Wiki Assassin's Creed

Bonne année 2022 sur le wiki Assassin's Creed ! Laa shay'a waqi'un mutlaq bale kouloun moumkin.

EN SAVOIR PLUS

Wiki Assassin's Creed
Advertisement
Wiki Assassin's Creed
Eraicon Ordre des Anciens.pngOriginsicon1.png

Berenike (morte en 48 av. J.-C.) surnommée le Crocodile, était une autorité grecque membre de l'Ordre des Anciens, nomarque du Fayoum sous le règne de Ptolémée XIII.

Subtile et extrêmement intelligente, elle cultivait une image publique de bienveillance, mais manipulait dans l'ombre les processus politiques et législatifs afin d'imposer sa vision d'une Égypte éclairée.

Elle utilisait discrètement des soldats de Ptolémée et des gladiateurs pour opprimer sans pitié tout le Fayoum.

Biographie

Vers 48 avant J.-C., l'informateur d'Apollodorus, Hotephrès, déroba le livre de comptes d'un magistrat, révélant l'identité de Berenike et ses actes de corruption. Apollodorus envoya alors le Medjaÿ Bayek de Siwa récupérer le registre auprès d'Hotephrès mais, à l'insu de tous, la fille de ce dernier, Shadya, avait découvert le registre et l'avait emporté avec elle. Ayant fait une descente dans la villa d'Hotephrès en Euhemeria, Berenike apprit la tournure des événements et fit enlever Khenout, la femme d'Hotephrès, et Shadya pour les amener au phare de la ville. Escortée par des gladiateurs de l'arène de Krokodilopolis, Diovicos et Viridovix, Berenike ordonna aux gladiateurs de tuer l'enfant. Devant leur refus, Berenike exécuta Shadya elle-même en attachant ses pieds à une lourde pierre et en l'immergeant dans les eaux près de la jetée, la laissant se noyer[1].

La nomarque du Fayoum assistant aux combats

Après s'être assurée que son identité restait cachée, Berenike regagna Krokodilopolis, où elle assista aux combats de gladiateurs dans l'arène. Bayek, ayant appris que des gladiateurs de l'arène étaient impliqués dans le meurtre de Shadya, se rendit dans la ville pour la retrouver. Le Medjaÿ retrouva une vieille amie, Kensa, et ensemble, ils combattirent et gravirent les échelons jusqu'à défier les champions de l'arène, Diovicos et Viridovix, tandis que Berenike assistait à leur combat. Réalisant que Bayek était après elle, Berenike quitta Krokodilopolis et retourna dans sa villa du grenier de Kerkesoucha. Elle devint également la protectrice de Kensa, lui promettant une vie luxueuse en échange de sa loyauté. Bayek suivit Berenike jusqu'à sa villa et la tua[2].

Bayek et le Crocodile

Alors que Berenike agonisait, Bayek l'accusa d'avoir tué Shadya. Berenike n'avait aucune idée de l'identité de la jeune fille et rétorqua que Bayek était incapable de voir le grand destin qui attendait l'Égypte, comme « tous les siens ». Il expliqua que Shadya était la fille d'Hotephrès et de Khenout mais le crocodile se justifia par le fait que le registre aurait détruit tous les espoirs de l'Ordre, aussi fit-elle ce qui devait être fait. En réponse, le Medjaÿ jura de détruire tout ce en quoi elle croyait ainsi que ses semblables.[2]

Dernières paroles

  • Bayek: Shadya !
  • Berenike: Tuée… Par l'un des vôtres…
  • Bayek: Shadya.
  • Berenike: Qui ?
  • Bayek: Shadya ! C'est l'enfant que tu as fait noyer.
  • Berenike: Comme tous les tiens, tu es incapable de voir le grand destin qui attend l'Égypte.
  • Bayek: C'est ce que tu te forces à croire… Tu ne te souviens pas de ceux que tu as tués. Elle était la fille de Khenout et d'Hotephrès.
  • Berenike: Khenout est têtue comme les pierres. Ce registre aurait pu mettre fin à tous nos espoirs.
  • Bayek: Tu as détruit des familles.
  • Berenike: (rires) J'ai fait ce qu'il fallait faire.
  • Bayek: Je détruirai tout ce en quoi tu crois, Berenike. Et j'éliminerai tous tes semblables. Pour l'instant, tout ce qui compte c'est de venger Shadya. Son nom sera le dernier mot que tu entendras.

Galerie


Advertisement