassin's Creed: ValhallaÉtouffer le Gibet
  4. Assassin's Creed: ValhallaBriser la Plume
  5. Assassin's Creed: ValhallaEmbrocher le Seax